Le Palladium Autopark de Kanata en banlieue d’Ottawa

Êtes-vous déjà allé au Palladium Autopark à Kanata en banlieue d’Ottawa que d’autres appellemt l’Autopark Private?

C’est la mecque des concessionnaires automobiles dans la région de la capitale canadienne. Ce billet ne se veut pas une infopub pour l’endroit mais plutôt de vous faire découvrir un endroit où plusieurs concessionnaires sont géographiquement faciles d’accès, c’est assez unique au Canada comme endroit.

Le Palladium AutoPark est situé non loin du domicile des Senateurs d’Ottawa, le Canadian Tire centre et aussi non loin des Tanger Outlets d’Ottawa. Donc pendant que madame magasine des vêtements, monsieur peut magasiner une nouvelle voiture ou l’inverse.

Le Palladium Autopark est un immense rond-point, le Palladium Drive, sur lequel plusieurs concessionnaires automobiles ont pîgnon sur rue.

Hyundai, Toyota, Mazda, Chevrolet, Buick,  GMC, Dodge, RAM, Chrysler, Fiat, Jeep, Honda et Volkswagen sont des marques qui s’y retrouvent, le long de la Transcanadienne, très facile d’accès.

Il est possible de s’y procurer un véhicule neuf autant qu’un véhicule d’occasion.

Consultez leur site Internet pour plus de détails.

 

 

Retour sur les publicités de voitures au Super Bowl 50

Plusieurs publicités de voitures, modèles 2016 et 2017, ont été diffusé durant le Super Bowl 50. Parmi celles-ci, bon nombre, n’ont pas été vues au Canada par cause du règlement du CRTC qui oblige le diffuseur du Super Bowl a être canadien au Canada. Ainsi donc les canadiens ne pouvaient voir les publicités américaines seulement s’ils avaient un signal américain du Super Bowl.

La première, en ordre alphabétique, et non la moindre, l’Acura NSX, mouture 2017. Récemment à l’encan Barrett-Jackson à Scottsdale, la voiture de série 001, a été adjugée pour la somme de 1,2 millions de dollars américains.  L’acheteur est le très connu Rick Hendrick, propriétaire d’une écurie NASCAR.

 

La seconde, la 2017 ‘Audi R8 et son V10 qui nous envoie sur la lune.

 

Viens ensuite la 2016 Buick Cascada, une décapotable issue de la technologie Opel.

 

On continue avec la version 2016 du Honda Ridgeline, un pickup que le constructeur japonais veut faire aimer à l’amérique.

 

La 2017  Hyundai Elentra est la suivante avec une publicité et des personnanges ayant un petit v8 accroché tout juste en haut du sternum.

 

Jeep qui fête son 75e anniversaire nous présente dans cette pubicité la joie du 4×4 et des images historiques qu’on aime.


Dans la prochaine publicité Kia veut faire aimer sa 2016 Optima à l’amérique, surtout au pays de l’Oncle Sam.

 

 

MINI USA et en tête Serena Williams nous propose dans cette publicité de défier les étiquettes qui peuvent vous coller à la peau.

 

Dans la prochaine publicité, Toyota nous fait découvrir sa nouvelle Prius, totalement redessinée et avec des lignes beaucoup moins carrées qu’on a connu avec le modèle précédent.

 

 

Salon de l’auto de Sherbrooke 2016

Salon de l’auto de Sherbrooke 2016 ou si vous préférez, salon automobile de Sherbrooke.

Tenez vous prêt pour le plus grand événement automobile à Sherbrooke nous dit le site web de l’événement. C’est le premier salon automobile à se tenir au Centre des Foires de Sherbrooke.

Les dates ne peuvent pas mieux être choisies, tout juste après le salon de Montréal… en plein week-end du Super Bowl. Donc les vrais amateurs d’automobiles se rendront à l’événement.

L’événement est organisé par les concessionnaires automobiles de la région de Sherbrooke. Seront présentes les marques RAM, Subaru, Hyundai, Ford, Chrysler, Volvo, Toyota, Volkswagen, Jeep, Lincoln, Scion, GMC, Honda, Cadillac, Chevrolet, Dodge, BMW, Buick, Audi, Lexus et Porsche.

Seront absents et n’ont pas été annoncées comme participants au salon, les marques Mercedes-Benz, Land Rover de même que MINI et Fiat.

Il aurait aussi été intéressant, que malgré  le petit marché de la région de Sherbrooke que Tesla Motors soit présente.

L’entrée est gratuite pour les moins de 12 ans et le stationnement est gratuit.

Voitures de Varadero, Cuba

Varadero, Cuba, c’est le soleil, la chaleur, beaucoup de chaleur et bien sûrs les voitures.  Pas aussi impressionnant qu’à La Havane mais tout de même assez impressionnant.  Marcher à Varadero, c’est un arrêt dans le temps, tout juste avant 1960.

Il faut comprendre qu’à Cuba, tout véhicules américains post révolution n’est pas présent sur l’île. En fait, quelques riches en ont, elles sont rares et la masse de la population n’a que des voitures pré-1959 iy des voitures hors continents plus récentes.

Il y a beaucoup de véhicules des années 2000 mais ils ne sont pas originaires des États-Unis mais plutôt de la Corée du Sud, de la Chine et de la France.

Sinon il y a également beaucoup de véhicules des années 70, la plupart proviennent de Russie, ex grand allié communiste de Cuba.

La grande majorité des véhicules à Cuba roulent au diesel. À Cuba l’essence est rare, quasi inexistante. Sur l’île tout est pratiquement importé quand il s’agit d’énergie requis pour l’automobile.

Tesla est loin d’être en mesure de s’établir ici. Mais l’ouverture politique américaine envers Cuba risque de changer la donne au courant de la prochaine décennie.  C’est la raison du voyage.  Voir Cuba avant son américanisation. Voir Cuba, avant que les collectionneurs américains sautent sur les voitures d’époque, omniprésentes sur l’île, et qu’elles soient ainsi remplacées par des barouettes des temps modernes.

Les voitures de Varadero sont quand mêmes très bien conservées malgré l’âge du temps et les cubains usent d’imagination pour les rafistoler car les pièces automobiles américaines sont denrées rares à Cuba.

Oubliez les voitures de luxe. Le luxe à Cuba, c’est une denrée rare.  Mais les gens sont si accueillants.

Ainsi l’équipe d’AutoCarbure.com vous présente quelques clichés de voitures vues à Varadero, Cuba.

Vous y verrez des véhicules de toutes les époques.  Des Lada, Citroën, Toyota, Peugeot, Geely, Fiat, Kia, Ford, Oldsmobile, Chevrolet, Hyundai et Jeep.

Toutes ces voitures de Varadero ce n’est rien de ce qui ressemble du quotidien québécois voire même américain, mais qui est présent dans la vie de tous les jours à Cuba.

 

Logo Genesis, division haut de gamme de Hyundai

Hyundai lance sa division haut de gamme Genesis

Genesis, nouvelle division haute de gamme a été lancée par Hyundai.  L’annonce en a été fait aujourd’hui en Corée du Sud par le vice-président du conseil d’administration de Hyundai, Chung Eui-Sun.

Les spécialistes du milieu automobile ne sont pas surpris de cette nouvelle.  Après l’achat en 1998 de Kia Motors par Hyundai, il était préssenti que le constructeur sud-coréen lancerait une division haut de gamme.

Mais Hyundai l’a fait de façon intelligente.

En 1999, Hyundai lance un modèle de luxe, au-dessus de sa Sonata qui était jusque là son plus gros modèle.  Ce nouveau modèle a des allures de Mercedes et se vend à fort prix, il se nomme Equus.  Hyundai pousse même l’audace jusqu’à offrir en option un moteur V8 de Mitsubishi.  Ainsi Hyundai a tâté le terrain avec du luxe à sa gamme de véhicules.

Hyundai réussit.

De nos jour un Hyundai Equus se vend à partir de 63 000$.  Un prix assez dispendieux pour du Hyundai qui nous a habitué avec de la qualité à bon prix.

En 2008 elle a lancé un modèle intermédiaire entre la Sonata et la Equus de luxe, au-dessus de sa Sonata qui était jusque là son plus gros modèle. Ce nouveau modèle était une Genesis, un modèle coupé.  Ainsi Hyundai a tâté le terrain pour un coupé sport plus haut de gamme encore que sa Sonata.

Hyundai réussit à nouveau.

Mais voilà que Hyundai a changé le logo flanqué sur ses Genesis il y a quelques années.  On n’y voit plus le logo Hyundai mais le logo Genesis, le même qui servira à sa marque haut de gamme lancée aujourd’hui.

Encore une fois elle a réussi et en faisant tourner les têtes sur ces modèles et les gens se sont questionnés sur ce logo.

La marque Genesis passe donc en Genesis 2.0 en étant le nom d’une division haut de gamme de véhicules.

Ainsi, comme premier modèle offert dans la gamme Genesis, en 2017, on retrouvera l’actuelle Genesis qui sera rebaptisé G80.

Puis un second modèle sera offert, ce sera un Equus amélioré qui sera rebaptisé G90.

Une troisième berline est prévue pour 2017 et se nommera G70.

Tous les véhicules de la gamme Genesis seront à propulsion.

D’ici 2020, la gamme Genesis devrait offrir six modèles.

Cette gamme Genesis sera offerte via les concessionnaires Hyundai, il en coûte trop cher pour établir un réseau de concessionnaires distincts.  Des spécialistes estiment qu’il en a coûté 5 milliards de dollars américains à Toyota pour établir sa marque Lexus.

Hyundai semble avoir appris de ses compétiteurs et elle était rendue là avec cette nouvelle dimension qu’est sa gamme Genesis.

Veloster Turbo 2015, de la puissance en petit format

La Hyundai Veloster 2015 c’est de la puissance en petit format.  Le modèle montré ici est celui exposé au Salon International de l’auto de Montréal 2015 en janvier dernier au Palais des Congrès.

La Hyundai

La Veloster est une petite quatre cylindres de 201 chevaux avec 195 livres couple.  Beaucoup de puissance pour un véhicule ne pesant que 2928 livres avec la transmission automatique, 2877 livres avec la transmission manuelle.

Admirez!

veloster-turbo-2015-1 veloster-turbo-2015-2 veloster-turbo-2015-4 veloster-turbo-2015-5 veloster-turbo-2015-6 veloster-turbo-2015-7

Trouvaille de la semaine du 19 janvier 2015: 2009 Hyundai Sonata GL V6 Sport

Oui elle a du kilométrage dans le ventre, mais notre trouvaille de la semaine du 19 janvier 2015 est tout de même abordable. Trouvée sur Kijiji, la belle est une 2009 Hyundai Sonata GL V6 Sport, en vente pour seulement 6 950$.

Elle est située à Beauharnois, elle est dotée d’un moteur V6, plus gourmand, mais plus de puissance, d’une transmission automatique et affiche 164 000 km au compteur.

Une belle trouvaille et abordable!