Femme seule en panne

Le principe de la femme seule en panne sur le bord de l’autoroute pogne-t-il encore auprès des hommes?

La femme seule en panne sur le bord de l’autoroute, ici pousser à l’extrême alors qu’elle est super sexy et se dévêtit pour attirer l’attention de bons samaritains qui pourraient l’aider.

Est-ce que ce principe d’ête une femme sexy et en panne sur le bord de l’autoroute pogne encore de nos jours?

Si vous êtes un homme vous allez répondre hypocritement non, ou oui assurément ou timidement oui, surtout si la femme en panne est super sexy. Côté féminin, vous répondrez avec honte un «Non jamais!». Pourtant, c’est encore vrai de nos jours, la jolie femme seule en panne sur le bord d’une autoroute, en ville ou sur un chemin de campagne attire encore les bons samaritains et évidemment ceux qui ont des intentions au-delà de l’aide à apporter pour que la voiture démarre.

Si vous avez des doutes mesdames, tentez l’expérience et habillées, vous verrez le résultat. Donc imaginez maintenant le résultat, si vous étiez nue comme sur la photo et aussi sexy.

L’expérience fonctionnerait aussi du côté masculin apparament, mais les femmes bonnes en mécaniques sont une denrée plus rare.

Source de la photo: Tumblr. Nudité partiellement camouflée par conformité aux règles d’hébergement de ce site Internet.

Montréal: le pont de la 25 et le prolongement de l’autoroute 30 ont-ils réglé le problème de congestion sur l’autoroute métropolitaine?

Lorsqu’il a lancé les travaux du pont de la 25 en partenariat public-privé (ppp), le gouvernement du Québec avait annoncé que ce projet une fois réalisé désengorgerait l’autoroute métropolitaine à Montréal, la portion entre les deux “15” sur les heures de pointes.  Ainsi pour se rendre à Laval à partir de la Rive-Sud de Montréal, selon le gouvernement, les remorques emprunteraient le pont de la 25 à partir du tunnel Louis-H. Lafontaine au lieu de l’autoroute 15 à partir de l’autoroute métropolitaine.

Même chose lorsqu’il ont lancé le projet de prolongement de l’autoroute 30, le gouvernement avait annoncé que cela désengorgerait l’autoroute métropolitaine Ouest.

Or, ces deux projets ont été réalisés, et ce, depuis bientôt deux ans.

Quelle est la situation actuelle sur l’autoroute métropolitaine à Montréal aux heures de pointes?

Jamais autant de camions ont été vus sur l’autoroute métropolitaine qui doit assumer des bouchons monstres et ce parfois même hors des heures de pointe.

Un cauchemar que les automobilistes se passeraient bien et ce même après plusieurs centaines de millions puiser à même leurs poches dans un but bien précis de régler un problème mais celui-ci persiste.

Maintenant, qu’a à offrit le Ministère du Transport du Québec comme solutions, autres que d’afficher sur les panneaux de la métropolitaine «Circulation fluide» alors que ça ne l’est pas?

 

 

Limite de vitesse imposée électroniquement sur certains modèles Ford en location

Vous est-il déjà arrivé de louer une voiture et que sa vitesse en soit limitée électroniquement?

Ça deviendra maintenant chose courante si le véhicule loué est fabriqué par Ford.

Il y a maintenant une limite de vitesse imposée électroniquement sur certains modèles Ford en location

Via le «Mykey» de Ford, la vitesse est limitée à 130 km/h (80 MPH) sur les modèles Fusion, Edge, Mustang et quelques autres modèles.

Des clients ont eu cette surprise en louant un véhicule Ford chez Enterprise et Hertz en Amérique du Nord.

Pour les québécois, cette limite de vitesse n’est pas très pratiques alors que sur les autoroutes du New Hampshire, la limite est de 70 mph.  La console du véhicule sonne à chaque fois que le conducteur s’approche de la limite fixée par «MyKey», expérience très désagréables aux dires de plusieurs locateurs.

Sur certaines autoroutes américaines de l’Ouest et du Sud, la limite de vitesse est souvent de 75 à 85 mph.

Cette limite de vitesse est imposée pour «préserver» la valeur des véhicules Ford que les entreprises de locations revendent par la suite.

Un pas de plus à limiter la liberté du consommateur.

Essai 2014 Mitsubishi Mirage ES CVT

AutoCensure.com a mis à l’essai un Mitsubishi Mirage ES CVT 2014.

Quand j’ai eu le véhicule j’étais fébrile a essayé cette nouvelle petite voiture dont j’avais vu les commerciaux et qui vantait son économie d’essence.  De plus le dernier véhicule que j’avais conduit de Mitsubishi était un Outlander 2008, à un époque où AutoCensure.com n’était même pas en chantier.

Lorsque je me suis assis dans la voiture, une chose que j’ai remarqué tout de suite…  Ça manque de fini.  On dirait une voiture fin des années 90 de l’intérieur.  La seule chose d’intéressante, le logo de Mitsubhishi sur le volant.

Le siège du conducteur n’est vraiment pas confortable. Celui du passager c’est la même chose.  Les places arrières, même résultats.  Mitsubishi devra retravailler cet aspect.  Même que durant le voyage, la personne qui était passagé a réclamé d’arrêter au Canadian Tire pour acheter un coussin d’appoint tellement que son siège n’était pas confortable.

L’espace pour les jambes est a revoir également tant des places avant que derrière.

Caractéristiques du véhicule:

  • couleur extérieure: noir mystique
  • couleur intérieure: gris
  • sièges en tissu
  • 5 portes
  • nombre de passagers possibles:  6 ou 7 selon le fabricant (6 adultes c’est correct)
  • moteur 3 cylindres de 1.2L
  • puissance de 74 hp
  • transmission automatique à variation continue
  • prix neuf: 15 148$ (source site Internet du fabricant)
  • garantie du fabricant 5 ans 100 000 km
  • lieu de fabrication:  Laem Chabang, Thaïlande

Détails de l’essai:

  • Nombre de kilomètres parcourus pour l’essai:  477.
  • % de l’essai réalisé en ville: 25
  • % de l’essai réalisé en campagne: 10
  • % de l’essai réalisé sur autoroute: 65
  • Comditions climatiques durant l’essai: été, pluie et soleil
  • Date de l’essai: juin 2014

La suspension du Mitsubishi Mirage est désolante.  En fait parfois je me demande même s’il y en a une.  Ça tape dure, on sent toutes mais toutes les imperfections de la route.

Côté positif sur l’auto et aussi bien vous le dire tout de suite, ce sera le seul point, la consommation d’essence est excellente.  Normal le moteur est un petit 3 cylindres.  Sincèrement ce moteur est nul.  Pour un véhicule au centre-ville de Tokyo je comprends que les ingénieurs japonais de Mitsubishi ont dû adorer.  Mais sur une autoroute du Québec c’est nul.

Justement ce moteur.  Bon sens, aucune puissance.   Dépasser sur l’autoroute est difficile à faire tellement que le moteur n’a pas de puissance.  Seulement que 74hp.  C’est ridicule.

Les virages… bon sens d’habitude les petites voitures sont bien maniables, la Mitsubishi Mirage ne l’est pas.  Les virages ne se font pas en continue comme sur toute voiture normale.

Le petit véhicule est aussi fragile aux vents latéraux et ce malgré une coupe aux allures aérodynamiques.

Je n’ai sincèrement pas eu aucun plaisir à conduire cette voiture.  En fait je dirais plutôt que c’est un mirage d’une automobile.  Probablement de là qu’elle tire son nom.

Dommage, la voiture est quand même correcte vu de l’extérieure. C’est fait cheap mais une fois à l’intérieure et en roulant, ça l’est encore plus.

Pour en rajouter sur la médiocrité, l’espace du coffre est nul.  Heureusement que les bancs arrière se baissent pour obtenir davantage ce capacité pour le coffre.

Côté système de son… même niveau de médiocrité.

Tout juste au-dessus du retroviseur, près di plafonnier, un indicateur pour savoir si le coussin gonflable du passager est activé.  Non mais tellement inutile de l’avoir à cette position. Pourquoi ne pas l’avoir mis près de la radio, comme sur la plupart des sous-compactes.

Définitivement je me demande si cette voiture n’est pas un projet de stage d’un groupe d’ingénieurs chez Mitsubishi.

Au moins le tableau de bord de la Mirage ainsi que la console sont faciles à lire et à comprendre.  Bien oui je me suis échappé avec un second point positif et malheureusement le dernier.

Mitsubishi aurait intérêt à mettre un petit moteur 4 cylindres dans la Mirage et d’améliorer la suspension du véhicule.  Déjà avec ces deux choses améliorées elle pourrait améliorer sa note de 15 à 20%.

Parlant note, pour cette essai, j’attribue au Mitsubishi Mirage ES CVT 2014 une note globale en 50 points de

39% ou 2

Avec une pareille note j’espère que tout acheteur potentiel, et même les parents qui veulent acheter une voiture neuve à leur enfant, se tiendront loin, mais très loin de cette la Mitsubishi Mirage. Attendez un an ou deux, vous l’obtiendrez usagée pour moins de $6 500 et déjà si vous désirez dépenser cette somme sur une voiture, à ce prix vous obtiendrez mieux dans l’usagé.

007 006 005 004 003 002 001

Remorquage exclusif

Panneau du MTQ

Panneau du MTQ

Lorsque vous voyez ce panneau du MTQ (Ministère des Transports du Québec), cela signifie la présence d’un réseau de remorquage exclusif.   our signaler une situation qui nécessiterait l’aide d’une dépanneuse sur le territoire couvert par le service de remorquage exclusif, vous pouvez composer en tout temps le 310-4141 ou le *4141 si vous disposez d’un téléphone cellulaire.

C’est un préposé dans un centre d’appel de la Sûreté du Québec qui répondra à votre appel.

Mais en cas d’urgence n’hésitez jamais à composer le 911.

Pour en savoir plus sur le remorquage exclusif consulter le site du MTQ.