Cadillac Seville de 3e génération

Rencontre inattendue d’un Cadillac Seville

Rencontré à Montréal ce magnifique Cadillac Seville de troisième génération (1986 – 1991). Il est d’un bourgogne magnifique.

Ce Cadillac Seville était assemblé aux États-Unis et propulsé par un moteur V8 de 4.1L à 4.9L selon le modèle choisi. Il est munie d’une transmission automatique à quatre rapports.

 

AutoCarbure prône les intérieurs de véhicules avec une couleur pâle

Pour un intérieur de véhicule de couleur pâle afin de contrer la chaleur de l’été

Au Québec, Hyundai, Toyota, Lexus, Chevrolet, Ford, Dodge, GM, Honda, ne proposent que des modèles de véhicules avec un intérieur seulement en noir ou parfois seulement en gris assez foncé (charcoal) mais jamais l’un ou l’autre et surtout jamais une couleur pâle.

Or, un intérieur foncé, fait en sorte qu’il se maintient plus chaud et que c’est davantage insupportable en été.

En 2015, trois ans jour pour jour, AutoCarbure a démontré qu’avec des fenêtres de véhicules fermées dans une voiture laissée en plein soleil, que la température intérieure peut grimper à 52,2 degrés celcius par une chaleur extérieur de seulement 25 degrés celcius.

Ainsi, après 15 minutes de plein soleil sur la voiture, le mercure est monté à 52,2 degrés et avec une couleur extérieur charcoal et un intérieur noir.

Par temps chaud l’été, un intérieur de couleur foncée peut facilement faire grimper le thermomètre au-delà des 52 degrés celcius et davantage si la couleur de la carosserie du véhicule est aussi noire.

AutoCarbure aimerait qu’il y est aussi au Canada davantage de véhicule en vente avec des intérieurs pâles.

Pourtant chez Hyundai USA, il est possible d’avoir un intérieur beige, donc moins chaud. Pas chez Hyundai Canada. On comprend que le marché canadien est plus petit, mais de l’offrir avec un supplément, pourquoi pas?

Nous avons découvert que FIAT Canada, entre autre pour sa FIAT 500 offre une configuration intérieur Avorio (Ivoire). Mercedes-Canada offre en option des sièges pâles, avec un intérieur plus pâle mais tout de même gris foncé. Porsche offre le pâle deux tons mais aussi le rouge qui est moins pire qu’un intérieur noir. Alfa Romeo propose, autre que le noir, le deux tons avec chocolat ou rouge. BMW permet aussi de changer la couleur des sièges et l’intérieur des portières mais le reste de l’intérieur de habitacle demeurera de couleur noire. Même principe chez Cadillac. Maserati propose en option un intérieur autre que noir. Le rouge va permettre d’avoir un intérieur d’habitacle davantage rouge avec un tableau de bord semi-rouge et noir. Même chose pour le bleu. Ce qui est mieux que d’avoir un intérieur entièrement noir. Chez certains modèles, dont le CX-3, Mazda propose des sièges en cuir blanc, mais le reste de l’intérieur sera noir. Nissan offre le noir mais montre des intérieurs complètement blanc, comme sur la 2018 Murano mais l’option pour sélectionner ce type d’intérieur n’était pas trouvable. Sur le Qashqai il est possible de choisir le tissu de couleur gris clair mais le tableau de bord demeure noir.

Il serait grand temps que la compétition imite FIAT, Maserati et Porsche et qu’elle offre un intérieur de véhicule de couleur pâle.

Dans la réalité québécoise où 80% des véhicules sur la route ont une couleur extérieure noire, blanc ou gris, nous croyons chez AutoCarbure qu’un petit pas pour l’environnement débute par offrir un intérieur de couleur pâle. Moins de chaleur à l’intérieur équivaut à une utilisation moindre du climatiseur, donc une consommation moindre d’énergie. Ce qui est bon pour votre confort personnel ainsi que pour la planète.

2000 Cadillac DeVille

2000 Cadillac DeVille notre trouvaille de la semaine du 28 mai 2018

Sur le populaire site Internet de véhicules à vendre, AutoHebdo.net, nous avons trouvé un 2000 Cadillac DeVille à Gatineau.

Ce véhicule est notre trouvaille de la semaine du 28 mai 2018.

Le vendeur, situé à Gatineau ne demande que 5 445$.

Le véhicule, un quatre portes,  affiche que 176 468 km au compteur. Pas mal pour un véhicule de 18 ans d’âge.

Ce Cadillac est doté d’un moteur 8 cylindres de 4.6 litres avec une transmission automatique à quatre rapports. C’est un traction avant.

Sa cote de consommation est de 8,1 litres sur la route et 13,9 litres en ville.

L’extérieur du véhicule est rouge et son intérieur est crème. Cette couleur pâle fait qu’il garde davantage sa fraîcheur par les journées chaude d’été. Il possède aussi un toit extérieur blanc.

Ce Cadillac possède un air climatisé deux zones, des sièges électriques avant, un antivol, un régulateur de vitesse, un volant gainé de cuir, des freins ABS, un volant inclinable, un lecteur cassette et beaucoup d’autres options.

Ce 2000 Cadillac DeVille arrive de Floride, il n’a aucune rouille.

Selon nos estimés, si vous parcourez 20 000 km par année avec ce véhicule, cela vous coûterait 3 250$ annuellement en essence avec un prix moyen au litre situé à 1,418$. Cela représente du gros comfort à prix très abordable.

 

logo AutoCanada tiré de son rapport annuel 2015

AutoCanada achète un groupe de concessionnaires de Chicago

AutoCanada Inc. a accepté d’acheter neuf des dix magasins du Grossinger Auto Group de Chicago, établissant ainsi sa présence sur le lucratif marché de détail automobile américain.

La transaction, dont la clôture est prévue le 9 avril prochain, ajoutera à AutoCanada environ 523 millions de dollars canadiens (400 millions de dollars américains) en revenus annuels et constitue l’une des plus importantes acquisitions d’un groupe international de concessionnaires américains. Les termes de la transaction n’ont pas été divulgués.

« C’est une étape décisive pour AutoCanada puisque cette acquisition américaine élargit notre portée géographique et notre diversification des marques en ajoutant une combinaison de concessionnaires nationaux, importateurs et de luxe à notre portefeuille », a déclaré jeudi le PDG d’AutoCanada, Steven Landry. Il a ajouté « C’est exactement le type d’acquisition qui contribuera à accélérer notre croissance et qui contribue immédiatement à nos bénéfices et qui apporte de nouvelles relations OEM précieuses. »

AutoCanada, basée à Edmonton, exploite 54 concessionnaires au Canada, selon son site Internet. L’entreprise a déclaré des revenus annuels de plus de 3 milliards de dollars canadiens (2,3 milliards de dollars américains) l’an dernier et est le seul groupe de concessionnaires publics au Canada.

L’acquisition donne à AutoCanada ses premières concessions Toyota, Honda, Lincoln et Volvo, ce qui, selon Landry, est essentiel à l’objectif de la société de diversifier ses offres de produits et son empreinte géographique.

M. Landry a indiqué qu’AutoCanada poursuivra ses acquisitions au Canada et aux États-Unis au cours des prochains mois.

Il a aussi déclaré que la société prévoyait de conserver à leurs postes les directeurs des concessions acquisent dans les environs de Chicago et de faire en sorte que des Américains dirigent les opérations.

Expansion et croissance

 

Les dirigeants d’AutoCanada ont déclaré qu’ils avaient des objectifs d’expansion pour les cinq prochaines années, notamment un meilleur équilibre entre les marques et une présence plus forte d’un océan à l’autre au Canada.

Lors d’une conférence téléphonique tenue en mars à l’intention des investisseurs, le chef de la direction d’AutoCanada, Steven Landry, a déclaré que l’entreprise cherchait à s’étendre sur de nouveaux marchés, qualifiant son pipeline d’acquisition de « très solide ».

Quand un analyste lui a demandé si « cinq ou six » acquisitions étaient possibles en 2018, Landry a répondu « absolument », en partie à cause de la solidité financière de l’entreprise.

AutoCanada a déclaré un bénéfice net de 17,1 millions de dollars canadiens (13,3 millions de dollars américains) au quatrième trimestre de 2017, un gain de 24 pour cent par rapport à l’exercice précédent. Les revenus ont augmenté de 17% pour atteindre 733 millions de dollars canadiens (570 millions de dollars américains), tandis que les ventes des magasins comparables ont bondi de 11%.

M. Landry a déclaré que la compagnie cherchait à continuer d’étendre sa présence à l’extérieur de son fief traditionnel de l’Ouest canadien, tout en ajoutant à son portefeuille de marques de luxe et d’Asie.

Qui est Grossinger?

Grossinger est une entreprise de 90 ans fondée par Sam Grossinger en 1928. Elle est devenue l’un des plus grands groupes automobiles des états-Unis, composé de 10 concessionnaires et classé au 95e rang parmi les 150 plus grands groupes de concessionnaires américains selon les plus récentes données, de 2015..

AutoCanada achète ainsi neuf concessionnaires représentant 12 marques: Audi, Cadillac, Chevrolet, Honda, Hyundai, Kia, Lincoln, Mercedes Benz, Subaru, Toyota, Volkswagen et Volvo.

Trois de ces magasins se trouvent à Chicago, trois dans la banlieue de Chicago, Lincolnwood, Illinois, deux à Palatine, Illinois, et un magasin à Normal, Illinois.

Le magasin Buick GMC Cadillac de Grossinger à Lincolnwood, Illinois, a été vendu séparément à Zeigler Automotive Group à Kalamazoo, Michigan. Il s’appellera désormais Zeigler Buick GMC Cadillac Lincolnwood.

C’est pour des raison de succession que la famille Grossinger a choisi de vendre.

Le phénomène d’investisseurs étrangers dans le commerce de détail automobile américain n’est pas nouveau.

Dans les années 1990, la société chinoise DCH avait déjà commencé à acheter des concessions aux États-Unis. DCH signifie Dah Chong Hong, ce qui signifie « grande entreprise prospère » en mandarin.

De même, le groupe de concessionnaires britanniques Pendragon qui possède des concessionnaires principalement au Royaume-Uni, mais aussi en Allemagne et au Sud de la Californie avec des marques tels que Aston Martin, Land Rover et Jaguar.

L’année dernière, Pon Holdings BV, société de transport et de mobilité et distributeur de marques de luxe aux Pays-Bas, a investi dans IndiGO Auto Group basé à Houston. IndiGO Auto Group a 10 concessionnaires à Houston, St. Louis et Palm Springs et Rancho Mirage, en Californie. Le groupe vend 11 marques de luxe: Audi, Porsche, Jaguar, Land Rover, Rolls-Royce, Bentley, Aston Martin, Maserati, BMW, McLaren et Lamborghini.

Il existe au travers les États-Unis plus de 36 000 concessionnaires automobiles.

Selon son site Internet AutoCanada possède 6 concessionnaires au Québec, principalement à Montréal, sur la Rive-Sud de la métropole ainsi que sur sur la Rive-Nord. En Ontario l’entreprise possède 8 concessionnaires.

À grande vitesse la Chine électrifie son parc automobile

La Chine publiera des politiques plus favorables cette année pour promouvoir le développement de véhicules à énergie nouvelle (VEN) pour aider l’environnement et stimuler la croissance des ventes.
 
La production et les ventes de véhicules neufs ont bondi de 225,5% et de 200% annuellement pour atteindre respectivement 81 855 et 74 667 véhicules au cours des deux premiers mois de 2018, selon l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).
Face à de gros problème de pollution dans certaines de ses grandes villes, la Chine est le pays dans le monde où il s’est vendu le plus de véhicules électriques neufs au courant des deux premiers mois de 2018. Près de 6 fois plus qu’aux États-Unis pour la même période.
La Chine a une grande autonomie en production de véhicules électriques, seulement 5% des ventes proviennent de véhicules électriques fabriqués à l’étranger. Pour janvier seulement, Cadillac et Tesla compte pour 941 unités (Tesla Model X 500, Cadillac CT6 PHEV 451). BAIC EC-Series vient au top des ventes avec 7 870 unités. Décidémment les grands constructeurs chinois de véhicules électriques ne semblemnt pas connaître les problèmes de production de Tesla.
Voici un tableau de ses ventes pour janvier 2018.
Ventes des véhicules électriques en Chine
petit paiement illusoire 2017 Cadillac XT5

2017 Cadillac XT5, le petit paiement illusoire aux deux semaines

Une 2017 Cadillac XT5 à 228$ par deux semaines en location. Le petit paiement illusoire aux deux semaines.

Une autre astuce des fabricants automobiles pour nous faire croire que de louer une voiture est moins dispendieux que d’en acheter une.

Qu’importe que ce soit le cas ou non, à 26 paiements de 228$ par année pendant 4 ans, vous feront débourser 23 712$ pour une voiture qui ne vous appartiendra jamais.

Pire encore, le fabricant vous charge un taux d’intérêt pour cette location.

Imaginez si Loutec louait ses outils à par exemple 30$ de l’heure plus 3% d’intérêt. Ou encore si votre propriétaire vous louais votre petit 4 1/2 froid en hiver à 400$ par deux semaine plus 2% d’intérêt. Ça ne fait pas de sens.

Ce que les fabricant automobiles font non plus avec ce petit paiement illusoire demandée à la location aux deux semaines ou même à la location par semaine ou mensuelle.

Du jamais vu dans aucune autre industrie. On parle ici de la 2017 Cadillac XT5 mais nous aurions pu prendre n’importe laquel des exemples de véhicules dans l’industrie.

Ce devrait tout simplement être une vraie location avec un prix mensuel sans intérêt.

Ainsi la location du 2017 Cadillac XT5 devrait être à 456 dollars par mois, sans aucun intérêt ni autres frais.

Parce qu’imaginez vous donc que si vous louez une voiture avec un paiement bi-mensuel, aux deux semaine ou par mois, en plus de vous chargez un intérêt, vous devrez aussi débourser pour son entretien et ses pneus d’hiver.

On est loin ici de la simple location de véhicule comme chez Avis, Enterprise, Alamo, Budget ou Hertz.

Ça frôle tout simplement l’arnaque ou mieux encore, la meilleure définition serait plutôt une boîte de pandore.

Car la cerise sur le sundae, si au bout de votre terme de location, disons 48 mois, le véhicule que vous ramanez a par exemple de la rouille, a de l’usure mécanique prématurée vous devrez débourser davantage que le prix de la location que vous avez payé pendant 48 mois.

Avec un contrat de location, vous vous attachez aussi avec une limite de kilométrage maximal annuel que vous pouvez effectuer.

Vous ne pouvez pas être plus enchaînée que ça en termes de liberté et de fausse réalité d’un réel paiement de 228$ par deux semaines.

Le bout du bout c’est que le paiement de 228$ par deux semaines est admissible à la taxe de vente.

Il faut absolument que les fabricants automobiles innovent pour remplacer cette boîte de pandore qu’est le paiement de location à terme.

Message aux américains, ne tuez pas les Coco taxis de Cuba

Les Coco taxis de Cuba.  Scooters à coquille jaune rappelant la forme d’une noix de coco. D’où leur nom.

Au moment d’écrire ces lignes, le président des États-Unis, Air Force One avec à son bord Barack Obama, atterrissait à La Havane, Cuba.

C’est la première fois en 90 ans qu’un président américain se rend à Cuba.

Sans aucun doute pour intensifier la relation récente qui a repris entre les deux pays au niveau diplômatique.

Déjà hier on apprenait que la chaîne d’hôtels américaines Starwood allait ouvrir en 2016 deux hôtels à Cuba.

Si jamais les États-Unis levait l’embargo contre Cuba, des centaines d’entreprise américains vont envahir l’île.

AutoCarbure.com a un message aux américains. Ne tuez pas les Cocos taxis de Cuba.

Ce qui fait le charme de Cuba, que vous soyez à Varedero, La Havane, Mantanzas ou ailleurs sur l’île ce sont les vieux véhicules américains et les Coco taxis.

Les Cocos taxis cubains ont des frères, certains les appellent les tuk-tuk. Ils s’appellent «bajaj» en Tanzanie et en Éthiopie, «toktok» en Égypte, «raksha» au Soudan, «keke-marwa» au Nigeria,  «kekeh» au Libéria.

Pourquoi ce message de ne pas tuer les Coco taxis? Parce qu’avec l’arrivée des américains à Cuba, bon nombre de voitures américains plus récentes vont débarquer à Cuba.

Après l’arrivée des américains, on y verra davantage des véhichles de cinq ans et moins déferlés dans les rues du pays. Des Ford, des Chevrolet, des Chrysler, des Cadillac, des Dodge, des Lincoln, des pick-up Ford, RAM, Chevrolet et des véhicules Jeep.

Il serait possible que dans une décennie on envoie aux oubliettes les véhicules d’autrefois qui roulent présentement à Cuba.

Donc ne tuer pas les Coco taxis de Cuba, c’est ce qui fera le futur charme touristique de cette destination soleil.

Ce serait bien qu’ils conservent les belles d’autrefois comme véhicules taxis, mais étant donné le piteux état de plusieurs d’entre eux, il y a fort à parier que pour bon nombre de cubains il sera plus facile de se procurer un véhicule des années 2000 que de commander des pièces des États-Unis afin de réparer leurs véhicules.

 

1970 Cadillac DeVille, notre trouvaille de la semaine du 8 février 2016

Trouvée sur Kijiji, cette 1970 Cadillac DeVille décapotable, avec toit électrique est notre trouvaille de la semaine du 8 février 2016.

Le véhicule, à propulsion, est doté d’un moteur V8 de 472 pouces cubes (7,7 litres) déployant 375 chevaux et sa vitesse de pointe est de 127 mph.

Très propre, le véhicule à deux portes est en vente à Terebonne, le prix demandé est de 14 999$.

C’est une très belle voiture, luxueuse de couleur gold, avec l’intérieur blanc et elle n’a que 90 000 kilomètres au compteur.

La 1970 Cadillac DeVille est une voiture longue mesurant 129,5 pouces de long et assez pesant avec ses 4660 livres.

 

L’industrie des fabricants automobile 2016 expliquée

En 2016, dans le monde automobile il y a une panoplie de fabricants automobile, mais plusieurs sont regroupés au sein du même groupe.

Voici un article explicant l’industrie des fabricants automobile en 2016.

Sur la panoplie de fabricants repertoriés dans le monde, seulement six sont indépendants soit la légendaire Aston Martin, Mazda, Subaru, Mitsubishi Motors, Tesla Motors et McLaren.  Pour Tesla c’est nouveau de quelques semestres alors que Toyota et Daimler se sont retirés de l’actionnariat en vendant leurs actions respectives.

Volkswagen

Premier groupe mondial automobile avec sous son gîron Volkswagen, Audi, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Porsche, Seat et Skoda.  Le siège social du groupe Volkswagen est à Wolsburg en Allemagne.  Autre important siège au sein du groupe, celui de Porsche à Stuggart, aussi en Allemagne.

 

Toyota

Le constructeur japonais Toyota est le second groupe mondial automobile. Outre sa marque phare, l’entreprise possède également sa gamme de voitures de luxe, Lexus, le fabricant Scion, Ranz et Daihatsu. Toyota possède également le fabricant de camions commerciaux Hino qui n’apparaît pas dans le graphique plus bas. Son siège social est situé au Japon dans la ville de Aichi longtemps connu sous le sobriquet Toyota City.

 

General Motors

C’est le numéro des fabricants automobile aux États-Unis et jadis le premier groupe mondial.  Mais depuis l’abandon de quelques divisions en 2008-2009 (Hummer, Saturn, Pontiac…), GM n’est plus ce qu’elle était. Elle possède tout de même les marques Chevrolet, Cadillac, Buick, GMC, Holden, Vauxhall et Opel. Le siège social de General Motors est à Detroit, Michigan.

 

Ford Company

Viens ensuite le second fabricant automobile en importance aux États-unis, Ford.  Ford demeure puissant au niveau des pick-up et malheureusement elle a perdu du poids au niveau des voitures de luxe alors que rien ne semble plus allé chez sa division Lincoln avec laquelle on ne reconnaît plus la marque depuis l’abandon de la prestigieuse Town Car.  Ford possède évidemment la marque Ford, Lincoln et Troller.  Elle a déjà été davantage plus grande alors que jadis elle possédait les marques Volvo, Jaguar, Land Rover et Aston Martin jusqu’en 2007.  Ford a aussi son siège social au Michigan, à Dearborn.

Renault Nissan

Le regroupement français-nippon Renault-Nissan en fait une géante entreprise avec sous son gîron les marques Renault, Nissan, Infiniti, Dacia, Datsun, Renault Samsung et Lada, oui vous avez bien lu, Lada. Le siège social de l’entreprise est en France à Boulogne-Billancourt. C’est évidemment le premier constructeur français et le second au japon.

Hyundai Motor Group

C’est le premier et le plus grand constructeur de la Corée du Sud. Son siège social est établi à Séoul. Le groupe comprend les marques Hyundai, Kia et la toute récente Genesis qui regroupe des voitures de luxe pour Hyundai.

Daimler

Le groupe Daimler comprend les divisions Mercedes-Benz. AMG et Smart. C’est le second fabricant automobile allemand en ordre d’importance, loin derrière Volkswagen.  Le siège social de Daimler est aussi à Stuttgart en Allemagne.

FCA (Fiat Chrysler Automobiles)

C’est le premier fabricant automobile italien et il comprend le troisième fabricant automobile des États-Unis. Elle a annoncé à l’automne que tranquillement que sa division Ferrari, récemment quotée en bourse, finira par être indépendante du groupe. La direction du groupe n’a pas été claire sur la cible dans le temps que le tout se réaliserait.  FCA comprend les divisions Fiat, Chrysler, RAM, Dodge, Jeep, Magnetti Marelli, Abarth, Mopar, SRT, Ferrari, Maserati, Lancia et Alfa Romeo. De quoi faire rêver tout amoureux de marques italiennes haut de gamme. Le siège social du groupe estétonnement  situé à Londres en Angleterre.

Honda

Honda est le troisième constructeur automobile japonais. Le groupe très connu au Canada comprend les marques Honda et la division Acura. Le groupe Honda comprend aussi une importante division de fabrication de motocyclette, de VTT et toute une gamme de produits mini moteurs incluant tondeuses et souffleuses jusqu’au moteur hors-bord.

BMW

C’est un peu le Chrysler allemand alors qu’il est aussi le troisième constructeur allemand, loin derrière Volkswagen et Daimler.  BMW a son siège social en Allemagne, à Munich.  BMW comprend aussi les divisions MINI et Rolls Royce. Elle aussi est connue dans le monde pour ses motocyclettes, utilisées par plusieurs corps policiers.

Suzuki

Suzuki qui a quitté le Québec en fermant tout son réseau de concessionnaires est aussi connu pour ses motocyclettes. Le groupe a aussi sa division Maruti Suzuki. Son siège social est au japon à Hamamatsu.

 

PSA Peugeot Citroën

Second groupe français de fabrication automobile, il a son siège social en France à Paris. Il comprend les marques Peugeot, Citroën et DS.

Tata Motors

Premier groupe indien de fabrication automobile, elle s’est fait beaucoup connaître dans la première décennie des années 2000 avec l’acquisition des groupes Land Rover et Jaguar, qu’elle détient toujours. Le groupe possède aussi la marque Tata Daewoo. Son siège social est situé à Mumbai en Inde.

Geely

Geely est le premier fabricant automobile chinois et de toute évidence le plus connu avec son acquisition de Volvo il y a quelques années. Geely gagne en importance sur l’échiquer des ventes automobiles mondiales années après années. Son siège social est situé à

 

Isuzu Motors

Disparu des écrans radars pour plusieurs depuis qu’elle a été larguée par GM, Isuzu est presque totalement indépendant alors que Mitsubishi détient un maigre 5,7% de l’actionnariat. Isuzu est perçu comme le roi du diesel dans certains pays comme l’Indonésie. Encore aujourd’hui plusieurs fabricants automobile utilise les moteurs diesel de Isuzu dans l’assemblage de leurs modèles. Isuzu a son siège social au Japon.

Il y a d’autres petits joueurs parmi les fabricants automobiles dont l’anglaise Lotus qui serait possiblement rachetée bientôt par Renault Nissan qui désirerait obtenir sa division F1 pour se réinscrire à ce précieux championnat de courses automobiles. Il y a d’autres fabricants automobile qui passent sous le radar car ils ne sont pas encore en mode production tel que les Elio Motors et Dubuc Motors. Toute une gamme de producteurs automobiles chinois passent actuellement sous le radar car ils ne sont connus qu’en Chine ou à Cuba si vous avez voyagez dans le pays là-bas à bord d’autobus du fabricant Yutong. Chery est aussi très connu en Chine de même que SAIC Motors qui produit déjà des véhicules pour GM en Chine. Il y a d’autres indépendants mais très petits comme Fisker Automotive créé en 2007 ou Pagani Automobili en 1992.

Le monde automobile est en constant changements, qui sait de quoi aura l’air le portrait mondial des fabricants automobile en 2020?

Voici un graphique, légèrement incomplet, qui résume bien le monde des fabricants automobile en 2016.  Graphique provenant du site Dailyinfographics.eu

car_industry_explained-2016

L’attrait de s’acheter un véhicule de luxe à bas prix

2005, 2006, 2007, ce n’est que 10, 9 et 8 ans passée et plusieurs véhicules de luxe se vendent sur des sites Internet à moins de 10 000$.

Plusieurs personnes ont souvent l’idée de s’acheter un véhicule BMW, Lexus, Audi, Infiniti, Cadillac, Porsche, Lincoln, Mercedes mais déchante rapidement après quelques saisons pour plusieurs raisons.

Que vous ayez une Toyota Yaris, une Nissan Versa ou un modèle récent de BMW, un fait demeure avec un véhicule automobile, il y a des frais constants qui s’appliquent qu’importe la marque et l’année du véhicule.

Plusieurs personnes déchantent encore plus rapidement lorsqu’ils reçoivent la facture du concessionnaire pour un changement d’huile ou un entretien

Qu’importe le véhicule, vous devrez songer aux coûts annuels du changement et/ou l’acquisition de pneus d’hiver et/ou d’été.

Pour un véhicule de luxe chaussé de pneus 17 pouces on parle parfois de 1 000$ pour quatre pneus d’hiver et même davantage.

Les coûts en assurances seront également plus élevés que si vous achetez une Nissan Versa ou une Toyota Corolla.

S’acheter du luxe usagé se planifie.  Si vous acheté un véhicule de luxe de 10, 9 ou 8 ans, vous devrez trouver une alternative au concessionnaire qui sont coûteux en taux horaire, on parle parfois de 125$ de l’heure.

Ne perdez jamais de vu aussi que si votre véhicule de luxe usagé a plus de 180 000 km, que sa durée de vie ne sera pas d’un 10, 8 ou 8 ans supplémentaire à moins que vous soyez qu’un chauffeur du dimanche et ne faisiez pas plus de 10 000 km par année.

S’abonner à CAA peut aussi être un allié lorsque vous achetez un tel véhicule.  Certes ils sont souvent très bien conçus mais après 10, 9 ou 8 ans ils n’ont plus leur fiabilité légendaire.

Le bas prix des véhicules de luxe après 10, 9 ou 8 ans est attrayant certes, avant tout songez au plaisir de conduire de tels véhicules mais ne perdez pas de vue les dépenses qui seront nécessaires voire inévitables.