Auto Expo 2018

Retour sur l’Auto Expo de Cowansville de 2018

Le 2 juin dernier à Cowansville dans le stationnement du Walmart, de 17h30 à 22h30, c’était l’Auto Expo 2018.

AutoCarbure.com a visité l’expo et voici notre galerie de photos.

Sur place probablement plus de 350 véhicules étaient entassés dont des anciennes, des modifiées, des classiques, des muscle cars et des hot rod.

Fait intéressant, plusieurs voitures en provenance du Vermont étaient présentes sur place à l’Auto Expo.

Sur place il y avait possibilité de se rassasier avec hot-dog et breuvages. Aussi des jeux gonflables pour les plus petits.

C’était vraiment une belle soirée ensoleillée et un bel événement familial.

Le stationnement était facile et gratuit pour les visiteurs. Tout juste à traverser la rue et l’exposition était là, dans le grand stationnement du Walmart de Cowansville, de précieux collaborateurs pour cet événement.

Bravo aux organisateurs! Nous avons déjà hâte à l’édition 2019 de l’Auto Expo.

 

 

 

2019 ou 2020 Dodge SRT Cuda. Photo tirée du site allpar.com

Un 2020 Dodge SRT Cuda remplacera le Viper sur la gamme Dodge

Cela a passé un peu inaperçu il y a 4 mois mais Mopar avait annoncé qu’il y aura un 2020 Dodge SRT Cuda, le fameux Barracuda qui prendra alors la place de la Viper qui sera retiré de la gamme Dodge.

Certaines sources parlent de 2019, mais plusieurs vont en direction de 2020.

La SRT Viper cessera sa production après l’année 2017. La règlementation ainsi que divers autres blâmes ont eu raison du légendaire serpent. Il semble que le serpet a été englouti par un vilain poisson.

Des observateurs ont eu vent que l’usine de Conner Avenue où est assemblée la Viper sera réoutillé afin de produire le Plymouth Cuda.

Mais comme Chrysler a fermé sa division Plymouth en 2001, on ne sait pas encore si ça sera le Dodge Cuda ou le Chrysler Cuda.

À moins que Chrysler prévoit réouvrir sa division Plymouth? Mais rien ne va en ce sens.

Étant donné que les « muscle cars » sont actuellement tous sous la marque Dodge, il y a fort à parier que ce sera le Dodge ‘Cuda.

Le SRT ‘Cuda aura une production beaucoup plus petite que son cousin le Challenger mais il partagera une architecture similaire.  Son chassis pourrait être désigné avec un partage de l’aérodynamisme de la plateforme de la Alfa Romeo Giulia RWD mais il semble que le chassis sera unique et fera honneur à l’inscription Cuda sur la voiture.

Au niveau de la motorisation, les experts s’attentent à un moteur de 6.2 litres à 6.4 litres, assurément un v8 HEMI. Posiblement avec un superchargeur sur le dessus. Ce qui pourrait permettre au 2020 SRT Cuda de développer plus de 800 chevaux.

Au niveau de la transmission cela pourrait être similaire à la Dodge Challenger.

Côté suspension, il n’y a rien qui indique que la suspension sera similaire au Challenger. Il semblerait que l’équipe chez Dodge/Chrysler voudrait que le ‘Cuda soit plus rapide que le Dodge Challenger Hellcat.

Pour le prix de vente, il faut s’attendre à un prix aux alentours de la Dodge Viper étant donné que le ‘Cuda viendra la remplacer. On parle donc d’à partir de 130 000$. Un tel prix nécessitera beaucoup de puissance pour le ‘Cuda sans quoi les acheteurs ne seront pas au rendez-vous.

En termes d’apparance, le ‘Cuda devra ressembler au ‘Cuda d’autrefois sans quoi les nostalgiques seront déçus. Mais Mopar réussit assez bien à ce niveau, elle l’a fait avec le Charger puis par la suite pour le Challenger. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter.

La photo est tirée du site Allpar.com.

intérieur du 1977 Plymouth Fury

1977 Plymouth Fury Sport, notre trouvaille de la semaine du 5 juin 2017

Sur le populaire site d’annonces classées LesPAC section « voitures de collections » nous avons déniché une belle voiture. Une trouvaille de 1977. Un 1977 Plymouth Fury Sport.

Il est modifié pour la drag et selon le texte de l’annonce, pas fait pour les jeunes téméraires. Il y a des années de travail dans cette voiture et elle est légale pour circuler sur la rue « street legal ».

Ce 1977 Plymouth Fury a remporté plusieurs courses d’accélération, sur les pistes de Napierreville et de Sanair, dans des temps de 12 secondes Flat sur le quart de mile, dans la classe de semi-pro.

Le moteur du véhicule est un Mopar de 400 p.c. stroqué 452 p.c. qui déploie plus de 500 hp et n’a pas plus de 1 000 km. Il est équipé d’un intake Edelbrock d’un carburateur Holley 750 double pompes, filtre à air K&N, 2 pompes à essence une mécanique et l’autre électrique, piston Vanolia, 2 cames en main.

Aussi, header 1¾” enveloppé et silencieux de 3” Hooker.

Transmission 727 modifiée et différentiel 8¾” ratio 410 provenant d’un ”Super Bee 70”.

Côté suspension, elle fut modifiée pour optimiser les temps de réaction, frame connector,réservoir d’essence 5. gallons avec anti-splash, Kit de N.O.S. snipper installé, mais pas encore tuné, et jamais essayé sur les pistes. Kit d’allumage digital MSD-6AL avec REV limiter, Tachomètre Auto Meter Sport Compétition.

La voiture, couleur bleu, est chaussée sur du 31” x 10½” pour la rue. J’ai 2 autres sets de pneu slick sur roues 28” X 9” et 29” X 10½” pour la piste.

Le 1977 Plymouth Fury est prêt à courser sans problèmes et ce pour des heures de plaisir.

Des cours vous seront donnés par le propriétaire pour chevaucher ce pur sang.

Le propriétaire demande 10 000$ et il est situé à Montréal, secteur Hochelaga.

Sur Youtube AutoCarbure a déniché des vidéos mettant en vedette le 1977 Plymouth Fury. Pas mal d’action dans les vidéos suivants.

Pour d’autres vidéos aller sur la chaîne MonSleeper sur Youtube.

L’industrie des fabricants automobile 2016 expliquée

En 2016, dans le monde automobile il y a une panoplie de fabricants automobile, mais plusieurs sont regroupés au sein du même groupe.

Voici un article explicant l’industrie des fabricants automobile en 2016.

Sur la panoplie de fabricants repertoriés dans le monde, seulement six sont indépendants soit la légendaire Aston Martin, Mazda, Subaru, Mitsubishi Motors, Tesla Motors et McLaren.  Pour Tesla c’est nouveau de quelques semestres alors que Toyota et Daimler se sont retirés de l’actionnariat en vendant leurs actions respectives.

Volkswagen

Premier groupe mondial automobile avec sous son gîron Volkswagen, Audi, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Porsche, Seat et Skoda.  Le siège social du groupe Volkswagen est à Wolsburg en Allemagne.  Autre important siège au sein du groupe, celui de Porsche à Stuggart, aussi en Allemagne.

 

Toyota

Le constructeur japonais Toyota est le second groupe mondial automobile. Outre sa marque phare, l’entreprise possède également sa gamme de voitures de luxe, Lexus, le fabricant Scion, Ranz et Daihatsu. Toyota possède également le fabricant de camions commerciaux Hino qui n’apparaît pas dans le graphique plus bas. Son siège social est situé au Japon dans la ville de Aichi longtemps connu sous le sobriquet Toyota City.

 

General Motors

C’est le numéro des fabricants automobile aux États-Unis et jadis le premier groupe mondial.  Mais depuis l’abandon de quelques divisions en 2008-2009 (Hummer, Saturn, Pontiac…), GM n’est plus ce qu’elle était. Elle possède tout de même les marques Chevrolet, Cadillac, Buick, GMC, Holden, Vauxhall et Opel. Le siège social de General Motors est à Detroit, Michigan.

 

Ford Company

Viens ensuite le second fabricant automobile en importance aux États-unis, Ford.  Ford demeure puissant au niveau des pick-up et malheureusement elle a perdu du poids au niveau des voitures de luxe alors que rien ne semble plus allé chez sa division Lincoln avec laquelle on ne reconnaît plus la marque depuis l’abandon de la prestigieuse Town Car.  Ford possède évidemment la marque Ford, Lincoln et Troller.  Elle a déjà été davantage plus grande alors que jadis elle possédait les marques Volvo, Jaguar, Land Rover et Aston Martin jusqu’en 2007.  Ford a aussi son siège social au Michigan, à Dearborn.

Renault Nissan

Le regroupement français-nippon Renault-Nissan en fait une géante entreprise avec sous son gîron les marques Renault, Nissan, Infiniti, Dacia, Datsun, Renault Samsung et Lada, oui vous avez bien lu, Lada. Le siège social de l’entreprise est en France à Boulogne-Billancourt. C’est évidemment le premier constructeur français et le second au japon.

Hyundai Motor Group

C’est le premier et le plus grand constructeur de la Corée du Sud. Son siège social est établi à Séoul. Le groupe comprend les marques Hyundai, Kia et la toute récente Genesis qui regroupe des voitures de luxe pour Hyundai.

Daimler

Le groupe Daimler comprend les divisions Mercedes-Benz. AMG et Smart. C’est le second fabricant automobile allemand en ordre d’importance, loin derrière Volkswagen.  Le siège social de Daimler est aussi à Stuttgart en Allemagne.

FCA (Fiat Chrysler Automobiles)

C’est le premier fabricant automobile italien et il comprend le troisième fabricant automobile des États-Unis. Elle a annoncé à l’automne que tranquillement que sa division Ferrari, récemment quotée en bourse, finira par être indépendante du groupe. La direction du groupe n’a pas été claire sur la cible dans le temps que le tout se réaliserait.  FCA comprend les divisions Fiat, Chrysler, RAM, Dodge, Jeep, Magnetti Marelli, Abarth, Mopar, SRT, Ferrari, Maserati, Lancia et Alfa Romeo. De quoi faire rêver tout amoureux de marques italiennes haut de gamme. Le siège social du groupe estétonnement  situé à Londres en Angleterre.

Honda

Honda est le troisième constructeur automobile japonais. Le groupe très connu au Canada comprend les marques Honda et la division Acura. Le groupe Honda comprend aussi une importante division de fabrication de motocyclette, de VTT et toute une gamme de produits mini moteurs incluant tondeuses et souffleuses jusqu’au moteur hors-bord.

BMW

C’est un peu le Chrysler allemand alors qu’il est aussi le troisième constructeur allemand, loin derrière Volkswagen et Daimler.  BMW a son siège social en Allemagne, à Munich.  BMW comprend aussi les divisions MINI et Rolls Royce. Elle aussi est connue dans le monde pour ses motocyclettes, utilisées par plusieurs corps policiers.

Suzuki

Suzuki qui a quitté le Québec en fermant tout son réseau de concessionnaires est aussi connu pour ses motocyclettes. Le groupe a aussi sa division Maruti Suzuki. Son siège social est au japon à Hamamatsu.

 

PSA Peugeot Citroën

Second groupe français de fabrication automobile, il a son siège social en France à Paris. Il comprend les marques Peugeot, Citroën et DS.

Tata Motors

Premier groupe indien de fabrication automobile, elle s’est fait beaucoup connaître dans la première décennie des années 2000 avec l’acquisition des groupes Land Rover et Jaguar, qu’elle détient toujours. Le groupe possède aussi la marque Tata Daewoo. Son siège social est situé à Mumbai en Inde.

Geely

Geely est le premier fabricant automobile chinois et de toute évidence le plus connu avec son acquisition de Volvo il y a quelques années. Geely gagne en importance sur l’échiquer des ventes automobiles mondiales années après années. Son siège social est situé à

 

Isuzu Motors

Disparu des écrans radars pour plusieurs depuis qu’elle a été larguée par GM, Isuzu est presque totalement indépendant alors que Mitsubishi détient un maigre 5,7% de l’actionnariat. Isuzu est perçu comme le roi du diesel dans certains pays comme l’Indonésie. Encore aujourd’hui plusieurs fabricants automobile utilise les moteurs diesel de Isuzu dans l’assemblage de leurs modèles. Isuzu a son siège social au Japon.

Il y a d’autres petits joueurs parmi les fabricants automobiles dont l’anglaise Lotus qui serait possiblement rachetée bientôt par Renault Nissan qui désirerait obtenir sa division F1 pour se réinscrire à ce précieux championnat de courses automobiles. Il y a d’autres fabricants automobile qui passent sous le radar car ils ne sont pas encore en mode production tel que les Elio Motors et Dubuc Motors. Toute une gamme de producteurs automobiles chinois passent actuellement sous le radar car ils ne sont connus qu’en Chine ou à Cuba si vous avez voyagez dans le pays là-bas à bord d’autobus du fabricant Yutong. Chery est aussi très connu en Chine de même que SAIC Motors qui produit déjà des véhicules pour GM en Chine. Il y a d’autres indépendants mais très petits comme Fisker Automotive créé en 2007 ou Pagani Automobili en 1992.

Le monde automobile est en constant changements, qui sait de quoi aura l’air le portrait mondial des fabricants automobile en 2020?

Voici un graphique, légèrement incomplet, qui résume bien le monde des fabricants automobile en 2016.  Graphique provenant du site Dailyinfographics.eu

car_industry_explained-2016

Vocarbulaire HEMI

Vocarbulaire: HEMI

Que signifie le terme HEMI dans le monde automobile?

Le terme HEMI s’applique au moteur.  Le moteur HEMI est un type de moteur, caractérisé par la forme hémisphérique de ses chambres de combustion. C’est cette forme qui a donné le nom au moteur.

Ce nom HEMI une marque déposée de Chrysler Corporation aux États-Unis, il est passé dans le langage courant comme frigidaire ou kleenex ou kodak.

Les premiers moteurs à chambre de combustion hémisphérique remontent au moins à 1903, et ont été utilisés d’abord pour la compétition et leur compatibilité avec les arbres à came en tête (soupapes en V).

Mais la popularité du HEMI a été développée par Chrysler dans les années 1950 avec ses moteurs FirePower, puis sous le nom « HEMI » à la fin des années 1960.

La sortie grand public du premier moteur portant le nom HEMI remonte à 1964, avec la Dodge Charger Concept Car2 HEMI.

Un moteur HEMI est en général un moteur V8 : entre 5 et 7,2 litres selon les versions.  La plus populaire chez Chrysler et qui a fait connaître mondialement le HEMI est le 426 (426 pouces cubes), l’équivalent de 7 litres.

Doit-on écrire HEMI ou Hemi.  Sur les voitures ont observe HEMI dans les textes ont observe la forme Hemi ou HEMI.

Chez les divisions Dodge, Jeep et RAM de Chrysler le moteur est utilisé sur beaucoup de modèles.  Notez que le moteur HEMI est aussi utilisé en courses de drag de type Top Fuel et Funny Car où le moteur y développe 10 000 chevaux (hp).

Voici une liste non exhaustive des modèles chez Dodge et Jeep qui utilisent le moteur HEMI.

1954 à 1964 Facel-Véga, tous modèles v8
1966 Dodge Charger, 426 Street HEMI
1966 Plymouth Satellite, Street HEMI
1968 Dodge Dart, 426 Race HEMI
1968 Plymouth Road Runner
1968 Plymouth Barracuda, Super Stock HEMI
1969 Plymouth Belvedere, 426-S
1969 Dodge Coronet, 426-S
1970 Plymouth Superbird HEMI
1970-1971 Dodge Challenger 426
1970 Plymouth Cuda HEMI
1970 Monteverdi Hai 450
1971 Plymouth ‘Cuda 440 Six Pack HEMI
1971 Dodge Charger Super Bee
1974 et 1975 Monica
2006 Chrysler 300, SRT-8
2006 Dodge Charger, SRT-8
2007 Jeep Grand Cherokee, SRT-8 Hemi 6.1
2009 Dodge Challenger, SRT-8
2009 Dodge Challenger, 5,7 HEMI R/T
2012 Jeep Grand Cherokee, SRT-8 HEMI 6.4
2014 Dodge Challenger Hellcat, HEMI 6.2
2015 Dodge Charger Hellcat, HEMI 6.2

Ce type de moteur hémisphérique est aussi utilisée par Aston Martin, Alfa Romeo, Jaguar, Lancia, Lotus, Mitsubishi, Porsche mais ils n’utilisent pas la marque HEMI.  Ford a aussi développé un moteur à chambre de combustion hémisphérique, le populaire 427 très utilisé en compétition automobile.

2014 était le 50e anniversaire du moteur HEMI.  Plusieurs véhicules de compétition arboraient le logo du 50e anniversaire, 1964-2014.

 

Le Dodge Challenger ne sera pas le dernier muscle car

Il y a lieu parfois de s’interroger sur l’intelligence des journalistes.  Dans ce cas-ci, récemment, dans un journal beaucoup lu, l’auteur d’un article titrait celui-ci en se demandant si le Dodge Challenger sera le dernier des muscle car.

Si on regarde le Québec on pourrait croire que oui car partout en Amérique du Nord, le prix de l’essence diminue à la pompe, sauf au Québec où il a diminué d’environ 15% alors que le prix du baril de pétrole s’est effondrée de plus de 60% en 12 mois.

On connaît la recette québécoise, le gouvernement impose un prix plancher via la Régie de l’Énergie en s’assurant ainsi d’un minimum de taxes sur chaque litre d’essence vendu.

Mais le Québec pour les muscle car américaines, c’est un bien petit marché.

Au moment d’écrire ces lignes, pas très loin, au New Hampshire, le prix du gallon d’essence est à $2.33 américains le gallon.  L’équivalent en canadien de 82 cents le litre.

Vous comprendrez qu’à 82 cents le litre, roulez en gros V8 c’est aussi coûteux que de rouler en Honda Civic au Québec.

Donc non la Dodge Challenger ne sera pas la dernière des muscle car.

L’équipe d’AutoCarbure.com pense même qu’avec le temps on pourrait voir renaître la division Pontiac chez GM et voir apparaître tout plein de muscle cars tel qu’un retour de la Firebird, de la GTO ou même la LeMans et la Nova avec un format se rapprochant des années 70.  Il pourrait même être possible que Chrysler réanime sa division Plymouth et pourquoi pas Ford ramener ses grosses Lincoln, qui ne sont pas des muscle cars mais dont plusieurs s’ennuie de leur luxe rutilant. Imaginez si Ford ramenait sa Torino toute musclée ou une Thunderbird

Même Hummer pourrait revenir si l’essence se maintenait sous les 2.50$ le gallon.

Non la Dodge Challenger ne sera pas le dernier des muscle car, il pourrait même en apparaître tout plein au courant des prochaines années avec des moteurs encore plus puissant que le Hellcat.

Detroit n’a pas fini d’en donner à ceux qui veulent du muscle.  Ils sont nombreux, il faut sortir de son bureau de journaliste du centre-ville de Montréal pour comprendre qu’aux expositions de voitures, des milliers d’amateurs se déplacent pour voir des muscle cars d’hier et d’aujourd’hui.