Barrett-Jackson Las Vegas 2015 – lot #158 1998 Ferrari F-355

Ce week-end c’est l’encan Barrett-Jackson à Las Vegas.  AutoCarbure surveilera pour vous les lots qui sortiront de l’ordinaire par leur beauté, leur prix de vente ou encore leur extravagance.

Septième lot remarqué pour la journée du jeudi, le lot #158 un 1998 Ferrari F-355.  Une Ferrari de seulement pour 17 ans pour un prix de vente de seulement $ 41 250  (incluant les frais de l’acheteur).  Une aubaine pour obtenir une si belle italienne.

Cette Ferrari, noire, est dotée d’un moteur v8 de 3.5 litres et d’une transmission manuelle à 6 vitesses.

 

 

Barrett-Jackson Las Vegas 2015 – lot #100 1969 Pontiac GTO

Ce week-end c’est l’encan Barrett-Jackson à Las Vegas.  AutoCarbure surveilera pour vous les lots qui sortiront de l’ordinaire par leur beauté, leur prix de vente ou encore leur extravagance.

Sixième lot remarqué pour la journée du jeudi, le lot #100 un 1969 Pontiac GTO, mais custom.  Il a fallu aller sur le web pour voir le prix de vente, il y a eu une panne de courant durant la diffusion.  Finalement, le véhicule s’est vendu $16 500 (incluant les frais de l’acheteur).

Ce GTO est doté d’un moteur v8 454 refait, et d’une transmission automatique à 4 vitesses.

Point de vue performance, le moteur de ce Pontiac GTO déploie 420 hp et 480 livres coupe de torque.

 

Barrett-Jackson Las Vegas 2015 – lot #52 1970 Oldsmobile Toronado GT

Ce week-end c’est l’encan Barrett-Jackson à Las Vegas.  AutoCarbure surveilera pour vous les lots qui sortiront de l’ordinaire par leur beauté, leur prix de vente ou encore leur extravagance.

Quatrième lot remarqué, le lot #52 une 1970 Oldsmobile Toronado GT.  Un devant de voiture peu commun et avec un look de brut.

La voiture, blanche avec intérieur vert, s’est vendue $11 000 (incluant les frais de l’acheteur).  Elle est dotée d’un gros moteur 8 cylindres de 455 pouces cubes et d’une transmission automatique de 4 vitesses.

 

Le Dodge Challenger ne sera pas le dernier muscle car

Il y a lieu parfois de s’interroger sur l’intelligence des journalistes.  Dans ce cas-ci, récemment, dans un journal beaucoup lu, l’auteur d’un article titrait celui-ci en se demandant si le Dodge Challenger sera le dernier des muscle car.

Si on regarde le Québec on pourrait croire que oui car partout en Amérique du Nord, le prix de l’essence diminue à la pompe, sauf au Québec où il a diminué d’environ 15% alors que le prix du baril de pétrole s’est effondrée de plus de 60% en 12 mois.

On connaît la recette québécoise, le gouvernement impose un prix plancher via la Régie de l’Énergie en s’assurant ainsi d’un minimum de taxes sur chaque litre d’essence vendu.

Mais le Québec pour les muscle car américaines, c’est un bien petit marché.

Au moment d’écrire ces lignes, pas très loin, au New Hampshire, le prix du gallon d’essence est à $2.33 américains le gallon.  L’équivalent en canadien de 82 cents le litre.

Vous comprendrez qu’à 82 cents le litre, roulez en gros V8 c’est aussi coûteux que de rouler en Honda Civic au Québec.

Donc non la Dodge Challenger ne sera pas la dernière des muscle car.

L’équipe d’AutoCarbure.com pense même qu’avec le temps on pourrait voir renaître la division Pontiac chez GM et voir apparaître tout plein de muscle cars tel qu’un retour de la Firebird, de la GTO ou même la LeMans et la Nova avec un format se rapprochant des années 70.  Il pourrait même être possible que Chrysler réanime sa division Plymouth et pourquoi pas Ford ramener ses grosses Lincoln, qui ne sont pas des muscle cars mais dont plusieurs s’ennuie de leur luxe rutilant. Imaginez si Ford ramenait sa Torino toute musclée ou une Thunderbird

Même Hummer pourrait revenir si l’essence se maintenait sous les 2.50$ le gallon.

Non la Dodge Challenger ne sera pas le dernier des muscle car, il pourrait même en apparaître tout plein au courant des prochaines années avec des moteurs encore plus puissant que le Hellcat.

Detroit n’a pas fini d’en donner à ceux qui veulent du muscle.  Ils sont nombreux, il faut sortir de son bureau de journaliste du centre-ville de Montréal pour comprendre qu’aux expositions de voitures, des milliers d’amateurs se déplacent pour voir des muscle cars d’hier et d’aujourd’hui.

Voiture anciennes de Granby

Le Granby International 2015 en photos

AutoCarbure.com a vu l’exposition de voitures anciennes de Granby, le 1er août dernier.  Nous vous présentons le Granby International 2015 en photos.

C’est plus de 190 clichés qui vous sont présentés ici, de façon hétéroclite, comme sur les lieux de l’exposition présenté sur un terrain le long du Lac Boivin à Granby.

Admirez et espérons que l’an prochain ça vous donnera le goût de visiter le Granby International 2016.

 

Pontiac Beaumont Pontiac Beaumont Chevelle SS Camion Detroit Diesel Moteur Detroit Diesel Camion Detroit Diesel Camion Detroit Diesel Hot rod bâti avec un moteur Detroit Diesel Hot rod bâti avec un moteur Detroit Diesel Hot rod bâti avec un moteur Detroit Diesel Hot rod bâti avec un moteur Detroit Diesel Rat Rod Rat Rod Porsche kit car Intérieur de la Porsche Porsche kit car Porsche Kit car De la classe sur 4 roues Une classique, Durant Durant IMG_5136 Plymouth Dodge IMG_5132 Pickup Jeep 1979 Chevrolet El Camino 1979 Chevrolet El Camino Chevrolet Corvette Pickup Chevrolet IMG_5122 IMG_5121 IMG_5119 IMG_5118 Porsche Amphicar, voiture amphibie Amphicar, voiture amphibie Amphicar, voiture amphibie Pontiac Cadillac Monte Carlo Plymouth Plymouth Intérieur d'un Plymouth Plymouth station wagon Intérieur de Porsche Porsche Audi Chevrolet 1970 Pontiac GTO 1970 Pontiac GTO Intérieur 1970 Pontiac GTO 1970 Pontiac GTO 1970 Pontiac GTO 1970 Pontiac GTO 1970 Pontiac GTO 1970 Pontiac GTO Dodge convertible Bad Plum Austin Healey Rat rod Rat rod Mercury Cougar Hot rod 1958 Chrysler Imperial Aile d'une 1958 Chrysler Imperial IMG_5074 1958 Chrysler Imperial 1958 Chrysler Imperial 1958 Chrysler Imperial 1958 Chrysler Imperial SMART avec peinture mât Ford Mustang Ford Mustang Dodge Charger comme les Dukes of Hazzard Cadillac Pontiac GTO Pontiac GTO Pontiac GTO Pontiac GTO Pontiac GTO 1965 Pontiac GTO Chevelle SS Honda Civic Chrysler Reliant, K car Chevrolet Chevette Pontiac Bonneville Chrysler New Yorker Chrysler New yorker Chrysler New yorker Peinture mat IMG_5034 IMG_5033 Volkswagen IMG_5030 IMG_5029 Toyota MR2 IMG_5002 IMG_4998 IMG_4997 IMG_4996 IMG_4995 IMG_4994 IMG_4993 IMG_4991 AMC Pacer Volkswagen van Cadillac rose IMG_4984 IMG_4981 Hot Rod Pontiac GTO Pontiac GTO Pontiac GTO Pontiac GTO IMG_4968 IMG_4967 IMG_4966 IMG_4964 IMG_4962 IMG_4961 IMG_4960 Hot rod Studebaker Studebaker Studebaker IMG_4948 IMG_4947 IMG_4946 IMG_4945 IMG_4944 IMG_4942 IMG_4941 Shelby Shelby Camion Detroit Diesel Camion Detroit Diesel Camion Detroit Diesel Hot rod Hot rod IMG_4927 IMG_4925 IMG_4924 IMG_4923 IMG_4922 IMG_4921 Campeur IMG_4916 Hot rod MG MG IMG_4911 IMG_4910 Hot rod

Rencontre inattendue d’une Maserati GranTurismo Sport

Une Maserati que vous aimiez ou nous, ça se voit facilement et ça ne passe pas inaperçu.

Une magnifique 2015 Maserati GranTurismo Sport a été vue à Dorval.

Contemplez ces lignes!  Cette Maserati est dotée d’un moteur v8 de 4.7 litres développant 454 hp.

maserati-02 maserati-03 maserati-04 maserati-05 maserati-06

Dodge Challenger Hellcat: le fabricant Fiat Chrysler ne fournit pas à la demande

Chez Fiat Chrysler (FCA) c’est le retour en force des voitures plus nostalgiques, plus particulièrement des «muscle cars» et plusieurs acheteurs sont prêts à mettre le gros prix pour se procurer un véhicule doté du puissant moteur Hellcat de 707 chevaux un v8 de 6,2 litres.

Depuis son annonce par FCA, en septembre dernier, de mettre ce gros moteur sous  sous le capot de la 2015 Dodge Challenger, les amateurs de cylindrées musclés se bousculent chez les concessionnaires pour se procurer la Dodge Challenger Hellcat à  71 890$.

Face à la demande FCA a décidé, à son usine au Mexique, d’accélérer la cadence de production du moteur Hellcat, qui est aussi disponible sous le capot de la Dodge Charger, certaines rumeurs surprenantes l’envoient même dans le coeur de la Dodge Dart et d’autres plus persistantes l’envoient chez Jeep dans une version Trackhawk de son 2017 Grand Cherokee SRT.

Selon le directeur des marques Dodge et SRT, le carnet de commande des Dodge Challenger équipée du moteur Hellcat déborde.  La production aurait déjà doublé pour face face à la demande.

Chez FCA, lors du lancement du Hellcat, il y avait eu consigne chez les concessionnaires de ne pas revivre le lancement de la Dodge Viper dont plusieurs exemplaires se sont vendus au-delà du prix suggéré du fabricant aux concessionnaires.  Il semble que ce n’est pas le cas, nombreux sont les clients qui proposent de payer davantage pour acquérir un Dodge Challenger ou une Dodge Charger équipée du moteur Hellcat et les concessionnaires accepent volontiers en ses temps où l’économie Nord-Américaine ne tourne pas à plein régime.

Le Hellcat est tellement populaire chez la Dodge Challenger que vu sa non disponibilité, plusieurs clients se sont rabattus sur les modèles Scat Pack (moteur HEMI de 485 chevaux) qui sont, maintenant, aussi sont en rupture de stock

Pour ceux qui désirent la puissance du Hellcat et qui sont déçus de sa non disponibilité, soyez patient, paraît-il selon certaines rumeurs, que Dodge travaillerait sur une version v10 du moteur afin de booster sa Viper.

1977 Rolls Royce Silver Shadow II notre trouvaille de la semaine du 22 juin 2015

Vous aimeriez posséder une magnifique Rolls Royce, un bijou?

AutoCarbure.com a déniché cette 1977 Rolls Royce Silver Shadow II à vendre sur le site LesPac.com.

Le véhicule appartient au même propriétaire depuis 20 ans. La belle n’a roulé que 40 370km depuis 1990 et affiche 158 540km au compteur.

À l’intérieur, le luxe, les boiseries sont en très bon état, le cuir également.

Cette 8 cylindres est un bijou.

Le propriétaire ne demande que 18 999$.  Le véhicule est à Rosemère dans les Laurentides.

 

 

Essence, diesel ou électrique

Plus que jamais, avec un litre d’essence à 1,35$ à Montréal, l’économie d’essence est le top des critères de sélection des automobilistes au moment de l’achat d’une voiture neuve.

Fort heureusement, nous assistons aussi depuis plusieurs années à la venue de véhicules de plus en plus économiques sur le marché automobile canadien.

Le diesel, longtemps boudé par les conducteurs nord-américains, refait donc surface dans plusieurs concessionnaires au pays. Certains modèles offrent le choix entre le moteur diesel ou à essence.

Mais attendez il y a aussi l’électrique.  Une nouvelle option qui s’offre à l’acheteur depuis quelques années.

Qu’est-il donc plus économique, l’essence, le diesel ou l’électrique?

Biens sûrs vous devrez jouer sur vos goûts et besoins personnels pour arriver à une décision et aussi sur votre budget.

Le prix d’achat

Les électriques c’est connu sont beaucoup plus chère à l’achat. On parle parfois d’un prix 100% plus élevé pour un véhicule de la même catégorie à moteur à essence.  On parle souvent de 10 000$ plus dispendieux une voiture électrique qu’une voiture à essence.  C’est le cas par exemple chez Nissan avec la Leaf à 31 000$ versus la Versa à 15 000$.  Bien sûr il y a la subvention québécoise à l’achat de 8 000$.  Ça fait tout de même une différence de 8 000$ avant taxes à l’achat.  En supposant qu’un plein d’essence sur la Note vous coûte 50$, c’est 80 000km avec la Note que vous pourez faire avant d’atteindre le niveau de prix de la Leaf.  Imaginez la Leaf est encore dans la cour à 31 000$ + taxes et pour l’équivalent, votre Versa Note aura parcouru 80 000 km avant que vous ayez déboursé 31 000$.

Chez Chevrolet, la Volt, entièrement électrique est à 40 000$ son équivalent à essence, la Malibu est à 26 000$.  Encore une fois, avec le rabais de 8 000$ en subvention, la différence de coûts est de 6 000$.  Avec 6 000$ d’essence vous en faites du chemin.

Le diesel

Compte tenu qu’à la pompe le carburant disesel est souvent plus cher de 15 cents le litre, il semble que ça ne vaut pas la peine d’analyser le diesel.  Mais ce site Internet européen a analysé divers scénarios.   L’avantage est au diesel si vous faites surtout des déplacements sur grandes routes.

Les coûts d’entretien

C’est connu chez les voitures diesel et électrique les coûts d’entretien et de réparation sont plus élevés et cela doit aussi être pris en considération dans votre choix.

Durabilité

Il est difficile d’établir une durabilité au moteur électrique.  Le diesel a la réputation d’être durable.  Les moteurs à essence de nos jours ne sont pas tuables non plus.  Au Québec, la rouille va ronger votre véhicule avant que vous ayez atteint 250 000 km avec.

Les coûts en assurances

De toute évidence assurer une voiture électrique de 40 000$ vous coûtera plus cher que d’assurer son équivalent en essence à 26 000$.  Un autre point à réfléchir.

Désagréments de certains moteurs

Autefois un moteur diesel crachaient parfois un nuage noir sur la route et c’était désagréable et nauséabond de suivre un tel véhicule sur la route.  Les constructeurs ont nettement amélioré cela.  Mais au niveau sonore, le champion toute catégorie en terme de bruit est le moteur diesel.  Autant que le moteur électrique n’émet presqu’aucun son.  Évidemment pour l’électrique le désagrément est de s’arrêter aux bornes rechargeables pour une vingtaines de minutes si vous faites de longue distance.  En hiver le moteur diesel est capricieux à démarrer si son bloc chauffe-moteur n’a pas été branché.  Quant à la voiture électrique, il y a une baisse de performance sur la distance maximale pouvant être effectuée en hiver à cause de l’énergie requise pour chauffer l’habitacle.  Chez certains utilisateurs de la Nissan Leaf, certains ont remarqué une baisse de capacité maximale à parcourir de 20 à 25% en hiver à -15 degrés celcius.

Conscience verte

Essence, diesel ou électrique, les trois motorisations pollueront inévitablement. Souvent on entend dire que l’électrique c’est émission zéro en termes de CO2.  Effectivement mais il ne faut pas oublier que les batteries de ses voitures sont très polluantes en termes de disposition une fois qu’elles ne sont plus bonne.  C’est tout autant polluant qu’une voiture diesel ou à essence.   Leur fabrication est aussi toute autant polluante.  Bien sûr en roulant 200 000km il se peut qu’il y est un léger avantage vert à la voiture électrique.  Mais d’un autre côté les fabricants automobiles améliore tellement les moteurs à essence.  Il ne faudrait pas non plus comparer un 2014 Dodge Challenger R/T à à une 2014 Tesla en terme d’émanants polluants.  Quoi que le moteur HEMI équipant le Dodge Challenger est surprenant avec sa capacité d’utiliser les 8 cylindres que lorsque que c’est nécessaire.

Le choix final

Bonne réflexion, mais AutoCarbure vous suggère encore le moteur à essence, tant et aussi longtemps que les prix des voitures électriques demeureront et tant et aussi longtemps que le coût du diesel ne sera pas égal au prix de l’essence.