Takuma Sato et Andretti Autosport remporte le Indianapolis 500

Takuma Sato vainqueur du Indy 500

Takuma Sato est le vainqueur de l’édition 2017 du Indy 500.

C’est la première fois qu’un pilote japonais remporte cette épreuve de 200 tours.

Sato, avec sa monopolace propulsée par un moteur Honda, a terminé tout juste devant Helio Castroneves qui tentait de remporter l’épreuve pour une 4e fois.

Parti 4e, Sato, 40 ans, a bien géré sa course et a su résister de façon brillante aux attaques de Castroneves jusqu’à la toute fin de l’épreuve.

Sato est bien connu des amateurs de courses automobiles lui qui a couru en F1 de 2002 à 2008 avec les écuries Jordan, BAR et Super Aguri. Malgré cela sans grand succès. C’est lui qui avait remplacé Jacques Villeneuve quand ce dernier a quitté BAR.

C’est la quatrième fois en 4 ans que la prestigieuse écurie Andretti Autosport remporte le Indianapolis 500.

Quant à Fernando Alonso, celui qui avait attiré beaucoup d’attention en quittant le circuite de la F1 pour le Grand Prix de Monaco pour courser au Indianapolis 500, le moteur de sa voiture a rendu l’âme au 180e tour.

Alonso, une recrue en Indy, a tout de même bien fait en menant durant quelques tours.

L’édition 2018 du Indianapolis 500 aura lieu le 27 mai pour sa 102e édition.

2017 Indianapolis 500

Scott Dixon sort indemne d’un spectaculaire accident au Indy 500

Le pilote Scott Dixon sort indemne d’un spectaculaire accident au 53e tour du 102e Indianapolis 500 ce dimanche. L’accident a nécessité un drapeau rouge pour laisser le temps aux préposés de nettoyer la piste et de renforcer les barrières de sécurité. Fernando Alonso était alors le meneur de l’épreuve.

Le tout est survenu alors que le pilote Jay Howard a perdu le contrôle de sa monoplace pour frapper le mur pour ensuite aller percuter la voiture de Scott Dixon de côté. Celle-ci a été soulevée dans les airs pour se briser en deux en tombant sur la barrière de sécurité. Celle-ci a par la suite tombé à la renverse pour ensuite se remettre à l’endroit.

À la satisfaction de tous, le pilote, champion de l’épreuve en 2008, Scott Dixon est sorti de sa voiture indemne. Dixon été meneur durant l’épreuve. Il partait également de la pôle position.

Plus tard en entrevue à ESPN, le néo-zélandais, Scott Dixon a mentionné qu’il se portait très bien mais qu’il était déçu du résultat de la course.

Encore une fois cet accident prouve à quel point les monoplaces du Indianapolis 500 sont sécuritaires et qu’elles sont un exemple en matière de sécurité dans le sport automobile.

Voyez l’accident via la vidéo ci-dessous.

1984 Pontiac Fiero

1984 Pontiac Fiero comme voiture de tête au Indianapolis 500

Fait historique, saviez-vous qu’une 1984 Pontiac Fiero agissait comme voiture de tête au Indianapolis 500 tenu le 27 mai 1984?

C’était la première fois depuis des lunes qu’une voiture munie d’un moteur à 4 cylindres était la voiture de tête à cet événement prestigieux.

Un exemplaire de cette voiture de tête a été vendue à l’encan Barrett-Jackson 2016 à Las Vegas ce jeudi.

Le prix de vente…  5 000$.

La Pontiac Fiero n’avait rien de bien emballant comme performance. Moteur 4 cylindres de 2.5 litres et une puissance de 92 chevaux.

La section Faits historiques sera une nouvelle section sur AutoCarbure.com.

 

 

 

Indianapolis 500 - 2016

Alexander Rossi remporte la 100e édition du Indianapolis 500

Le pilote Américain Alexander Rossi de l’équipe Andretti Herta Autosport a remporté la 100e édition de la prestigieux course Indianapolis 500 ce dimanche après-midi sur le circuit du Indanapolis Motor Speedway.

Rossi, pilote recrue est parvenu à limiter sa consommation de carburant en fin de course, tandis que les meneurs étaient contraints d’entrer aux puits à quelques tours de la fin.  Il a croisé le fil d’arrivée avec un réservoir presqu’à sec, il n’a pas pu se rendre de lui-même au cercle des vainqueurs. Il a du même coup procuré une étonnante victoire à .

Rossi est ainsi devenu la première recrue depuis 2001 à remporter le Indianapolis 500 depuis Helio Castroneves.

Carlos Munoz a terminé deuxième, devant Josef Newgarden pour ainsi compléter le podium.

L’Ontarien James Hinchcliffe, qui s’élançait de la pole position, a complété les 500 miles de l’épreuve en 7e place, à 12,7744 secondes de Rossi.

Le Québécois Alex Tagliani, pari de la 33e position a terminé au 17e rang.

Honda

500 miles d’Indianapolis et grand jour pour Honda

Course des 500 miles d’Indianapolis ce dimanche 29 mai au Indianapolis Motor Speedway alors que le pilote canadien James Hinchcliffe partira de la pôle position.

James Hinchcliffe est le porte-parole de Honda au Canada pour son modèle très populaire Civic.

Ce sera donc un grand jour pour Honda et encore davantage si jamais le pilote d’Oakville en Ontario devait remporter l’épreuve.

Il y a 21 ans, en 1995, Jacques Villeneuve devenait le premier pilote canadien a remporté le Indianapolis 500 et toujours le seule en lice. James Hinchcliffe n’avait alors que 8 ans.

Hinchcliffe saura-t-il réalisé l’exploitde devenir le second pilote canadien cette rude épreuve?

Le Québécois Alex Tagliani s’élancera de la 33e et dernière place.

Des pilotes de haut niveau très en forme

Dans une récente séries d’articles de Autoweek, on apprend qu’il y a des pilotes de haut niveau très en forme.

Que ce soit Alexis Dejoria en Funny Car, Brittany Force en Top Fuel, Erica Enders-Stevens en Pro Stock ou Juan Pablo Montoya et Hélio Castroneves en IndyCar, tous affichent une forme resplendissante.  Brittany Force  mentionne que ça prend également une forme mentale hors du commun pour s’asseoir dans le bolide et faire le vide de toute distraction possible.

Alexis Dejoria, 37 ans, passe de nombreuses heures au gym, même chose pour Erica Enders-Stevens la championne Pro Stock de la saison 2014. Enders-Stevens met accord aussi beaucoup d’attention à ce qu’elle mange les week-ends de compétition.

Brittany Force elle s’adonne au yoga chaud.  Juan Pablo Montoya, 39 ans, lui tiens la forme avec le gym et le vélo de montagne.  Hélio Castroneves, triple champion du Indy 500 indique que la forme physique a quant à lui toujours été importante en IndyCar.

Quant au pilote NASCAR Elliott Sadler, il mentionne que garder la forme lui a toujours permis d’être fort.

Même les membres d’une équipe NASCAR doivent s’entraîner au gym afin de mieux performer dans les puits de ravitaillement.

De très bons articles à lire dans Autoweek, édition du 25 mai 2015.

 

#ThanksDave

Amateurs de courses automobiles j’imagine que les caractères #ThanksDave qui ornaient la voiture jaune de Oriol Servià au Indianapolis 500 hier ont passé inaperçues pour vous?

Rassurez-vous elles ont passé inaperçues pour bien des gens.

Ces lettres formaient un ‘hashtag’ pour réseaux sociaux afin de remercier l’animateur nouvellement retraité, David Letterman, après 33 ans de carrière.  Retraite qu’il a débuté la semaine dernière quelques jours avant le 500 miles d’Indianapolis.

Avec son salaire faramineux comme animateur, David Letterman, nâtif d’Indanapolis, est en fait copropriétaire depuis 1996 de l’écurie Rahal Letterman Lanigan.

Sur une de ses voitures, avait été dessiné une caricature de David Letterman avec le logo de l’émission qu’il animait, le Late Show.

Malheureusement, la voiture jaune de Servià a terminé sa course dans le mur.

Mais moment de réjouissance, l’autre voiture de l’écurie pilotée par Graham Rahal a terminé en cinquière place.  Ce qui est un exploit en soi au 500 miles d’Indianapolis.