2017 Tesla Model X P90D

Tesla signe un accord en Chine pour construire une seconde usine d’assemblage

Tesla Inc. a conclu un accord préliminaire avec le gouvernement de Shanghai pour la construction d’une usine qui rivalisera avec sa propre usine d’assemblage des États-Unis,

La capacité prévue du constructeur de voitures électriques pour l’usine est de 500 000 véhicules par an, a indiqué le gouvernement de Shanghai dans un communiqué.

Alors que Tesla travaille sur la production en Chine depuis plus d’un an, le président Donald Trump essaie de soutenir la fabrication aux États-Unis. Tesla suit Harley-Davidson Inc. en expansion hors des États-Unis.

Le constructeur automobile public américain le plus jeune cherche à étendre sa capacité et à atteindre plus efficacement les marchés mondiaux. La seule usine d’assemblage de voitures de Tesla se trouve à Fremont, en Californie, avec une usine de batteries géante dans le Nevada, état voisin.

Pour Tesla, une usine en Chine réduit également les coûts d’expédition et rend potentiellement les composants d’approvisionnement plus économiques pour le plus grand marché de voitures électriques de la planète. La compagnie a augmenté de 30 000 $ les berlines Model S et les crossovers du modèle X en Chine après que Pékin ait imposé des droits supplémentaires sur les automobiles américaines, la semaine dernière, mettant ses véhicules hors de portée de plus de consommateurs sur son marché n ° 2 mondial.

En novembre, Elon Musk a déclaré que Tesla est à environ trois ans de commencer la production dans le plus grand marché automobile du monde. L’usine fabriquera quelques centaines de milliers de véhicules par an pour les acheteurs en Chine et potentiellement dans d’autres parties de l’Asie, a-t-il déclaré à l’époque.

Tesla fabriquera probablement la plus petite berline Model 3 et le prochain crossover du modèle Y dans son usine d’assemblage en Chine, a-t-il dit, plutôt que la berline Model S ou le modèle X, qui se vendent souvent plus de 100 000 $ aux États-Unis.

La Chine présente une opportunité de croissance massive pour Tesla et ses rivaux tels que BMW AG et Daimler AG, qui cherchent à tirer parti du marché à croissance rapide.

Les ventes de véhicules à énergie nouvelle – une catégorie qui comprend les automobiles à piles, hybrides rechargeables et à pile à combustible – ont atteint 777 000 unités en 2017, et pourraient dépasser 1 million cette année, selon les estimations de l’Association chinoise des constructeurs automobiles .

L’objectif du gouvernement chinois est de 7 millions de véhicules par an d’ici 2025. Tesla a vendu 14 779 véhicules en Chine l’année dernière, selon les données de LMC Automotive. Cela lui a donné environ 3 pour cent du marché des véhicules électriques alimentés par batterie du pays, le plaçant comme la marque #10 dans ce segment.

La Chine a représenté 17% du chiffre d’affaires de Tesla en 2017, selon un dépôt auprès des régulateurs américains. Accélérer la fabrication est essentiel pour que le constructeur automobile puisse subvenir à ses besoins tout en poursuivant la mission de Musk de faire la transition mondiale vers le transport par batterie. Tesla a produit 5 031 Model 3 dans la dernière semaine du deuxième trimestre dans son usine de Fremont, atteignant une cible qui, selon Musk, était cruciale pour générer de l’argent et réaliser des bénéfices. Elle l’a atteint non sans peine car elle y a installé une chaîne de production de fortune sous une tente extérieure.

 

À grande vitesse la Chine électrifie son parc automobile

La Chine publiera des politiques plus favorables cette année pour promouvoir le développement de véhicules à énergie nouvelle (VEN) pour aider l’environnement et stimuler la croissance des ventes.
 
La production et les ventes de véhicules neufs ont bondi de 225,5% et de 200% annuellement pour atteindre respectivement 81 855 et 74 667 véhicules au cours des deux premiers mois de 2018, selon l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).
Face à de gros problème de pollution dans certaines de ses grandes villes, la Chine est le pays dans le monde où il s’est vendu le plus de véhicules électriques neufs au courant des deux premiers mois de 2018. Près de 6 fois plus qu’aux États-Unis pour la même période.
La Chine a une grande autonomie en production de véhicules électriques, seulement 5% des ventes proviennent de véhicules électriques fabriqués à l’étranger. Pour janvier seulement, Cadillac et Tesla compte pour 941 unités (Tesla Model X 500, Cadillac CT6 PHEV 451). BAIC EC-Series vient au top des ventes avec 7 870 unités. Décidémment les grands constructeurs chinois de véhicules électriques ne semblemnt pas connaître les problèmes de production de Tesla.
Voici un tableau de ses ventes pour janvier 2018.
Ventes des véhicules électriques en Chine
Tesla Model S avec fonction d'autopilotage

Les collisions sur les Tesla ont diminumé de 40% avec la fonction d’autopilotage installée

Bonne nouvelle pour les automobiles avec fonction d’autopilotage installée. Elles sont efficaces à réduire le nombre de collsions selon la NHTSA (National Highway Safety Administraton). Cette fonction réduit considérablement le nombre de collisions, par 40%, spéficiquement sur les Tesla.

Dans le même rapport, la NHTSA exonore Tesla de toute responsabilité dans la collision impliquant un de ses véhicules autopiloté qui a causé la mort en mai 2016 de Joshua Brown, 40 ans, en Floride alors que sur sa Tesla Model S de couleur brune était activée la fonction d’autopilotage quand celle-ci a percuté une remorque qui tournait à gauche.La NHTSA est arrivé à la conclusion que c’était au-delà des capacités d’assistance de cette technologie. L’enquête stipule aussi que le conducteur a eu 7 secondes pour réagir et éviter l’accident.

Selon un rapport de l’ODI (Office of Defects Investigation), après avoir compilé les données de 43 781 Tesla Model S et Model X incluant ceux impliqués dans des collisions avec déploiement de coussins gonflables, les conducteurs de ces Tesla sont impliqué dans 1,3 collision par millions de miles conduits. L’équivalent 57 année de conduite pour un conducteur américain moyen. En activant la fonction d’autopilotage sur ces Tesla, l’ODI arrive à la conclusion que le nombre de collisions diminue à 0,8 collision par million de miles conduits. Soit l’équivalent d’une collision par 93 ans d’un conducteur américain moyen.

Il ya 5 ans, quelques compagnies d’assurances avancaient que la fonction d’autopilotage impliquerait davantage de véhicules en collision. C’est tout à fait l’opposée qui s’est produit.

La NHTSA ajoute même l’assistance de pilotage et l’autopilotage sont plus prometteuses que leurs noms suggèrent.

 

2017 Tesla Model X P90D

Une 2017 Tesla Model X, notre trouvaille de la semaine du 26 septembre 2016

Une 2017 Tesla Model X en vente sur le site d’annonces classées Kijiji. C’est une trouvaille, celle de la semaine du 26 septembre 2016.

Son prix de vente, 199 900$ plus les taxes applicables.

Le vendeur est L.A. Leasing, une entreprise situé sur le boulevard Décarie à Montréal.

C’est la version P90D de la Tesla Model X qui est en vente, celle-ci offre une autonomie de 413 kilomètres.

Véhicule entièrement électrique, il est configuré pour un habitacle à 6 sièges.

Le véhicule est de couleur noir à l’extérieur et à l’intérieur et n’a que 100 kilomètres au compteur.

Le vendeur mentionne que vous évitez la liste d’attente en acquérant ce véhicule plutôt que de passer par le site de Tesla Motors.

 

Tesla Minibus

Elon Musk confirme que le Tesla Minibus sera basé sur le Model X

Elon Musk a confirmé sur son compte Twitter que le Tesla Minibus sera basé sur le Model X.

Jason Torchinsky avait imaginé sur un blog de quoi aurait l’air le Tesla Minibus et ce serait rien de moins que le look d’un vieux Volkswagen Type II.

Voici de quoi aurait l’air le minibus selon l’imagination de Jason Torchinsky (photo extraite du compte Twitter).

Tesla Minibus

Tesla Minibus tel qu’imaginer par Jason Torchinsky

C’est en rélévant la 2e partie de son grand plan qu’Elon Musk a dévoilé la semaine dernière que Tesla Motors allait concevoir un minibus électrique. De là, la machine à rumeurs s’est emballée.

Tesla Model X de Tesla

Ford a payé 212 000$ pour acquérir une Tesla Model X

Il y a deux semaines l’agence américaine d’information, Bloomberg, a été informée que le fabricant automobile Ford a payé 212 000$ pour acquérir une Tesla Model X.

L’unique but de Ford derrière cette acquisition est de décortiquer le véhicule afin de comprendre comment Tesla travaille. De l’ingénierie inversée (reverse engineering).

C’est une pratique courante dans l’industrie automobile que des compétiteurs s’achètent des véhicules entre eux pour comprendre ce que la compétition fait. Comment elle fait. Comment elle procède.

La Tesla Model X est un modèle VUS de la californienne Tesla avec des portes en ailes.

Quant à Ford elle s’intéresse à ce modèle car les VUS est un créneau très lucratif pour elle.

En désassemblant une Tesla Model X, Ford pourra comprendre comment Tesla fait bien ou fait mieux qu’elle et moins bien qu’elle.

Il arrive que secrètement que ces décortiquages de la compétition soient à l’origine de rappel automobiles. En désassemblant un modèle, il arrive qu’un compétiteur trouve des failles et en glisse anonymement un mot à l’organisme qui s’occupe des rappels automobiles aux États-Unis.

Maintenant est-ce que Tesla achète des véhicules de la compétition? Malgré ses moyens qui ne sont pas ceux des grands fabricants automobiles, on peut parier que oui.

L’agence Bloomber a même révélé que Ford a acquis le modèle de production #64 alors que Tesla en a déjà produit près de 2 000 unités.

2016 Chevrolet Bolt EV

La 2016 Chevrolet Bolt EV, l’avenir du véhicule électrique?

Selon GM, la toute nouvelle Chevrolet Bolt EV promet d’être l’avenir du véhicule électrique.

C’est pompeux et même très prétentieux. L’annonce-t-on pour la lignée 2016 ou 2017? Ce n’est pas clair.  Sur le site web de Chevrolet, dans l’URL on peut lire 2016, mais il semble qu’elle serait dévoilée en janvier 2016 pour la lignée 2017. Rien de clair de ce côté.

Chevrolet écrit sur son site web que la Bolt est l’avenir du véhicule électrique à grande autonomie, la voiture concept Bolt EV oriente le design Chevrolet dans d’audacieuses nouvelles directions. Avec une autonomie évaluée à plus de 300 kilomètres1, la voiture concept matérialise la vision Chevrolet d’un véhicule électrique mondial abordable.

Abordable, vraiment?

$30 000 US (40 000 dollars canadiens ) avant la préparation, le transport et les taxes. Aussi bien dire 48 000$. À 48 000$ taxes incluses, vous obtenez un beau véhicule à essence avec une autonomie de plus de 500 km.  Au prix que se vend l’essence en ce moment, il faut y penser deux fois avant de se tourner vers e véhicule électrique qui est loin d’être abordable.

48 000$ pour un véhicule de type  crossover qui offre une autonomie de charge de 320 km.  Il faut avoir le goût de l’électricité à tout prix.

Ça demeure un véhicule de type Chevrolet, un genre de Spark surgonflé mais plus joli que la Chevrolet Volt.

Impossible de connaître au moment d’écrire ses lignes, les dimensions du véhicule. Peut-être que le véhicule sera en montre au Salon Internatonial de l’Auto de Montréal, plus tard ce mois de janvier.

Est-ce que la Chevrolet Bolt est fait sur mesure pour compétitionner le Model X de Tesla Motors? Aucunement, on ne parle pas ici de la même gamme de véhicule et surtout pas du même prix, $132 000 US.

 

 

 

Bye bye Tesla Motors

Lancement du Model X chez Tesla

Si cela vous intéresse de suivre le lancement du Model X chez Tesla.

Suivez ce lien. Flash est requis dans votre navigateur.

Le Model X est le premier SUV produit par Tesla et à l’image de l’entreprise, 100% électrique.  Vous pouvez réserver votre Model X via un dépôt de 5 000$ via le site de Tesla Motors.