Le Jeep Wrtangler l'un des véhicules le plus volé au Québec

Top 10 des véhicules les plus volés au Québec en 2018

Comme a chaque année le Bureau d’assurance du Canada (BAC) dévoile son palmarès annuel des véhicules les plus fréquemment volés au Québec. AutoCarbure vous présente le top 10 de ces véhicules.

Ce sont les utilitaires sport Acura, Toyota et Honda qui trônent au sommet du top 10 des véhicules les plus volés.

  1.  2017 Acura MDX 4WD
  2. 2015 Toyta 4Runner
  3. 2017 Honda CR-V AWD
  4. 2016 Toyora 4Runner
  5. 2016 Jeep Wranger Unlimited
  6. 2017 Honda Pilot 4WD
  7. 2017 Jeep Wrangler Unlimited
  8. 2016 Honda Pilot 4WD
  9. 2015 Toyota Prius V
  10. 2016 Toyota Prius V

Il faut faire attention à ce classement. Ce ne sont pas nécessairement des vols complets des véhicules c’est plutôt le top 10 des véhicules visés par des vols. Ceela peut aussi être des vols de pièces du véhicule ou encore comme à l’approche de la période des Fêtes, le vol du contenu des véhicules.

Autrement dit c’est le top 10 des véhicules les plus visés par différents type de vols.

Selon Statistique Canada, les vols de véhicules au Québec ont augmenté de 7% en 2017.

AutoCarbure vous rappelle de toujours bien barrer les portières de votre véhicule et de ne rien laisser de valeur à la vue des passants. Que ce soit un téléphone intelligent sur la charge, vos emplettes, un porte-monnaie, un ordinateur, une caméra de bord ou encore un GPS.

 

Kiev Old Car Land

Kiev Old Car Land 28-29-30 septembre 2018

Un membre d’AutoCarbure a eu la chance de se rendre au Kiev Old Car Land en Ukraine, événement qui s’est tenu du 28 au 30 septembre 2018.

Plusieurs véhicules des années 50-60-70-80 et 90 de l’Europe de l’Est et plusieurs de l’ère soviétique étaient présentés à cette exposition.

Lada, BMW, Chevrolet, Lancia, Renault, Audi, Volkswagen, Ford, Porsche, Mercedes et beaucoup d’autres marques incluant quelques motos, des véhicules militaires et de vieux autobus.

une Bugatti Chiron grandeur nature

LEGO a reproduit une Bugatti Chiron grandeur nature

LEGO Technic a réussi la folle idée de créer une Bugatti Chiron grandeur nature et parfaitement fonctionnelle, presque toute composée de briques.

En voici la preuve dans cette vidéo. Ils ont monté une Bugatti Chiron construite avec 90% de briques LEGO Technic.

 

Le résultat, une Bugatti Chiron grandeur nature… en LEGO !

Pour parvenir à ses fins, l’équipe de conception de LEGO Technic a oeuvré pendant plus de 13 000 heures sur ce modèle grandeur nature.

Il est composé de un million de briques LEGO Technic et sans aucune goutte de colle, tous assemblées à la main.

Le modèle reproduit fidèlement l’extérieur d’une Bugatti Chiron. De plus LEGO souhaitait faire en sorte que son modèle puisse rouler grâce à sa technologie motrice Power Functions.

Ainsi, après des mois de développement et d’essais, l’équipe de LEGO Technic a mis au point une motricité composé de 2 304 moteurs LEGO Power Functions, d’une puissance totale de 5,3 chevaux. Ils ont pu faire rouler le modèle sur la piste d’essai d’Ehra-Lession en Allemagne, la même piste où Bugatti teste ses bolides.

Pour en ajouter sur le réalisme, LEGO a fait rouler son modèle réduit de la Bugatti Chiron de 1,5 tonne par le pilote d’essai officiel chez Bugatti, Andy Wallace.

La folle idée de construire une Bugatti Chiron grandeur nature et de briques LEGO Technic est venu à l’équipe de conception LEGO Technic. Elle venait alors tout juste de terminer le modèle 1:8 de la Bugatti Chiron que vous pouvez vous procurez en magasin, pour la coquette somme de 399,86$.

une Bugatti Chiron LEGO Techic échelle 1:8

Est-ce Doc Brown qui a fait un vol plané en Tesla?

Est-ce Doc Brown qui a fait un vol plané en Tesla?

Un conducteur de Barrie en Ontario a fait tout un vol plané alors qu’il était au volant d’une Tesla et qu’il passait à un passage à niveau. Le tout se déroulait mardi dernier.

Une caméra de sécurité a capté toute la scène, qui s’est déroulée vers 20h

Des gens ont été témoins.  Était-ce Doc Brown qui a troqué sa Dolorian pour une Tesla que s’est demandé l’équipe d’AutoCarbure ?

1072 Mustang présente au Kildare de Luxe 2018

Exposition Kildare De Luxe 2018 en photos

Samedi le 25 août 2018 c’était l’exposition Kildare De Luxe à St-Ambroise-de-Kildare pas très loin de Joliette.

Sous un soleil de plomb nombreux véhicules étaient exposés et plusieurs femmes étaient habillées style « pin-up ». Comme AutoCarbure.com est un site consacré à l’automobile, nous nous sommes concentrés sur les véhicules exposés. Ils étaient assuréement plus de 300 véhicules en exposition.

Voici une quarantaine de photos de véhicules présents sur place.

Nous espérons que ces photos vous font plaisir.

Pour les gens qui apparaissent sur les photos, comme c’est un événement public, il faut s’attendre à être pris en photo, surtout si vous stagnez pendant de longues minutes près des différents bolides à texter sur votre cellulaire, jaser de la poutine que vous avez mangé la veille ou de la nouvelle coiffure de votre voisine que vous avez rencontré au bingo la semaine passée.

SAAQ, possibilité d'acheter une plaque personnalisée

Achat d’une plaque personnalisée, encore des ratés à la SAAQ

30 juillet, 7h30, tel que promis, le site trancsactionnel de la SAAQ fonctionne pour acquérir une plaque d’immatriculation personnalisée. Mais il y a encore des ratés.

Vous accédez au site, vous pouvez saisir votre numéro de téléphone, votre adresse de courriel, le numéro de votre permis de conduire, mais le système ne valide pas votre numéro de référence. Vous avez beau le vérifier comme il faut et même le faire 3 fois, vous avez bien saisi le numéro de référence, sainsi que le bon numéro de permis de conduire, le système vous indique que votre numéro de référence est invalide.

Aucune façon de demander de l’aide en ligne, il faut appeler.

On dirait réellement que le système informatique pour acheter une plaque d’immatriculation personnalisée a été bâclée, ou même fait dans le sous-sol de deux trois cégepiens durant leurs vacances et tester par des élèves du primaire.

Pourtant AutoCarbure estime que la SAAQ est en mesure d’aller chercher près de 200 millions en revenus avec la vente de ses plaques personnalisées.

Dans les médias, on pouvait lire aussi le week-end dernier, que certaines personnes ont payé mais que leur transaction n’a pas été confirmé. D’autres se sont vus refuser des enregistrement qui pourtant auraient dû être accepter.

Est-ce que les fonctionnaires de la SAAQ font un excèse de zèle?

Si vous réussissez à acquérir une plaque personnalisée, disons « STEVE » parce que c’est votre prénom et admettons qu’après une couple de mois vous décidiez de la revendre à un Steve qui vous offre 400$ pour lui remettre. Comment procéderez-vous au transfert? Rien de cela n’est expliqué sur le site de la SAAQ.

Comment se fait-il que le système ne soit pas au point et que le consommarteur ne puisse pas facilement avoir accès à un soutien, en ligne. Après tout nous sommes en 2018 à l’ère où le Web 2.0 est en pleine maturité.

Note aux propriétaires de voitures antiques la SAAQ refuse de facto toute demande de plaque personnalisée avec une marque de commerce emregistrée au Canada.

Ainsi vous ne pourrez pas commander ces populaire marques de commerces reliées au monde automobile « HEMI », « DODGE », « FIAT », « CHARGER », « TOYOTA »,  « RAV4 », « Z28 », « JEEP », « BENZ », « », « TRANSAM », « MAZDA », « CX9 », « TERCEL », «FORD », « CHEVY », « RAM », « TESLA », « MODEL 3 », « SIERRA », « FLEX », « SUBARU » , « WRX » ,  « FIESTA », «  », « HONDA », « CIVIC », « ACCORD », « CRV », « HYUNDAI » , « PONEY », « GENESIS », « BENTLEY », « MGB », « ECLIPSE», « MOPAR », « SCION  », « PORSCHE » , « BMW », « GOLF », « MUSTANG », « SHELBY », « F150 », « FERRARI », « MALIBU », « PONTIAC », « HUMMER », « CAMRY », « LEXUS », « ACURA», « ABARTH »   etc…

Vous ne pourrez pas nom plus commander les marques de ce que vous appréciez ou aimez consommer dans la vie de tous les jours comme produit ou service, et ce, même si dans certains cas c’est votre nom de famille ou votre prénom ou même votre surnom « PEPSI », « COKE », « BIG MAC », « BUD », « COORS », « MILLER », « BROUE »,  « MOLSON»,  « LEGO », « LABATT », « VACHON »,  « HARVEY », « MCDO », « LEVIS », « 1850 », « HUBERT », « UBER »,   « LOUIS », «GALAXY », « ANDROID », « AMIR »,  « PFK » , « MAXI », « SONY » , « MARS », « POLO », « DELL », « APPLE », « GOOGLE », « BING », « ORACLE », « NETFLIX», « TWITTER », « SQUISH », « SEPHORA », « POPEYE », « YELLOW », « MAC », « GUESS », « SOL », « CORONA », « OAKLEY » , « NESTLE », « KOODO », « BELL », « ROGERS », « TELUS », « FIDO », « VIRGIN », « LA BAIE », « REVLON », « KRAFT »,  « HYDRO », « PANDA », «SEARS », « RUDSAK », « MADISON », « CHAGNON », « RICHARD », « ALDO », « ERNEST »,  « LAURA », « ZARA », « BRUNET », « JULEP », « », « SWATCH », « ROLEX », « SUBWAY »,  « COUTU », « VIAGRA », « SUNOCO », « SHELL », « QUAKER », « HEINZ », « OASIS », « AMAZON », «  » etc…

Oubliez aussi tous les acronymes, nom de pays ou lieux, ainsi que les préfixes qui sont une marque de commerce enregistrée même si vous les aimer beaucoup et qu’ils sont une partie de votre vie, la SAAQ va vous les refuser. « UQAM », « UQTR », « HEC », « REER », « CELI », « OPTI », « USA », « CANADA », « QUEBEC », « PQ », « RBC », « JW », « SRC », « PLQ », « GAP », « CAQ », « CGI », « IBM », « LCBO », « LAVAL », « TVA », « RDI », « FTQ », « CSN», « SAAQ », « ABITIBI », « GASPE », « FRANCE », « ONTARIO », « MAXI », etc…

Bien sûr vous seront aussi refuser tous les acronymes de stations de radio ou chaîne de télé qui sont la plupart du temps aussi une marque de commerce.

Oubliez aussi les initiales de votre prénon et nom de famille qui forme un acronyme d’une entité gouvernementale ou d’une marque de commerce.

Ainsi si vous vous appelez Serge Quirion, vous ne pourrez pas obtenir la plaque personnalisée « SQ ».

Par exemple, si vous vous appelez Steve Armand Quirion, vous ne pourrez pas obtenir la plaque personnalisée « SAQ ».

Si vous vous appelez Louis Gagné, vous ne pourrez pas obtenir la plaque personnalisée « LG ».

Si vous vous appelez Gaston Nolin-Côté, vous ne pourrez pas obtenir la plaque personnalisée « GNC ».

Si vous vous appelez Geneviève Morin-Caouette vous ne pourrez pas obtenir la plaque personnalisée « GMC ».

Si vous vous appelez André Watters vous ne pourrez pas otenir la plaque personnalisée « AW ».

Finalement que vous l’aimiez ou le détestiez, même une plaque personnalisée « TRUMP » vous sera refusée. C’est une marque de commerce enregistrée au Canada et elle appartient bien sûr à Donald J. Trump. C’est indiqué au registre des marques de commerce du Canada sous  le numéro de demande 1624186 et le numéro d’enregistrement LMC908058.

La même chose s’applique dans le cas de «TRUDEAU » sauf que dans ce cas-ci la marque de commerce n’appartient pas au premier ministre du Canada mais à une entreprise qui distribue des produits pour la cuisine de marque « TRUDEAU ».

Afin de ne pas perdre de votre temps, il vaut donc mieux faire une recherche au registre des marques de commerce du Canada avant de vous tournez vers la SAAQ pour procéder à l’acquisition d’une plaque personnalisée. Bien sûr vous pouvez toujours tenter tout de même d’acquérir votre plaque personnalisée en sachant qu’elle est une marque de commerce, mais attention, la SAAQ se réserve le droit d’annuler la plaque personnalisée même après qu’elle ait été émise à son acheteur.

 

Les plaques personnalisées au Québec, c’est parti… enfin presque!

Bon nombre de québécois attendaient ce jour du 27 juillet pour commander leurs plaques personalisées alors que c’était le jour du lancement du système permettant de le faire à la SAAQ.

Mais voilà qu’en plein jour de lancement, le système de la SAAQ connaît des ratés avec son service en ligne d’achat d’une plaque personnalisée et qu’un message dit de revenir le 30 juillet à 7h30.

C’est dommage, car ce 27 juillet c’est le lancement du plus grand événement rassembleur d’amateurs automobiles au Québec, le Granby International.

Les gens en auraient jasé tout le week-end.

Mais non, la SAAQ, à des difficultés avec son système.

Imaginez si vous vous présentez au Tim Horton’s un matin de semaine et qu’on vous annonce que la machine à café est défectueuse. Il  y a fort à parier que vous ne retourner pas à ce Tim Horton’s le jour suivant.

Sauf que la SAAQ étant un monopole d’État, la situation est quelque peu différente mais pas tant. Si ce matin vous étiez motivé à dépenser 250$ pour acquérir une plaque personnalisée, il y a de fortes chances que lundi matin votre motivation ne soit plus la même, voire même que cette motivation ait complètement disparue.

Dommage, très mauvais timing pour la SAAQ. Possiblement des pertes de revenus énormes découleront de cet incident. Rien de positif à discuter sur le gouvernement pour les acheteurs potentiels de plaques personnalisées.

Chez AutoCarbure nous avons estimé qu’un collectionneur automobile sur 3 se procurerait une plaque personnalisée et que possiblement un citoyen sur 10 s’en procurerai une. Ce qui signifie probablement que plus de 600 000 personnes vont se procurer une plaque personnalisée à 250$ pièce. Des revenus potentiels de 150 millions pour la SAAQ. Or, il semble que la SAAQ ne soit pas trop pressée. Son système reviendra en ligne dans 3 jours. Que c’est beau le monopole d’État!

 

 

logo Mercedes, Daimler

Daimler se regroupe en trois grandes divisions

La société allemande Daimler a dévoilé ce jeudi une nouvelle structure d’entreprise destinée à donner à ses camions, à ses services de mobilité et à la division automobile de Mercedes-Benz une plus grande marge de progression à une époque où les constructeurs se préparent à lancer des flottes de véhicules autonomes. Le groupe allemand entend bien profiter de cet essor.

La société a déclaré qu’elle créerait trois entités juridiquement indépendantes – Mercedes-Benz AG, Daimler Truck AG et Daimler Mobility AG, le tout sous l’égide de Daimler AG dont le siège social demeurera à Stuttgart.

Dans le cadre de cette réorganisation, Daimler a conclu un accord avec les représentants des travailleurs qui comprend un engagement à garantir des emplois et à investir dans des sites allemands de productions.

La société allemande occupe actuellement le 10e rang des constructeurs automobiles dans le monde et entend bien graver des échelons durant les prochains semestres. Cette restructuration en est le but premier. Lors de cette annonce, aucune rationalisation parmi les modèles acutels produits par la société allemande n’a été annoncée.

ventes de Maserati en chute libre au Q2 2018 du groupe FCA

2e trimestre du groupe FCA, les ventes de Maserati en chute libre

Dévoilés ce matin, AutoCarbure a passé au crible les résultats financiers du 2e trimestre de 2018 du groupe FCA. Le constat final de notre analyse est que les ventes de Maserati sont en chute libre. C’est même drastiquement en chute libres avec une vitesse grand V.

En 2018, lors de ce 2e trimestre, il ne s’est vendu que 7 800 exemplaires de véhicules Maserati de par le monde. Pour la même période en 2017, le nombre de Maserati vendues a été de 13 200 unités, soit une chute de 41%.

Cette baisse des ventes a entraîné une chute des profits de 99% de 2017 à 2018 pour la marque de voitures sports italiennes. C’est on ne peut plus alarmant au niveau comptable.

Mais FCA attribue cette diminution des ventes de Maserati à la baisse annoncée des tarifs douaniers en Chine à partir du 1er juillet dernier ce qui aurait repoussé l’acquisition d’un véhicule Maserati pour plusieurs acheteurs potentiels chinois.

Ce sont les résultats du 3e trimestre, qui seront dévoilés en octobre prochain, qui prouveront si la direction de FCA a raison d’être si peu alarmée ou bien s’il y a un réel problème au niveau des ventes de Maserati dans le monde.

Sergio Marchionne, ex grand patron de Ferrari, est décédé

Sergio Marchionne est mort!

Le grand patron de FIAT et Ferrari jusqu’à la semaine dernière, l’Italo-Canadien Sergio Marchionne, est décédé à l’âge de 66 ans. C’est une terrible nouvelle dans la stratosphère automobile.

M. Marchionne, était la figure emblématique et grand patron du géant automobile Fiat Chrysler (FCA) (incluant Ferrari) pendant 14 ans.

Il est mort ce mercredi matin , plongeant toute la nation italienne dans le deuil.

M. Marchionne était hospitalisé à Zurich, depuis une opération subie en fin juin et officiellement à une épaule. Mais il aurait souffert de complications inattendues tellement que samedi par communiqué le groupe FCA a annoncé qu’il ne reviendrait pas à la tête de Fiat, le plius important employeur privé d’Italie et 9e constructeur automobile de la planète.

Pour l’italie c’est une perte presqu’aussi légendaire que celle d’Enzo Ferrari en 1988.

La famille Agnelli, propriétaire historique de Fiat s’est dit, par voie de communiqué, que c’était avec grande tristesse qu’ils apprennaient la mort de Sergio Marchionne.

Un peu à la Steve Jobs, Sergio Marchionne était le dirigeant d’entreprise aux éternels pulls ou polos noirs.

Il est l’homme qui a sauvé Fiat de la faillite. Il avait pris les commandes du groupe Fiat en 2004, pour le remodeler profondément, en le redressant, puis en 2014, le fusionné en parti avec le 3e constructeur américain, Chrysler, tout en créant une division CHN Industrial pour y regrouper les activités de gros moteurs et camions et séparer le joyau du groupe, Ferrari.

À l’annonce du décès de Sergio Marchionne, les députés de la Camera dei deputati du parlement de la République italienne ont observé une minute de silence, qui s’est ensuite terminée par des applaudissements.

Les médias et une grande partie de la classe politique de par le monde n’ont d’ailleurs cessé ces derniers jours de lui rendre hommage, même si son franc-parler et sa culture anglo-saxonne en ont souvent fait grincer des dents plus d’un.

Silvio Berlusconi, ancien chef du gouvernement italien, a souligné que l’histoire de Marchionne était une belle histoire italienne, celle du fils d’un carabinier obligé d’émigrer, qui a su faire honneur à son pays par les études et le travail jusqu’à devenir l’une des figures emblématique du génie italien dans le monde.

Samedi dernier, face l’éminnence de sa mort, le groupe FCA a dû trouver en urgence des successeurs à Sergio Marchionne. Ainsi, le patron de la division Jeep, Mike Manley, a pris la tête de FCA, et l’ancien directeur général de Philip Morris, Louis Carey Camilleri, celle de Ferrari, tandis que la présidence de CNH Industrial est désormais assurée par la Britannique Suzanne H. Wood. Trois personnes pour en remplacer une.

Dans les paddocks à Hockenheim le week-end dernier, plusieurs rumeurs couraient au sujet de qui s’alignera avec Ferrari l’an prochain aux côté de Sebastian Vettel. Marchionne était un grand partisan de Charles Leclerc. Maintenant mort, est-ce que Leclerc ira chez Ferrari ou bien si son directeur Maurizio Arrivabene resignera Kimi Raikkonen.  À en croire la conversation radio interceptée durant le Grand Prix de Hockenheim entre Raikkonen et Jock Clear son ingénieur en chef, alors que ce dernier lui demande indirectement de laisser passer Vettel derrière lui, et que Raikkon répond d’être plus clair, on peut croire que les tensions sont vives actuellement entre Raikkonen et la Scuderia.

Malgré le décès de Sergio Marchionne, FCA a maintenu l’annonce de ses résultats trimestriels prévus ce 25 juillet. Ces résultats, les derniers de l’ère Marchionne, s’annoncent pour être un record.

À l’ouverture des marchés boursiers les actions de FCA (en Italie et aux États-Unis) décroche respectivement de 9% et 10%.