BMW i3 de base… un véhicule urbain.

Récemment des gens ont écrit pour demander si la BMW i3 était un bon véhicule.

La plus petite voiture 100% électrique de BMW a un beau look, une belle ergnomie, des couleurs flamboyantes, elle ne passe pas inaperçue.

Son prix de base est assez salée, à partir de 45 300$, 48 152$ incluant les différents frais (transport et préparation, taxe pour climatiseur, frais du concessionnaire, taxe pour les pneus) à cela ajouter les taxes de ventes et vous obtenez un véhicule de 55 500$.

Là où l’équipe d’AutoCarbure a rapidemrent décroché sur un possible emballement… son autonomie.

Dans un tel véhicule, de type BMW, on s’attendrait à une bonne autonomie. Or, il n’est pas possible de faire Montréal – Sherbrooke sans arrêter à une borne de rechargement. La BMW i3 dans sa version de base offre une autonomie allant de 130 à 160km. Déçevant.

Il faut allonger 4 000$ de plus pour se procurer la BMW i3 avec un prolongateur d’autonomie qui peut amener celle-ci à 250 km. Donc Montréal – Sherbrooke sans problème, on peut même se rendre à Drummondville une fois à Sherbrooke, le tout sans recharge. Mais le coût total de la voiture vient de passer à 60 000$. Il faut vouloir conduire un véhicule électrique surtout en ces temps où vous pouvez acheter de l’essence à 1$ le litre à Montréal et à 0,92 cents le litre ailleurs Québec.

L’équipe d’AutoCarbure s’est amusé à gongler le prix d’achat de la BMW i3 en sélectionnant toutes sortes d’options… la facture totale grimpe à 68 000$. C’est salée comme facture.

Donc la version de base de la BMW i3 est davantage pour un mode urbain avec que la version avec le prolongateur d’autonomie est envisageable pour une version déplacements plus longs.

Pour en connaître davantage sur la BMW i3, visiter le site Internet du fabricant.

Revenons sur le premier Salon de l’Auto de Drummondville

Revenons sur le premier Salon de l’Auto de Drummondville présenté il y a deux semaines, présenté au tout nouveau CentrExpo de l’endroit.

C’est un salon de 59 000 pieds carrés qui était présenté.  Étaient au rendez-vous, certains concessionnaires de Drummondville dont Volkswagen, Hyundai, Toyota, Scion, Honda, Chevrolet, Cadillac, Ford, Mazda, Jeep et Dodge.

Manquait à l’appel les concessionnaires Kia, Nissan ainsi que des revendeurs de voitures de catégories de luxe tels que Porsche, Mercedes, BMW ou Lexus mais il n’y a pas de ces concessionnaires à Drummondville.

Il aurait fallu une association avec certains concessionnaires de Saint-Hyacinthe.

En même temps l’espace aurait manqué.

Manquait aussi à l’appel le Chrysler 300, la Dodge Viper et quelques camions des fabricants représentés sur place.

Ce fût un salon bien rempli en espace mais Kia et Nissan manquaient beaucoup aux gens.

Il était aussi possible de faire un essai de véhicule, le stationnement de l’endroit était rempli.  Petit point négatif, dommage que ces véhicules à essayer occupaient les plus belles places de stationnement.  Il fallait comme visiteur se stationner très loin et marcher pas mal dans un printemps aux couleurs encore très hivernales.

Voici des photos de véhicules présentés sur place.

Un nouveau CRV avec une ligne qui ne fait pas l'unanimité.Une Toyota bien chaussée avec de beaux magsLe Jeep, toujours populaire dans un salon automobile.

salon-auto-2015-drummondville-002 salon-auto-2015-drummondville-003 salon-auto-2015-drummondville-004 salon-auto-2015-drummondville-005 salon-auto-2015-drummondville-006 salon-auto-2015-drummondville-007 salon-auto-2015-drummondville-008 salon-auto-2015-drummondville-009 salon-auto-2015-drummondville-010 salon-auto-2015-drummondville-011 salon-auto-2015-drummondville-013 salon-auto-2015-drummondville-014 salon-auto-2015-drummondville-015 salon-auto-2015-drummondville-016 salon-auto-2015-drummondville-017 salon-auto-2015-drummondville-018 salon-auto-2015-drummondville-019 salon-auto-2015-drummondville-020 GMC Sierra à la carrure imposante La spacieuse cabine du GMC Sierra salon-auto-2015-drummondville-023 salon-auto-2015-drummondville-024 salon-auto-2015-drummondville-025 salon-auto-2015-drummondville-026 salon-auto-2015-drummondville-027 salon-auto-2015-drummondville-028 salon-auto-2015-drummondville-029 salon-auto-2015-drummondville-030 salon-auto-2015-drummondville-031 salon-auto-2015-drummondville-032 salon-auto-2015-drummondville-033 salon-auto-2015-drummondville-034 salon-auto-2015-drummondville-035 salon-auto-2015-drummondville-037 salon-auto-2015-drummondville-038 salon-auto-2015-drummondville-039 salon-auto-2015-drummondville-041 salon-auto-2015-drummondville-042 salon-auto-2015-drummondville-043 salon-auto-2015-drummondville-044 salon-auto-2015-drummondville-045 salon-auto-2015-drummondville-046 salon-auto-2015-drummondville-047 salon-auto-2015-drummondville-048 salon-auto-2015-drummondville-049 salon-auto-2015-drummondville-050 salon-auto-2015-drummondville-051

Mazda et son SkyActiv était bien présent au salon avec ses divers modèles

Premier salon de l’auto de Drummondville ou une autre grosse vente sous la tente?

La Corporation des concessionnaires automobiles de Drummondville organise du 25 au 29 mars prochain au Centrexpo de l’endroit le premier salon de l’auto de Drummondville.

Ce sont huit concessionnaires de Drummondville qui présenteront près de 150 modèles sur une superficie de 60 000 pieds carrés.

Est-ce un premier salon de l’auto ou une grosse vente sous la tente version congrès?

La question se pose car dans le passé avait été organisé dans la grand cour du centre d’achat de l’endroit, les Promenades de Drummondville une grande vente sous la tente.

Quoi qu’il en soit, donnons la chance au coureur, l’entrée sera gratuite, si c’est mauvais on y retourne pas et même pas besoin de demander de remboursement.

Voici la liste des concessionnaires qui seront présents à ce salon de l’auto.

  • Bernier & Crépeau (FCA)
  • Drummondville Volkswagen
  • Garage Montplaisir (General Motors)
  • Honda Drummondville
  • Hyundai Drummondville
  • Mazda Drummondville
  • Tradition Ford
  • Toyota Drummondville

Il est à souhaiter que dans une seconde édition que des concessionnaires de voitures plus luxueuses se grefferont à ce salon.

Fidèles et passionnés: Eric de Drummondville et sa Honda Prelude 1981

Eric,de Drummondville est un passionné du monde des voitures.  Vous pouvez lui demander des informations précises sur tout plein de voitures du passée, il le saura.  Ce n’est pas son métier, mais sa grande passion.  AutoCarbure.com l’a rencontré voici l’entrevue réalisée.

AC– Eric, je te connais depuis plus de 15 ans et je ne sais plus combien de voitures différentes tu as eu.  Mais je m’intéresse plus particulièrement à ton dernier joujou: une Honda Prelude 1981.  Eric, pourquoi cette marque, ce modèle et bien sûr pourquoi cette année plus précisemment?

EG– J’ai choisi cette voiture pour des raisons sentimentales et aussi pour l’agrément de conduite. La toute première voiture que j’ai achetée en 1991 a été ce modèle de Prélude “première génération” c’était à la différence de cette fois-ci, une 1982. Toutefois, elles n’ont aucunes différences dans l’apparence. À l’époque, elle était marine avec l’intérieur beige.  Celle-ci est grise avec l’intérieur rouge.

AC-Parle moi de ce qui sort de l’ordinaire sur cette Prélude?

EG
– Sans contredit, elle est très rare de nos jours. Il en reste si peu en circulation que j’ai mis plusieurs années à la trouver. À mon avis, ceux qui ont moins de 40 ans – à moins d’être maniaque de voitures – n’ont jamais vu ce modèle de Prélude “première génération” (modèle 1979 à 1982).

AC– Tu as récemment fait faire des travaux de carosseries sur la voiture, peux-tu nous en parler?

EG– Je n’avais pas le choix, car lorsque je l’ai acheté, elle avait quelques taches de rouille sur la carrosserie. À l’époque les voitures rouillaient facilement et c’est ce qui causaient leur perte. Je me considère tout de même chanceux d’avoir trouvé mon Prélude dans une condition encore très acceptable. Étant donné que je désire la conserver encore longtemps, j’ai décidé de la remettre le plus possible à l’état neuf.

AC-Quelle sensation éprouves-tu à conduire ta Prelude?

EG– J’adore la conduite sportive qu’elle procure. Elle me rappelle un peu la conduite d’un petit go-kart. Je trouve que ce genre d’agrément de conduite “brute” est très rare de nos jours où l’on mise surtout sur le confort et la performance.

AC– C’est une Prelude 1981, as-tu eu la chance d’essayer des modèles plus récents?

EG– Oui, une 1982 à 17 ans! (sourire).

AC– Bien sûr les très jeunes ne comprendront pas la question mais avec une radio dotée d’un lecteur cassette, vas-tu ressortir tes vieilles cassettes de musique de jeunesse?

EG– Tu vas rire, mais ma Prélude est équipée seulement d’une radio AM/FM (d’origine, évidemment!). Dans ces années-là, le seul fait d’avoir une radio était une option. Éventuellement, je vais l’équiper d’un bon système audio.

AC– Eric je te sais un passionné du monde des voitures, tu possèdes presques toutes les éditions du Guide de l’auto. Pourquoi cette collection?

EG– Comme tu dis, je suis un maniaque de l’automobile. J’aime bien me tenir au courant des nouveautés et des tendances. Ce qui me passionne aussi, c’est de constater l’immense évolution du monde des voitures. Dans ma collection, il me manque seulement les trois premières éditions (67-68-69). Malheureusement, elles sont hors de prix, mais je suis patient et j’ai bon espoir de les posséder un jour.

Merci Eric, et AutoCarbure.com te souhaite beaucoup de plaisirs à toi et ta famille au volant de cette belle petite voiture.

En terminant, voici quelques photos de la Honda Prelude 1981.

002 003 004 005 006 007 008 009