Tesla

Tesla Model S déclassée par le Consumer Reports

La voiture qui ne reçoit pratiquement que des éloges depuis son arrivée sur le marché a été fortement critiquée par le Consumer Reports qui, il y a quelques mois, lui donnait la meilleure note jamais attribuée à une voiture.

À la grande surprise de tous hier, Tesla Model S, n’est plus une voiture recommandée par Consumer Reports.  La populaire publication américaine a retiré aujourd’hui sa recommandation d’achat à la Tesla Model S, moins de deux mois après que la voiture électrique ait obtenu une note plus que parfaite de 103 sur 100.

Les raisons? La fiabilité de la Tesla Model S est mis en cause et ce après avoir sondé 1 400 propriétaires de la voiture.

Plusieurs problèmes ont été soulevés mais notez que la majorité des problèmes sont couverts par la garantie de Tesla, donc remplacée à coûts nuls par le fabricant.

Les problèmes les plus importants répertoriés sont:

  • la batterie qui ne rechargeait plus
  • le moteur électrique qui devait être remplacé
  • défauts au niveau de la carrosserie qui émettait plusieurs bruits de caisse
  • des poignées qui ne veulent pas sortir de la portière
  • ont également été soulevés.

Cette nouvelle qui a pris les actionnaires de Tesla par surprise a eu l’effet de faire chuter en bourse l’action du fabricant automobile californien.

Mais il ne faut pas perdre de vue aussi que la marque est très compétionnée depuis le début de l’année par un court du pétrole très bas.

Moins l’essence est dispendieuse, surtout aux États-Unis où dans plusieurs états il est possible de faire le plein sous les $2 le gallon (69 cents canadiens le litre), moins les acheteurs potentiels de nouvelles voitures vont se tourner vers des modèles électricques.

Pour Elon Musk, inventeur de la Tesla, il s’agit d’une rare mauvaise nouvelle entourant la marque.

Vu sa légendaire rigueur, il y a fort à parier que les ajustements nécessaires seront apportées afin de retomber dans les bonnes grâces du Consumer Reports ou même du Guide de l’Auto web qui lui donnait une note de 90% pour le modèle 2016.

Mais y a pas de quoi trop s’alarmer pour les actionnaires de Tesla, par exemple, le guide de l’auto donnait une note d’à peine 78% pour le modèle 2014, 77% pour le modèle 2013 et rien n’a empêché la marque de prospérer.

Tesla va faire encore beaucoup jaser et ses modèles faire tourner encore bien des têtes.

Ancien proprio 78 ans, l’argument de vente du vendeur de véhicules d’occasion

Des fois chez AutoCarbure.com, on se demande jusqu’où peut aller un vendeur de véhicules d’occasion?

Récemment vu sur l’annonce d’un vendeur de véhicules d’occasion dans le réputé guide régional AutoExpert.ca:  “Ancien proprio 78 ans”. Indiqué tout juste sous le prix du véhicule.

Quel poid un tel détail peut-il avoir dans la vente d’un véhicule?

Ça nous rappelle les arguments suivants:

  • Jamais sorti l’hiver;
  • Appartenait à un curé;
  • Appartenait à une femme célibataire;
  • Toujours été roulé au super;
  • etc…

Donc, l’ancien propriétaire du véhicule, avait 78 ans.  Il a quand même parcouru 105 000km en 6 ans avec le véhicule. Environ 17 000 kilomètres par année.

17 000 kilomètres sur un boulevard urbain avec un moteur complètement encrassé, pour se rendre au dépanneur et l’épicerie ou il sortait 30 fois par année pour aller voir sa vieille cousine à Québec à partie de la Rive-Sud de Montréal?

Non mais des fois les arguments des revendeurs de véhicules!

Puis le légendaire Mr. Magoo avait quel âge déjà? 78 ans?

Comme si l’état d’un véhicule pouvait automatiquement être associé à l’âge de son propriétaire.

Mais bon, comme pour les arguments loufoques de certains politiciens, j’imagine que les vendeurs de véhicules usagés tirent profits avec de tels arguments auprès du consommateur.

 

Limite de vitesse imposée électroniquement sur certains modèles Ford en location

Vous est-il déjà arrivé de louer une voiture et que sa vitesse en soit limitée électroniquement?

Ça deviendra maintenant chose courante si le véhicule loué est fabriqué par Ford.

Il y a maintenant une limite de vitesse imposée électroniquement sur certains modèles Ford en location

Via le «Mykey» de Ford, la vitesse est limitée à 130 km/h (80 MPH) sur les modèles Fusion, Edge, Mustang et quelques autres modèles.

Des clients ont eu cette surprise en louant un véhicule Ford chez Enterprise et Hertz en Amérique du Nord.

Pour les québécois, cette limite de vitesse n’est pas très pratiques alors que sur les autoroutes du New Hampshire, la limite est de 70 mph.  La console du véhicule sonne à chaque fois que le conducteur s’approche de la limite fixée par «MyKey», expérience très désagréables aux dires de plusieurs locateurs.

Sur certaines autoroutes américaines de l’Ouest et du Sud, la limite de vitesse est souvent de 75 à 85 mph.

Cette limite de vitesse est imposée pour «préserver» la valeur des véhicules Ford que les entreprises de locations revendent par la suite.

Un pas de plus à limiter la liberté du consommateur.