La Honda Fit fait partie des sous-compactes abandonnées au Canada

Golf, Yaris, Accent et Fit, pourquoi des sous-compactes quittent le Canada?

En 2020, il n’y a pas que la pandémie de coronavirus (COVID-19) qui boulverse le marché de l’automobile au Canada. Des sous-compactes quitteront le marché canadien. En effet, Toyota, Volkswagen, Hyundai et Honda ont aussi annoncé les départs de respectivement la Yaris, la Golf, l’Accent et la Fit du marché automobile canadien dès 2021 pour certains modèles.

Cela laissera donc le consommateur canadien, donc aussi québécois, avec moins de choix économique pour l’achat d’un nouveau véhicule.

Mais pourquoi ces sous-compactes quitent-elle le marché canadien de l’automobile?

Plusieurs raisons. Tout d’abord, la chute du cours du prix de l’essence a certainement eu de l’impact sur la décision des consommateurs de se procurer un véhicule légèrement plus énergivore et de tourner davantage le dos aux sous-compactes.

Ensuite, tous ces fabricants ont un modèle qui se rapproche très près du modèle abandonné, à l’exception de Volkswagen, qui n’abandonne pas complètement la Golf, car ces versions R et GTI demeureront.

Chez Toyota, les consommateurs pourront se tourner vers une Corolla. Chez Hyundai ils pourront se procurer une Elantra. Finalement, chez Honda, ils pourront se procurer une Civic.

Mais il y a autre chose que les fabricants automobiles désirent. Amener les consommateurs vers leurs  petits SUV comme par exemple la Venue ou le Kona chez Hyundai. Ces petits SUV gagnent en popularité au Canada. Tout  d’abord parce que c’est souvent plus pratique qu’un petite sous-compacte, surtout chez les petites familles.

Pour les fabricants automobiles, cela est plus payant de vendre un petit SUV qu’une sous-compacte. On ne parle pas ici du prix mais de la possibilité des nombreuses options offertes aux consommateurs qui ont augmenter les marges de profit.

Par exemple, la version 5 portes de la Hyundai Accent débute au prix de 14 949$.  Le petit SUV Venue début au prix de 17 099$. On ne change pas une stratégie de production de véhicules pour seulement 2 150$ de différence sur un prix de base.

La réalité, ce sont les options. Une Hyundai Accent, avec les options les plus populaires (transmission automatique, les protecteurs de tapis, quelques autres petites options de base) se détaillera à 18 235.80$, avant les taxes.  Chez le Venue, les mêmes options iront chercher 19 147.65$.  Mais le potentiel d’options offertes aux consommateurs chez le Venue est beaucoup plus grand que pour la Hyundai Accent, ce qui fait que le potentiel de profits est plus grand pour la Hyundai Venue que la Hyundai Accent. Voilà pourquoi l’Accent est abandonnée.

Est-ce que ces abandons peuvent annoncer l’arrivée probables de nouveaux modèles de sous-compactes?  Souvenez-vous que Toyota avait abandonné la Tercel pour faire place à l’Echo qui elle a cédé sa place plus tard à la Yaris. Quoi que l’Echo était déjà commercialisé sous le nom Yaris en Asie.

À suivre. Pour le moment rien n’indique que de nouveaux modèles de sous-compactes feront leurs apparitions chez Honda, Toyota, Volkswagen et Hyundai. Mais l’appétit grandissant pour les taxes qu’ont les gouvernements socialistes pourraient faire en sorte que le prix de l’essence montera a des niveaux vertigineux au Canada et que si les sous-compactes abandonnées ne sont pas remplacées par leurs fabricants, soyez certains que la compétition sera aux aguets et aussi que l’électrification et l’hydrogénisation de véhicules pourraient s’accentuer davantage.  Ayez confiance aux gouvernements, surtout au Québec dont sa société Hydro-Québec, vend aussi de l’électricité, que le prix de l’essence augmente outrageusement dans les années à venir.  Présentement ils y vont avec la pédale douce, car la pandémie de coronavirus (COVID-19) a grandement ralentit les ventes de carburants.  Mais dès que les prix sur le marché auront augmenté, vous allez constater l’appétit vorace de ces gouvernements et le gouvernememt Québec est presque champion toutes catégories à ce niveau.

Actuellement, on peut observer que ce gouvernement du Québec pousse hypocritement le bouchon en brandissant la fibre verte des électeurs afin d’abandonner les véhicules aux carburants fossiles et de leur vendre plus tard de l’electricité à gros prix. Le tout en maintenant des taxes élevés sur le carburant et aussi en maintenant des droits d’immatriculation plus élevés pour des véhiciules ayant un litrage de moteur plus élevé. Il faut comme consommateur être lucide face à ce gouvernement et tâcher de l’être aussi comme électeur, mais ça c’est un autre débat.

Mais revenons aux véhicules sous-compacte. Il y aussi une autre raison qui fait que ces véhicules quittent le marché canadien. Justement, ce marché de 37 millions de personnes est quand même très petit à l’échelle mondiale.  Le Canada est après tout que le 39e pays au monde en terme de population et il n’a que 0.48% de la population mondiale. Même les américains avec 330 millions de personnes ne sont plus le premier marché des fabricants automobiles.  La Chine et l’Inde intéressent davantage les fabricants automobiles car il y a beaucoup de consommateurs là-bas et encore plus jeunes du côté de l’Inde.

Les États-Unis ont une population avec un âge médian de 38 ans, alors qu’en Inde c’est 28 ans. Au Canada, c’est 41 ans.  Le Japon, berceau de nombreux fabricants automobiles, est le pays avec l’âge médian le plus élevé, 48 ans.  Des pays comme  le Brésil, l’Argentine, l’Indonésie, le Pakistan, la Colombie, l’Afrique du Sud, l’Iran, les Philippines, le Nigéria, attirent maintenant davantage les fabricants automobiles que le Canada, car ils ont un âge médian inférieur à celle de la population canadienne et aussi avec une population plus grande. La demande pour des véhicules automobiles neufs est donc plus forte dans ces pays qu’en sol canadien.

AutoCarbure prône les intérieurs de véhicules avec une couleur pâle

Pour un intérieur de véhicule de couleur pâle afin de contrer la chaleur de l’été

Au Québec, Hyundai, Toyota, Lexus, Chevrolet, Ford, Dodge, GM, Honda, ne proposent que des modèles de véhicules avec un intérieur seulement en noir ou parfois seulement en gris assez foncé (charcoal) mais jamais l’un ou l’autre et surtout jamais une couleur pâle.

Or, un intérieur foncé, fait en sorte qu’il se maintient plus chaud et que c’est davantage insupportable en été.

En 2015, trois ans jour pour jour, AutoCarbure a démontré qu’avec des fenêtres de véhicules fermées dans une voiture laissée en plein soleil, que la température intérieure peut grimper à 52,2 degrés celcius par une chaleur extérieur de seulement 25 degrés celcius.

Ainsi, après 15 minutes de plein soleil sur la voiture, le mercure est monté à 52,2 degrés et avec une couleur extérieur charcoal et un intérieur noir.

Par temps chaud l’été, un intérieur de couleur foncée peut facilement faire grimper le thermomètre au-delà des 52 degrés celcius et davantage si la couleur de la carosserie du véhicule est aussi noire.

AutoCarbure aimerait qu’il y est aussi au Canada davantage de véhicule en vente avec des intérieurs pâles.

Pourtant chez Hyundai USA, il est possible d’avoir un intérieur beige, donc moins chaud. Pas chez Hyundai Canada. On comprend que le marché canadien est plus petit, mais de l’offrir avec un supplément, pourquoi pas?

Nous avons découvert que FIAT Canada, entre autre pour sa FIAT 500 offre une configuration intérieur Avorio (Ivoire). Mercedes-Canada offre en option des sièges pâles, avec un intérieur plus pâle mais tout de même gris foncé. Porsche offre le pâle deux tons mais aussi le rouge qui est moins pire qu’un intérieur noir. Alfa Romeo propose, autre que le noir, le deux tons avec chocolat ou rouge. BMW permet aussi de changer la couleur des sièges et l’intérieur des portières mais le reste de l’intérieur de habitacle demeurera de couleur noire. Même principe chez Cadillac. Maserati propose en option un intérieur autre que noir. Le rouge va permettre d’avoir un intérieur d’habitacle davantage rouge avec un tableau de bord semi-rouge et noir. Même chose pour le bleu. Ce qui est mieux que d’avoir un intérieur entièrement noir. Chez certains modèles, dont le CX-3, Mazda propose des sièges en cuir blanc, mais le reste de l’intérieur sera noir. Nissan offre le noir mais montre des intérieurs complètement blanc, comme sur la 2018 Murano mais l’option pour sélectionner ce type d’intérieur n’était pas trouvable. Sur le Qashqai il est possible de choisir le tissu de couleur gris clair mais le tableau de bord demeure noir.

Il serait grand temps que la compétition imite FIAT, Maserati et Porsche et qu’elle offre un intérieur de véhicule de couleur pâle.

Dans la réalité québécoise où 80% des véhicules sur la route ont une couleur extérieure noire, blanc ou gris, nous croyons chez AutoCarbure qu’un petit pas pour l’environnement débute par offrir un intérieur de couleur pâle. Moins de chaleur à l’intérieur équivaut à une utilisation moindre du climatiseur, donc une consommation moindre d’énergie. Ce qui est bon pour votre confort personnel ainsi que pour la planète.

logo AutoCanada tiré de son rapport annuel 2015

AutoCanada achète un groupe de concessionnaires de Chicago

AutoCanada Inc. a accepté d’acheter neuf des dix magasins du Grossinger Auto Group de Chicago, établissant ainsi sa présence sur le lucratif marché de détail automobile américain.

La transaction, dont la clôture est prévue le 9 avril prochain, ajoutera à AutoCanada environ 523 millions de dollars canadiens (400 millions de dollars américains) en revenus annuels et constitue l’une des plus importantes acquisitions d’un groupe international de concessionnaires américains. Les termes de la transaction n’ont pas été divulgués.

« C’est une étape décisive pour AutoCanada puisque cette acquisition américaine élargit notre portée géographique et notre diversification des marques en ajoutant une combinaison de concessionnaires nationaux, importateurs et de luxe à notre portefeuille », a déclaré jeudi le PDG d’AutoCanada, Steven Landry. Il a ajouté « C’est exactement le type d’acquisition qui contribuera à accélérer notre croissance et qui contribue immédiatement à nos bénéfices et qui apporte de nouvelles relations OEM précieuses. »

AutoCanada, basée à Edmonton, exploite 54 concessionnaires au Canada, selon son site Internet. L’entreprise a déclaré des revenus annuels de plus de 3 milliards de dollars canadiens (2,3 milliards de dollars américains) l’an dernier et est le seul groupe de concessionnaires publics au Canada.

L’acquisition donne à AutoCanada ses premières concessions Toyota, Honda, Lincoln et Volvo, ce qui, selon Landry, est essentiel à l’objectif de la société de diversifier ses offres de produits et son empreinte géographique.

M. Landry a indiqué qu’AutoCanada poursuivra ses acquisitions au Canada et aux États-Unis au cours des prochains mois.

Il a aussi déclaré que la société prévoyait de conserver à leurs postes les directeurs des concessions acquisent dans les environs de Chicago et de faire en sorte que des Américains dirigent les opérations.

Expansion et croissance

 

Les dirigeants d’AutoCanada ont déclaré qu’ils avaient des objectifs d’expansion pour les cinq prochaines années, notamment un meilleur équilibre entre les marques et une présence plus forte d’un océan à l’autre au Canada.

Lors d’une conférence téléphonique tenue en mars à l’intention des investisseurs, le chef de la direction d’AutoCanada, Steven Landry, a déclaré que l’entreprise cherchait à s’étendre sur de nouveaux marchés, qualifiant son pipeline d’acquisition de « très solide ».

Quand un analyste lui a demandé si « cinq ou six » acquisitions étaient possibles en 2018, Landry a répondu « absolument », en partie à cause de la solidité financière de l’entreprise.

AutoCanada a déclaré un bénéfice net de 17,1 millions de dollars canadiens (13,3 millions de dollars américains) au quatrième trimestre de 2017, un gain de 24 pour cent par rapport à l’exercice précédent. Les revenus ont augmenté de 17% pour atteindre 733 millions de dollars canadiens (570 millions de dollars américains), tandis que les ventes des magasins comparables ont bondi de 11%.

M. Landry a déclaré que la compagnie cherchait à continuer d’étendre sa présence à l’extérieur de son fief traditionnel de l’Ouest canadien, tout en ajoutant à son portefeuille de marques de luxe et d’Asie.

Qui est Grossinger?

Grossinger est une entreprise de 90 ans fondée par Sam Grossinger en 1928. Elle est devenue l’un des plus grands groupes automobiles des états-Unis, composé de 10 concessionnaires et classé au 95e rang parmi les 150 plus grands groupes de concessionnaires américains selon les plus récentes données, de 2015..

AutoCanada achète ainsi neuf concessionnaires représentant 12 marques: Audi, Cadillac, Chevrolet, Honda, Hyundai, Kia, Lincoln, Mercedes Benz, Subaru, Toyota, Volkswagen et Volvo.

Trois de ces magasins se trouvent à Chicago, trois dans la banlieue de Chicago, Lincolnwood, Illinois, deux à Palatine, Illinois, et un magasin à Normal, Illinois.

Le magasin Buick GMC Cadillac de Grossinger à Lincolnwood, Illinois, a été vendu séparément à Zeigler Automotive Group à Kalamazoo, Michigan. Il s’appellera désormais Zeigler Buick GMC Cadillac Lincolnwood.

C’est pour des raison de succession que la famille Grossinger a choisi de vendre.

Le phénomène d’investisseurs étrangers dans le commerce de détail automobile américain n’est pas nouveau.

Dans les années 1990, la société chinoise DCH avait déjà commencé à acheter des concessions aux États-Unis. DCH signifie Dah Chong Hong, ce qui signifie « grande entreprise prospère » en mandarin.

De même, le groupe de concessionnaires britanniques Pendragon qui possède des concessionnaires principalement au Royaume-Uni, mais aussi en Allemagne et au Sud de la Californie avec des marques tels que Aston Martin, Land Rover et Jaguar.

L’année dernière, Pon Holdings BV, société de transport et de mobilité et distributeur de marques de luxe aux Pays-Bas, a investi dans IndiGO Auto Group basé à Houston. IndiGO Auto Group a 10 concessionnaires à Houston, St. Louis et Palm Springs et Rancho Mirage, en Californie. Le groupe vend 11 marques de luxe: Audi, Porsche, Jaguar, Land Rover, Rolls-Royce, Bentley, Aston Martin, Maserati, BMW, McLaren et Lamborghini.

Il existe au travers les États-Unis plus de 36 000 concessionnaires automobiles.

Selon son site Internet AutoCanada possède 6 concessionnaires au Québec, principalement à Montréal, sur la Rive-Sud de la métropole ainsi que sur sur la Rive-Nord. En Ontario l’entreprise possède 8 concessionnaires.

Hyundai Ioniq Electrique Place des Festivals à Montréal

La Hyundai Ioniq bien en vue au Festival International de Jazz de Montréal

La Hyundai Ioniq est bien en vue au Festival International de Jazz de Montréal à la Place des Festivals au centre-ville de Montréal.

L’entreprise Sud-Coréenne a de beaux stands montrant quelques modèles de sa voiture hybride et électrique bon marché.

La Hyundai Ioniq viens en trois versions. Une hybride, une électrique et une qualifiée d’électrique plus.

L’autonomie de la version électrique de base est de 200 kilomètres ce qui n’est pas assez pour faire flancher un acheteur.  l’Ioniq en version électrique plus, permet de se déplacer avec un moteur à essence mais possède un mode entièrement électrique qui a une autonomie d’à peine 40 kilomètres.

La version qui risque le plus de plaire de la Ioniq est la version hybride qui avec un seul plein d’essence peut parcourir 1 000 kilomètres. Elle a une consommation combinée de 4,1 litres au 100 kilomètre. Le modèle 2017 hybride se vend à partir de 24 299$.

Pour en savoir plus sur la Hyundai Ioniq consulter leur site Internet.

Les festivals sont l’occasion de promouvoir nombreuses choses dont de nouveaux véhicules.

À la Place des Festivals de Montréal, des centaines de milliers de personnes verront les Hyundai qui s’y trouvent durant le Festival International de Jazz.

Une belle vitrine pour ces véhicules, plus grande que celle du Salon International de l’Auto de Montréal.

Hyundai Ioniq Electrique Plus

Hyundai Ioniq Electrique Plus

 

Honda

Les marques de voitures les plus googlées en 2016

Quelles ont été les marques de voitures les plus googlées en 2016?

On a récemment obtenu la réponse. Merci à Google, aux tablettes ainsi qu’aux téléphones intelligents de permettre la recherche rapide d’une question sur une voiture. Par exemple, quel était la force du moteur d’une 1968 Chevrolet Chevelle SS 396? Comment appele-t-on la couleur légendaire rouge orangée du 1969 Pontiac GTO. Quelle était la longueur d’un 1963 Dodge Dart?

On va sur Google et on obtient la réponse. Bon il n’y a pas que Google comme moteur de recherche de disponible mais c’est tout de même le plus connu et surtout le plus utilisé.

Google a donc révélé ses résultats de fin d’année quant aux recherches les plus populaires sur son moteur de recherche et les marques de voitures les plus googlées en 2016 sont:

1- Honda
2- Mercedes-Benz
3- Tesla
4- Lamborghini
5- Volvo
6- Ford
7- Jaguar
8- Bentley
9- Maserati
10- Rolls-Royce

Pour des amateurs de voitures comme nous chez AutoCarbure, on s’est demandé pourquoi Honda est premier et non Tesla? Où est Chevrolet dans la liste ou encore pourquoi Jaguar est si haut?

Honda est la marque de voiture qui vend le plus de petite voiture au Canada, voilà ce qui explique probablement la première position.  Jaguar, Bentley et Maserati ont tous lancé un SUV en 2016.

Pourquoi Chevrolet, Ford, Dodge, RAM, Toyota, Kia, Hyundai et BMW n’y figurent pas? C’est un mystère qu’on ne peut expliquer sinon que par une moins grande popularité de ces marques.

On a pu observer via Google Trends que pour 2017, Toyota devrait faire meilleure figure mais c’est probablement à cause du conflit avec le président élu Donald Trump au sujet de la nouvelle usine de Toyota au Mexique et non à cause de nouveaux véhicules lancés par ma marque nippone.

Malgré qu’il soit moins utilisé, il serait intéressant que Microsoft dévoile les résultats de recherche de son moteur Bing pour 2016.

 

Concours AUTOmne du Journal de Montréal

Concours AUTOmne, gagnez la nouvelle 2017 Hyundai Elantra GL

Avec le concours AUTOmne, le plus grand quotidien québécois, le Journal de Montréal, vous offre la chance de gagner la nouvelle 2017 Hyundai Elantra GL, d’une valeur au détail de 22 350$.

Le concours a débuté le lundi 5 septembre 2016 à 00h01 et se terminera le dimanche 2 octobre 2016 à 23h59.

Parmi les bulletins de participation reçus, un tirage au sort aura lieu le lundi 3 octobre 2016 à 10h00.

Cliquez ici pour participer.

Aux dires de Hyundai Canada, la toute nouvelle Elantra 2017 est un véhicule révolutionnaire conçu pour offrir une expérience supérieure à celle offerte par les voitures de sa catégorie. Les ingénieurs de Hyundai ont tout mis en œuvre pour atteindre une nouvelle norme en matière de rigidité, grâce à un châssis composé en majeure partie d’acier avancé à haute résistance et dénommé SUPERSTRUCTURE. Cette structure novatrice permet d’offrir un meilleur confort de roulement, une maniabilité plus précise, un habitacle mieux insonorisé et une sécurité rehaussée. Des technologies de pointe, telles que le freinage d’urgence autonome avec détection des piétons et les sièges avant chauffants offerts de série ne sont que quelques exemples qui démontrent comment la toute nouvelle Elantra offre une expérience de conduite qui va au-delà de toutes vos attentes. C’est cela, le facteur H.

Notez que le site AutoCarbure.com n’est aucunement associé à ce concours.

Pléonasme publicitaire

Le pléonasme publicitaire de certains concessionnaires automobiles

J’ai récemment constaté le péonasme publicitaire de certains concessionnaires automobiles. Entre autre en me rendant sur le site Internet de Pie-IX Chrysler, à Montréal. Ce dernier annonçait comme promotion la vente d’un véhicule Hyundai usagé (sic!).

Je comprends que le concessionnaire en question veut se débarasser des véhicules usagers qu’il accepte d’acheter. Il accepte cela de plein gré en échange d’un versement sur un véhicule neuf. Ils le font tous.

Mais pourquoi le faire via sa bannière principale et non via une seconde bannière qui se distinguerait totaleement de l’autre?

Si je vais sur le site Internet de Pie-IX Chrysler, je m’attends qu’à y voir des véhicules en vente par FIAT-Chrysler.

Or ça n’a pas été le cas.

Même quand on passe sur le site, physique, de ce concessionnaire on peut y voir des véhicules de d’autres marques dans la cour près des véhicules neufs de FIAT-Chrysler.

Pourquoi en est-il ainsi?

Je ne sais pas.  Qui va chez un concessionnaire automobile FIAT-Chrysler pour s’acheter une Hyundai?

Une idée, pourquoi les concessionaires ne se feraient pas des échanges entre eux de véhicules usagés afin d’avoir dans leur cour que des véhicules de la marque qu’ils représentent?

Ou encore comme mentionné plus haut, pourquoi ils n’ont pas une seconde division qui s’occupe de vendre les véhicules usagés?

Je ne pense pas qu’un concessionnaire automobile aide beaucoup sa cause en ayant dans sa cour ou sur son site Internet des marques de véhicules concurrents.

Il y a tellement de revendeurs de véhicules usagés sur le marché. Les concessionnaires automobiles qui ne désirent pas causer de tort à leur marque devraient s’arranger pour mettre en consigne leurs véhicules usagés. Ainsi les revendre chez un de ses détaillants qui font dans l’usagés. Alors, physiquement le véhicule d’une marque compétitrice ne se retrouvera pas dans la cour d’un concessionnaire automobile.

Comme ça, ce dernier pourra se concentre sur la marque qu’il représente.

 

 

aile avant gauche 2013 Hyundai Accent

Aile avant gauche 2013 Hyundai Accent

L’aile avant gauche d’un 2013 Hyundai Accent est notre trouvaille de la semaine du 27 juin 2016.

L’item à vendre à été trouvé sur le site Internet Kijiji. Elle est à vendre à Sherbrooke et le vendeur demande 50$.

L’Internet regorge de pièces pour votre auto si vous en avez besoin.

Se rendre à la cour à scrap n’est plus le premier réflexe lorsque vous chercher une pièce pour votre véhicule. L’Internet devrait maintenant l’être.

Il y a tellement de sites Internet à votre disposition. Juste Kijiji, LesPacs, eBay et Craiglist, comblent déjà beaucoup de besoins et il en existe davantage avec même des forums spécialisés pour des véhicules spécifiques.

 

 

 

2017 Hyundai Elantra GT

2017 Hyundai Elantra GT, l’événement essayez ou achetez

2017 Hyundai Elantra GL c’est l’événement essayez ou achetez chez Hyundai, notre aubaine de la semaine du 23 juin.

Télévision, Internet, journaux, radio, partout où elle a pu le faire, Hyundai Canada a fait la promotion de son événement Essayez ou acheter. Ce qui est intéressant avec cette promotion ce n’est pas uniquement le volet achat du véhicule mais surtout de le louer pour une période de 24 mois au prix de 59$ par semaine plus les taxes de ventes et financé à 0,9%.

Ainsi, après 24 mois, elle vous aura coûté environ 7 300$ soit environ le tiers du prix du véhicule si vous l’aviez acheté.

D’où l’avantage de l’aubaine de cette semaine. Car si vous louez un véhicule chaque week-end chez votre entreprise de location d’autos préférée, vous vous en sortirez pour plus de 8 000$.

L’avantage ici est que vous aurez la 2017 Hyundai Elantra GT pour 730 jours, prête chaque jour et non que pour uniquement 104 week-end si vous aviez été chez une compagnie de location d’auto avec un véhicule différent à chaque semaine.

Prenez aussi note que la 2017 Hyundai Elentra GL, 4 portes, en promotion est en version automatique. Elle possède des sièges chauffants, un volant chauffant gainé de cuir et un écran tactile de 7 pouces avec Android.

Pour prendre connaissance de cette aubaine, visitez le site Internet de Hyundai Canada.

Hyundai OLV

Hyundai OLV, heureusement ça n’a jamais vu le jour

Hyundai OLV.  Véhicule concept du fabricant automobile coréen exposé au Salon de l’Auto de Montréal en janvier 2004, il y a douze ans. Le concept avait été dévoilé au Salon de Detroit en 2003.

Dieu merci, cet affreux véhicule n’a jamais vu le jour.

Une sorte de Jeep mal désigné ou bien avec des morceaux manquants ou une très mauvaise fausse imitation d’un Toyota FJ Cruiser.

Vraiment, les ingénieurs de Hyundai se cherchaient solidement avec ce véhicule.

Sa calendre à la Bentley était à peu près la seule réussite de ce véhicule prototype.

OLV était pour Outdoor Lifestyle Vehicle.

On l’a échappé belle.