1948 Plymouth patrouille - 150 ans et un site sur son patrimoine pour la SQ

150 ans et un site sur son patrimoine pour la SQ

La Sûreté du Québec (SQ) annonçait en grande pompe mercredi le 16 septembre son 150e anniversaire. Ce vendredi, elle lance un site Internet sur son patrimoine.

C’est le 1er mai que devait être lancé le tout par l’organisation policière la plus importante de la belle province. La pandémie de coronavirus (COVID-19) qui sévit à l’échelle mondiale a repoussé les plans de ce lancement pour la SQ.

En ce 18 septembre, la SQ lance donc aussi un site Internet sur son patrimoime. Une organisation de 150 ans a un patrimoine riche en contenu. Chez AutoCarbure on s’intéresse particulièrement à ces véhicules qui ont servi de patrouilles à l’organisation au fil des ans. Les amateurs d’automobiles antiques seront servis.

Mercredi, lors du lancement de son 150e la Sûreté avait sur place quatre véhicules emblématiques qui ont servi de patrouilles au courant de son histoire. En autre, volait la vedette, une magnifique 1948 Plymouth avec un chrome impéccable (notre photo en couverture de cet article).

Via le site Internet de son patrimoine, les citoyens pourront découvrir différents véhicules qui ont fait partie de la flotte d’autopatrouilles de la SQ.

La SQ, une organisation policière parfois crainte par certains amateurs d’automobiles et de véhicules modifées mais une organisation nécessaire au sein de la province. Il ne faut pas voir le travail policier comme étant répressif pour les automobilistes mais davantage utile au niveau de la sécurité de l’ensemble des citoyens de la province de Québec.

Rapplez-vous, les policiers sont là pour appliquer les lois et non pour embêter les automobilistes. La Sûreté a été là bien présente pour les automobilites que ce soit à la crise du verglas en 1997, à l’autouroute Décarie inondée en 1987 et pour combien de carambolages en hiver ou de tempêtes hivernales qui ont nécessité la fermeture des grands axes routiers du Québec.

AutoCarbure salue l’institution qu’est la SQ et bravo pour ses 150 ans.

Nous vous invitons à consulter le site Internet du Patrimoine de la Sûreté du Québec et plus particulièrement les fiches des quelques véhicules suivants

 

La Honda Fit fait partie des sous-compactes abandonnées au Canada

Golf, Yaris, Accent et Fit, pourquoi des sous-compactes quittent le Canada?

En 2020, il n’y a pas que la pandémie de coronavirus (COVID-19) qui boulverse le marché de l’automobile au Canada. Des sous-compactes quitteront le marché canadien. En effet, Toyota, Volkswagen, Hyundai et Honda ont aussi annoncé les départs de respectivement la Yaris, la Golf, l’Accent et la Fit du marché automobile canadien dès 2021 pour certains modèles.

Cela laissera donc le consommateur canadien, donc aussi québécois, avec moins de choix économique pour l’achat d’un nouveau véhicule.

Mais pourquoi ces sous-compactes quitent-elle le marché canadien de l’automobile?

Plusieurs raisons. Tout d’abord, la chute du cours du prix de l’essence a certainement eu de l’impact sur la décision des consommateurs de se procurer un véhicule légèrement plus énergivore et de tourner davantage le dos aux sous-compactes.

Ensuite, tous ces fabricants ont un modèle qui se rapproche très près du modèle abandonné, à l’exception de Volkswagen, qui n’abandonne pas complètement la Golf, car ces versions R et GTI demeureront.

Chez Toyota, les consommateurs pourront se tourner vers une Corolla. Chez Hyundai ils pourront se procurer une Elantra. Finalement, chez Honda, ils pourront se procurer une Civic.

Mais il y a autre chose que les fabricants automobiles désirent. Amener les consommateurs vers leurs  petits SUV comme par exemple la Venue ou le Kona chez Hyundai. Ces petits SUV gagnent en popularité au Canada. Tout  d’abord parce que c’est souvent plus pratique qu’un petite sous-compacte, surtout chez les petites familles.

Pour les fabricants automobiles, cela est plus payant de vendre un petit SUV qu’une sous-compacte. On ne parle pas ici du prix mais de la possibilité des nombreuses options offertes aux consommateurs qui ont augmenter les marges de profit.

Par exemple, la version 5 portes de la Hyundai Accent débute au prix de 14 949$.  Le petit SUV Venue début au prix de 17 099$. On ne change pas une stratégie de production de véhicules pour seulement 2 150$ de différence sur un prix de base.

La réalité, ce sont les options. Une Hyundai Accent, avec les options les plus populaires (transmission automatique, les protecteurs de tapis, quelques autres petites options de base) se détaillera à 18 235.80$, avant les taxes.  Chez le Venue, les mêmes options iront chercher 19 147.65$.  Mais le potentiel d’options offertes aux consommateurs chez le Venue est beaucoup plus grand que pour la Hyundai Accent, ce qui fait que le potentiel de profits est plus grand pour la Hyundai Venue que la Hyundai Accent. Voilà pourquoi l’Accent est abandonnée.

Est-ce que ces abandons peuvent annoncer l’arrivée probables de nouveaux modèles de sous-compactes?  Souvenez-vous que Toyota avait abandonné la Tercel pour faire place à l’Echo qui elle a cédé sa place plus tard à la Yaris. Quoi que l’Echo était déjà commercialisé sous le nom Yaris en Asie.

À suivre. Pour le moment rien n’indique que de nouveaux modèles de sous-compactes feront leurs apparitions chez Honda, Toyota, Volkswagen et Hyundai. Mais l’appétit grandissant pour les taxes qu’ont les gouvernements socialistes pourraient faire en sorte que le prix de l’essence montera a des niveaux vertigineux au Canada et que si les sous-compactes abandonnées ne sont pas remplacées par leurs fabricants, soyez certains que la compétition sera aux aguets et aussi que l’électrification et l’hydrogénisation de véhicules pourraient s’accentuer davantage.  Ayez confiance aux gouvernements, surtout au Québec dont sa société Hydro-Québec, vend aussi de l’électricité, que le prix de l’essence augmente outrageusement dans les années à venir.  Présentement ils y vont avec la pédale douce, car la pandémie de coronavirus (COVID-19) a grandement ralentit les ventes de carburants.  Mais dès que les prix sur le marché auront augmenté, vous allez constater l’appétit vorace de ces gouvernements et le gouvernememt Québec est presque champion toutes catégories à ce niveau.

Actuellement, on peut observer que ce gouvernement du Québec pousse hypocritement le bouchon en brandissant la fibre verte des électeurs afin d’abandonner les véhicules aux carburants fossiles et de leur vendre plus tard de l’electricité à gros prix. Le tout en maintenant des taxes élevés sur le carburant et aussi en maintenant des droits d’immatriculation plus élevés pour des véhiciules ayant un litrage de moteur plus élevé. Il faut comme consommateur être lucide face à ce gouvernement et tâcher de l’être aussi comme électeur, mais ça c’est un autre débat.

Mais revenons aux véhicules sous-compacte. Il y aussi une autre raison qui fait que ces véhicules quittent le marché canadien. Justement, ce marché de 37 millions de personnes est quand même très petit à l’échelle mondiale.  Le Canada est après tout que le 39e pays au monde en terme de population et il n’a que 0.48% de la population mondiale. Même les américains avec 330 millions de personnes ne sont plus le premier marché des fabricants automobiles.  La Chine et l’Inde intéressent davantage les fabricants automobiles car il y a beaucoup de consommateurs là-bas et encore plus jeunes du côté de l’Inde.

Les États-Unis ont une population avec un âge médian de 38 ans, alors qu’en Inde c’est 28 ans. Au Canada, c’est 41 ans.  Le Japon, berceau de nombreux fabricants automobiles, est le pays avec l’âge médian le plus élevé, 48 ans.  Des pays comme  le Brésil, l’Argentine, l’Indonésie, le Pakistan, la Colombie, l’Afrique du Sud, l’Iran, les Philippines, le Nigéria, attirent maintenant davantage les fabricants automobiles que le Canada, car ils ont un âge médian inférieur à celle de la population canadienne et aussi avec une population plus grande. La demande pour des véhicules automobiles neufs est donc plus forte dans ces pays qu’en sol canadien.

1978 Ford Thunderbird

1978 Ford Thunderbird notre trouvaille de la semaine

Comme les magasins réouvrent dans le gransd Montréal après le confinement dû à ette pandémie de coronavirus (COVID-19), nous avons décidé de recommencer à publier sur AutoCarbure.  Malheureusement pour les amateurs de véhicules antiques, au moment d’écrire ces lignes, aucun rassemblement d’amateurs de véhicules ne pourra avoir lieu avant septembre puisque le gouvernement du Québec, par décret, empêche tout rassemblement extérieur majeur d’ici le 31 août. Ainsi, vous l’aurez compris, que l’événement phare de l’année au Québec, le Granby International, n’aura pas lieu en 2020.

Au moment d’écrire ces lignes au 25 mai, rien n’indiquait que cela n’allait changer pour tous les autres rassemblements.

Ainsi, note trouvaille de la semaine du 25 mai 2020 est un 1978 Ford Thunderbird trouvé sur le populaire site Internet d’annonces classées LesPac.com.

Le véhicule a une très belle peinture orangée et est aussi tout orangé à l’intérieur.  C’est tout de même assez rare de nos jours sur les routes du Québec.  Le véhicule est très propre.

C’est un coupé deux portes à propulsion pesant plus de 4 000 livres.

Il est équipé d’une transmission automatique et d’un moteur V8.

Ce géant 1978 Ford Thunderbird est en vente à St-Hubert sur la Rive-Sud de Montréal pour la somme de 3 895$.

Le véhicule est en excellente condition et équipé de :

  • AIR CLIMATISÉ
  • LECTEUR CD + PRISE AUXILIAIRE
  • VITRES ET PORTES ÉLECTRIQUES

C’est une belle voiture de collection avec ses 42 ans d’existence.

 

 

1972 Volkswagen type 311 Fastback

1972 Volkswagen type 311 Fastback, trouvaille de la semaine

Un 1972 Volkswagen type 311 Fsastback est notre trouvaille de la semaine du 2 mars 2020. Le véhicule a été trouvé sur le populaire site Internet d’annonces classées Kijiji.

Le véhicule, assez rare sur nos routes au a une belle peinture de couleur violet. Il est très propre.

C’est un coupé deux portes à propulsion.

Il est équipé d’une transmission manuelle.

Cette 1972 Volkswagen type 311 Fastbacj est en vente à Westmount pour 8 500$..

C’est une belle voiture de collection avec ses 48 ans d’existence.

 

 

1977 Lincoln Mark V édition Givenchy

1977 Lincoln Mark V édition Givenchy, trouvaille de la semaine

Un 1977 Lincoln Mark V édition Givenchy est notre trouvaille de la semaine du 24 février 2020. Le véhicule a été trouvé sur le populaire site Internet d’annonces classées Kijiji.

Le véhicule a une belle peinture de couleur verte. Il est très propre. Sous le dessous aussi.

C’est un coupé deux portes avec belle grande calandre devant. De beaux gros pare-chocs. Il a de la gueule.

Capacité d’assoeir cinq personnes, très spacieux.

Son intérieur est aussi de couleur verte.

Il est équipé d’un gros moteur V8 et d’une transmission automatique.

C’est un véhicule à propulsion et très lourd avec ses 4 836 livres.

Le véhicule possède un empattement (wheelbase) de 127,2 pouces.

C’est aussi un long véhicule avec ses 233 pouces.

L’orodateur du véhicule affiche 125 000 kilomètres.

Ce magnifique 1977 Lincoln Mark V édition Givenchy est situé dans le secteur Saint-Léonard de Montréal et son propriétaire demande 25 000$.

C’est une belle voiture de collection avec ses 43 ans d’existence.

 

 

1981 Mercedes 380SL

1981 Mercedes 380SL, trouvaille de la semaine

Un 1981 Mercedes 380SL est notre trouvaille de la semaine du 10 février 2020.

Le véhicule a été trouvé sur le populaire site Internet d’annonces classées Kijiji.

Ce cabriolet allemand est de couleur silver (gris argenté). Il est doté de 2 portes. Il est munie d’une transmission automatique, d’un moteur V8 de 155 chevaux.

Il vient également avec un radio am-fm.

Il affiche seulement que 135 677 km au compteur.

C’est un roadster tout de même assez lourd de 3604 livres.

Ce 1981 Mercedes 380SL est situé à Montréal et son propriétaire demande 30 000$.

Noter que le véhicule n’a jamais roulé sous la pluie ou la neige.

 

 

 

1986 Pontiac Bonneville

1986 Pontiac Bonneville, trouvaille de la semaine

Un 1986 Pontiac Bonneville est notre trouvaille de la semaine du 3 février 2020.

Le véhicule a été trouvé sur le populaire site Internet d’annonces classées Kijiji.

Sa couleur est brun, son intérieur est beige. Il est doté de 4 portes. Il est munie d’une transmission automatique, d’un moteur V6.

Il vient également avec un radio am-fm.

Le véhicule est original, sans modification.

Il affiche seulement que 43 000 km au compteur.

Ce 1986 Pontiac Bonneville est situé à Saint-Jean-sur-Richelieu et sa propriétaire demande 3 900$.

 

 

 

1989 Chevrolet Corvette Targa

1989 Chevrolet Corvette Targa, trouvaille de la semaine

Une 1989 Chevrolet Corvette Targa, dénichée sur le site Internet d’annonces classées LesPac.com. C’est notre trouvaille de la semaine du 27 janvier 2020.

Ainsi le véhicule de cette semaine a 30 ans. Dorénavant sur AutoCarbure.com, les trouvailles de la semaine ne seront que des véhicules antiques ou de collection ou des supercars ou des voitures de luxe.  Ce sont les catégories de voitures qui suscitent davantage de passion chez les fans de l’automobile.

Cette 1989 Chevrolet Corvette Targa est catégorisée comme C4, c’est à dire de seulement la 4e génération des corvettes. La première génération fut de 1953 à 1962. La seconde de 1963 à 1967. La troisième de 1968 à 1982 et finalement la C4 de 1984 à 1996.

Cette Corvette Targa est munie d’une transmission automatique et d’un gros moteur V8 de 5.7 litres. Elle affiche 142 200 kilomètres au compteur.

C’est un véhicule deux portes, à propulsion et à deux places avec sièges en cuir. Un véhicule très beau avec sa couleur extérieure rouge magnétique et son intérieur charcoal.

Cette Corvette Targa est munie de mags de 17 pouces.

Son nom Targa, lui vient de son toit et il est en verre. Un toit Targa est un toit rigide plat et amovible. Très joli et fort pratique lors des belles journées de la saison estivale.

Le véhicule est située à Montréal, quartier Hochelaga, son propriétaire demande 7 900$. Le propriétaire accepterait aussi un échange.

The Grand Tour saison 4

The Grand Tour saison 4

Sur Prime Video, d’Amazon,  la très attendue saison 4 de The Grand Tour est enfin arrivée.

Enfin on peut retrouver les Jeremy Clarkson, James May et Richard Hammond qui s’étaient fait connaître avant de The Grand Tour, dans la populaire série dédiée à l’automobile Top Gear.

Les trois premières saisons de The Grand Tour ont été spectaculaires et à la fin de la troisième saison, Jeremy Clarkson nous apprenait que lors de la prochaine saison, ils délaissaient la tente pour que les trois amigos se consacrent davantage aux aventures.

Or, le premier épisode de la quatrième saison de The Grand Tour nous a laissé sur notre appétit.

Aucun essai de bagnoles, que des bateaux. Les trois chroniqueurs automobiles sont tout à coup des guignoles sans bagnole.

C’est une grande déception et c’est même assez pénible à visionner. Tout au long de l’épisode on se demande toujours quand viendra les discussions sur les voitures. Ça ne vient jamais.

1h30 très pénible à écouter, à moins que vous soyez un fervant amateur de voyage, Clarkson, May et Hammond naviguent au Cambodge et au Vietnam dans des endroits époustouflants.

L’amateur de voiture sera grandement déçu de ce premier épisode.

C’est une déception sur toute la ligne pour nous. Mais nous avons espoir que les prochains épisodes seront mieux. Nous savons Clarkson, May et Hammond et que le producteur exécutif Andy Wilman assez intelligents pour ne pas s’être vus offrir une tonne de fric pour être acteurs d’une émission qui tout à coup devient des aventures de voyages sans voiture. C’est tout de même leur réputation qui est en jeu.

Nous allons laissé une chance à la série pour un second épisode. Si celui-ci s’avère aussi une grande déception, ça sera la fin pour nous pour The Grand Tour et assurément la dernière saison de la série pour Prime Video d’Amazon.

Le second épisode devrait sortir le 20 décembre sur le site Internet de Prime Video.

 

 

2006 Porsche Cayenne

Porsche Cayenne pour moins de 8000$

Une Porsche Cayenne pour moins de 8 000$, c’est notre trouvaille de la semaine du 9 décembre 2019.

Nous l’avons trouvé sur le populaire site Internet d’annonces classées, LesPAC.

C’est une 2006 Porsche Cayenne qui affiche seulement que 188 000 kilomètres au compteur. Pas si mal pour un véhicule de 13 ans.

Ce véhicule, de conception allemande, est doté d’un moteur V6 de 3.2L déployant 247 chevaux, et le propriétaire affirme que tout est en ordre, A1.

La couleur extérieure de cette Porsche Cayenne est gris et son intérieur noir.

Toutes les options du véhicule sont listées ici: attache remorque, climatisation double zone, miroir électrique chauffant rétractable, volant chauffant,  phares antibrouillard/mode manuel, alarme, radio AM/FM Stéréo et lecteur CD, Jantes aluminium, freinage antiblocage (ABS), coussins gonflables doubles, verrouillage sans clef, système de navigation GPS, sièges électriques, sièges chauffants , servo-direction, vitres électriques, dégivreur arrière, volant ajustable, régulateur de vitesse, intérieur cuir, aileron, contrôle de traction, essuie-glace détecteur de pluie, toit ouvrant, contrôle de stabilité et essuie-glace de lunette arrière.

Le véhicule est situé à Pierrefonds, sur l’Île de Montréal et son propriétaire demande 7 870$.

N’hésiter pas à consulter les autres véhicules qui ont chacun été une trouvaille de la semaine sur AutoCarbure.