Le gouvernement abandonne le projet de plaques personnalisées au Québec

Le gouvernement Marois avait annoncé en janvier 2014 l’éventuelle mise en place de plaques personnalisées au Québec, l’ex-ministre des Transport Sylvain Gaudreault en avait fait l’annonce et le tout allait débuter en septembre 2015.  Lors de l’annonce, à l’époque, le ministre montrait fièrement une plaque avec son prénom lors de la conférence de presse.

Comme le Québec est une société distincte et ne fait rien pareil comme les autres, le projet viens d’être abandonné par le gouvernement de Phillipe Couillard.  La raison est qu’un groupe de juristes du ministère des Transports cherchaient un moyen d’empêcher les acronymes anglophones de mauvais goûts comme WTF.  Ils cherchaient également à empêcher des plaques comme NAZI ou encore FLQ puissent être émises.

Pourtant des plaques humoristiques comme TGIF ou encore BUTCOTE ou même encore GOPKP  auraient pu naître.

Cela aurait permis de générer des recettes additionnelles pour la SAAQ, les estimations vont de 11 millions lors de la première année.  Mais il semble que le gouvernement prend l’option de ne pas augmenter les revenus de la SAAQ.

Un marché de revente de noms, aurait pu aussi générer davantage de revenus pour la SAAQ.

Alors oubliez votre plaque GOHABS ou encore CHEVYFAN ou PRELUDE ou HEMI avec le fameux “Je me souviens” en bas et avec le logo du Québec dans le haut.

Pour votre véhicule de promenade le gouvernement, dans sa grande vision avec ornières,  a statué que vous êtes comdamnés à avoir un mélange de trois lettres et trois chiffres à six positions différentes sur la plaque.  Pourtant en janvier 2013 la SAAQ annonçait qu’elle pourrait éventuellement manquer de numéros de plaques avec seulement six positions pour les véhicules de promenades.  La venue des plaques personnalisées auraient pu régler à ce problème.

 

 

Posted in Ministère des Transports, Québec, SAAQ and tagged , , , , , .

Laisser un commentaire