Ruelle dans la vieille ville de Panama CIty

Les automobiles américaines presqu’absentes du Panama.

AutoCarbure.com a eu la chance d’aller récemment visiter quelques endroits en campagne au Panama de même que la cosmopolite et dynamique Panama City et sa vieille partie.

Le constat sur place est flagrant, très peu de voitures américaines. Très peu de pickup et SUV américains.

À vue de nez en se promenant, on peut facilement dire que 9 pickup sur 10 sont asiatiques (Nissan ou Toyota pour la plupart) et 9 sur 10 SUV sont aussi asiatiques (Mitsubishi, Nissan, Toyota, Hyundai, Kia).  Au niveau automobile, là aussi, 8 sur 10 sont asiatiques.  Quelques européennes, très peu, mais très peu de voitures américaines.

Dans la vieille ville, vu un vieux Cherokee et un vieux Jeep.

Quelques véhicules à vocation commerciale ou d’autres pour touristes, autobus entre autres, sont américains, dont de vieux Blue Bird. La majorité sont asiatiques, surtout chinoises, japonaies et coréennes.

Est-ce que les panaméens ont une crotte sur le cœur contre les américains de les avoir exploité avec le canal de Panama durant près d’un siècle?

On ne sait pas.

Chose certaine, il y a beaucoup de nouvel argent qui circule à Panama City, la Dubaï d’Amérique Centrale, et on y voit très peu de véhicules américains.

Il y a beaucoup de petites voitures au Panama et ce malgré un coût de l’essence régulière à 60 cents le lite et le diesel à 45 cents le litre. Tout est en dollars américains, le Panama a sa popre devise, le balboa, mais n’a pas de billets de banques, il utilise le dolar américain. Il a par contre ses propres pièces de monnaie, dont certaines, la pièce de 1 balboa, sont frappées au Canada. La ressemblance avec le 2$ canadien est à s’y méprendre.

Voici quelques véhicules vus au Panama et certains noms sont différents de ce qu’on connait en Amérique du Nord dont Fiat Panda, Kia Cerato et Toyota Prado.

Kia Niro, de concept à rival pour la Nissan Juke

Présentée comme prototype au salon de Francfort 2013, la Kia Niro rappelle par son allure les véhicules lunaires futuristes.

Elle représente le compact SUV, le 2+2.

Kia serait en production et sa venue sur le marché américain est prévue pour la mi-2016 sous la mouture 2016 ou 2017, d’autres avancent 2018.

Le véhicule serait doté d’un moteur 1.6 litres développant 160 chevaux, jumelé à une boîte de vitesse à 7 rapports.

Une version hybride serait également disponible.

Son format se situe entre la Kia Soul et le Sportage.

Bye bye Tesla Motors

Lancement du Model X chez Tesla

Si cela vous intéresse de suivre le lancement du Model X chez Tesla.

Suivez ce lien. Flash est requis dans votre navigateur.

Le Model X est le premier SUV produit par Tesla et à l’image de l’entreprise, 100% électrique.  Vous pouvez réserver votre Model X via un dépôt de 5 000$ via le site de Tesla Motors.

 

2009 Mazda CX-7, notre trouvaille de la semaine du 21 septembre 2015

2009 Mazda CX-7 GT turbo AWD, un SUV très intéressant et abordable est en vente sur Kijiji par son propriétaire à Terrebonne.

Le véhicule, blanc, est doté d’un moteur 4 cylindres de 2,4 litres et affiche seulement que 118 000 kilomètres au compteur.  Ce qui est peu pour un véhicules de six ans.

C’est notre trouvaille de la semaine du 21 septembre 2015.

 

 

Un Murano 2004 pour moins de 4000$, trouvaille de la semaine du 1er décembre 2014

Vu sur Kijiji et affiché ce matin.

Un magnifique SUV Nissan Murano 2004 orangé en vente pour moins de 4000$.

C’est la trouvaille de la semaine du 1er décembre 2014 d’AutoCarbure.com

Le véhicule est en vente à Montréal-Est.  Aux dires du propriétaire il a aucune rouille, la mécanique est très bonne avec aucune réparation à effectuer et affiche 177 000km au compteur.

Admirez!

 

Acura RDX 2012, trouvaille de la semaine du 20 octobre 2014

Je connais personnellement quelqu’un qui vient de s’acheter un Acura RDX 2013 et je connais son prix d’achat.  Pour un 2012 sur Kijiji, le prix demandé qui est affiché est largement inférieur en dizaines de milliers de dollars.

C’est selon AutoCarbure.com une belle aubaine!

Le véhicule, de type SUV, a quelques 58 000km au compteur, c’est un véhicule spacieux pour cinq personnes, il est doté d’une transmission automatique de 5 vitesses.

Son moteur est un 4 cylindres turbo de 2.3 litres.

Il a le défaut d’être de couleur silver mais certainement que ça doit plaire à du monde cette couleur, il y a tellement de véhicules au Québec qui ont la même couleur.

Le véhicule en vente est à Sherbrooke chez un concessionnaire de renom dans cette région.

 

Rencontres inattendues: un gros Mercedes G55 AMG

À plus de 115 000$ après les taxes de vente en usagé, ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre ce type de SUV aussi carré, soit le Mercedes classe G, modèle G55 AMG.

J’ai eu la chance de rencontrer ce Mercedes G55 récemment dans un stationnement de Montréal.  Sa rencontre m’a surpris et ses allures carrées aussi.

J’ai fait quelquea recherche pour découvrir que le véhicule est doté d’un V8 de 489hp.  Il en faut de la puissance pour tirer ce SUV aux formes non aérodynamiques et avec un poids de  2580 kg (5690 livres).

Autre caractéristique étonnante sur ce G55 AMG, il est doté d’une transmission automatique de seulement 5 vitesses mais avec la possibilité de les changer aussi manuellement.

Selon mes photos, le modèle rencontré est située entre les années 2010 et 2012.

Depuis 2013, le Mercedes G55 AMG a été remplacé par le G63 AMG qui se détaille à 150 000$ et qui est mantenant doté d’un moteur v8 de 536hp biturbo.

g55-amg-002

2013 Ford Flex SEL

Essai 2013 Ford Flex SEL AWD

Le Ford Flex SEL 2013 est un SUV aux allures carrés.  Honnêtement quand on le regarde de l’extérieure la première fois, on est pas très certain de ce qui nous attend.

Une fois à l’intérieur par contre les préjugés tombent.  Le Ford Flex est un véhicule luxueux.  Un toit ouvrant des plus ensoleillés.  Un puit de lumière est disponible pour les passagers de la seconde banquette et aussi un autre pour les passagers de la troisième banquette. C’est génial quand vous visitez une grande ville, vous pouvez avoir les yeux presque partout, vous ne manquerez presque rien avec toute la fenestration du Flex.

Il y a beaucoup d’espace pour les jambes sur la seconde banquette et pas mal aussi sur la troisième.

Les places sont confortables sur la première et la seconde banquette, la troisième pour un adulte ce serait plus restreint mais quand même acceptable.

Caractéristiques du véhicule:

  • couleur extérieure: brun kodiak
  • couleur intérieure: gris
  • sièges en cuir
  • 5 portes
  • nombre de passagers possibles:  6 ou 7 selon le fabricant (6 adultes c’est correct)
  • moteur v6 3.5L
  • puissance de 287 hp
  • transmission automatique à 6 vitesses
  • prix neuf: 40 699$ (source site Internet du fabricant)
  • garantie du fabricant 3 ans 60 000 km
  • lieu de fabrication:  Oakville, Canada
  • quatre roues motrices

Détails de l’essai:

  • Nombre de kilomètres parcourus pour l’essai:  2344.
  • % de l’essai réalisé en ville: 15
  • % de l’essai réalisé en campagne: 15
  • % de l’essai réalisé sur autoroute: 70
  • Comditions climatiques durant l’essai: été, pluie et soleil
  • Date de l’essai: mai 2013

La suspension du Flex est excellente. C’est le confort suprême.  Le freinage est super, quasiment identique à une berline.  L’accélération, tout va.  Les virages se font très bien.  Presque pas de défaut.

Consommation d’essence. C’est correct.  Aussi gourmand qu’un Ford Fusion mais pas plus qu’un Chevrolet Traverse.  Honnêtement le véhicule n’est pas très aérodynamique de par son désign mais au volant on ne sent pas sa carrure qui fait face au vent.

Le Ford Flex essayé était quatre roues motrices.  Assez inutile en été.
Le Ford Flex a une belle gueule quand on sort de l’habitacle.  Autrement dit au premier coup d’oeil on trouve qu’il est proche d’un corbillard, après avoir visité l’intérieur, on trouve qu’il a de la gueule.
J’ai trouvé que le Flex avait une puissance intéressante au niveau du moteur.  On ne manque pas de puissance lors des accélérations pour entre sur l’autoroute.  Nous étions quatre adultes à voyager avec et le coffre plein de bagages.  Franchement un sentiment de légèreté habitait le Flex.
Si vous voyagez six adultes vous aurez très peu de place pour loger les bagages dans le Flex.  Avec la troisième banquette installée, si y a personne qui s’y assoeit, génial vous obtiendrez plus de rangements pour les bagages.

Sur l’autoroute avec le vent, on sent rien avec le Flex.  La pluie.  Même chose.  Sérieusement il est d’un confort incroyable.  La conduite est tellement agréable que le changement de chauffeur est déplaisant, on a pas envie de lâcher la roue.

La radio est correcte et dotée du système satellite XM, c’est génial.  La connexion d’un iPod se fait facilement, petit bémol, encore une fois avec Microsoft Sync, difficile de jumeler un iPhone.  Ça se fait mais il faut redoubler d’efforts.

La console, le tableau de bord.  Très facile à comprendre et à utiliser.  Rien à dire de ce côté.  C’est un très beau désign intérieur.  Franchement les gens de Ford ont de quoi être fiers de produire un aussi beau véhicule.

Les sièges avant sont très confortables et facile à ajuster.

L’accès aux places arrières est parfait.  La troisième banquette s’accède mieux que dans un Traverse, franchement chez Chevrolet ils ont beaucoup à apprendre de Ford.

Je reviens à la conduite du Flex, franchement c’est le véhicule essayé qui m’a le plus enchanté au niveau de la conduite.  C’est d’un charme agréable et d’un confort incroyable tant derrière la roue, sur le siège du passager ou sur la seconde banquette.  Reculer avec le Flex, pas de problème, il y a une caméra qui nous guide.

Il y a beaucoup de rangement dans le Flex et la capacité du coffre avec les banquettes abaissées est impressionnante.

La finition extérieure du Ford Flex est impéccable et plus on le regarde et plus on le trouve beau.  Seul point à améliorer, rendre légèrement le véhicule moins carré, ça le rendrait vraiment d’une beauté incroyable et la note se rapprocherait de la perfection.

Bravo Ford!

J’attribue au Ford Flex 2013 SEL AWD une note globale en 50 points de

93% ou 4.7

ford-flex-003ford-flex-001

 

Essai 2011 Chevrolet Traverse LT

Le Chevrolet Traverse LT 2011 est un gros SUV capable techniquement de loger 8 passagers. Mais pas 8 adultes.  Les places de la troisième banquette sont davantage destinées à des enfants et sont très à l’étroit pour un adulte de taille moyenne.  Les places de la seconde banquette sont correctes, sans plus. Mais on ne loge pas trois adultes sur la seconde et la troisième banquette. À six adultes c’est correct et encore, les deux sur la troisième banquette ne sont pas dans le gros confort mais très à l’étroit.  De petits adultes oui mais pas des gaillards de 6 pieds et plus.

La position de conduite est idéale, magnifique vue avant, surélevée comme tout les suv. La place côté passager offre également une belle vue.  Un toît ouvrant éclaire davantage l’habitacle.

Le Chevrolet Traverse ne tourne pas sur un 10 cents comme tous les gros SUV.  C’est virage sont un peu plus long mais se font tout de même avec aisance.  Reculer, la caméra aurait été la bienvenue car la vision arrière est défaillante vue la longueur du véhicule.  Disons qu’on ne stationne pas le Traverse aisément dans une cour de centre d’achat à l’étroit.

Caractéristiques du véhicule:

  • couleur extérieure: bleu marine
  • couleur intérieure: noire
  • sièges en tissus
  • 4 portes
  • nombre de passagers possibles:  8 selon le fabricant (6 adultes c’est correct)
  • moteur v6 3.6L
  • puissance de 281 hp
  • transmission automatique à 6 vitesses
  • prix neuf: 41 860$ (source site Internet du fabricant)
  • garantie du fabricant 3 ans 60 000 km
  • lieu de fabrication:  Michigan, États-Unis

Détails de l’essai:

  • Nombre de kilomètres parcourus pour l’essai:  2036.
  • % de l’essai réalisé en ville: 15
  • % de l’essai réalisé en campagne: 20
  • % de l’essai réalisé sur autoroute: 65
  • Comditions climatiques durant l’essai: été, pluie et soleil
  • Date de l’essai: juillet 2010

La suspension du Traverse est bien.  Pas trop molle comme sur certains SUV ni trop dure.  C’est confortable.  Le freinage est normal pour un SUV de ce type.

Consommation d’essence. Gourmand mais pas trop. C’est tout de même un SUV que je dirais beaucoup plus léger que le Suburban ou le Yukon.

Le Traverse essayé était d’un beau marine à l’extérieure avec l’intérieur noir.  Il a une belle coupe, il n’a pas la gueule carré des gros SUV chez Chevrolet.
J’ai trouvé que le Traverse manquait de puissance sur l’autoroute. Je comprends qu’avec six adultes à l’intérieur et tout plein de bagages, nous étions lourd. Mais tout de même j’aurais aimé plus de puissance. L’accélération est lente et le moteur semble vouloir sortir du capot. Mais une fois en vitesse de croisière ça se replace. C’est juste à l’accélération.
Si vous voyagez six adultes vous aurez très peu de place pour loger les bagages.  Avec la troisième banquette installée, n’aller même pas faire un épicerie vous ne saurez pas où ranger les sacs. L’espace est vraiment limité.

Sur l’autoroute avec le vent, le Traverse n’a pas grand aérodynamisme, alors il prend le vent. Ça tangue un peu mais pas non plus au point d’être effrayé.  Ce n’est pas un Nissan Versa mais un SUV capable d’en prendre.

La radio est correcte sans plus. De toute façon quand vous voyager six adultes, ça jase en masse, la radio est peu utile, sauf pour connaître la situation du trafic sur la route.  La connexion d’un iPod se fait facilement.

La console, le tableau de bord.  Très facile à comprendre et à utiliser.  Rien à dire de ce côté.

Les sièges avant sont très confortables et facile à ajuster.

L’accès aux places arrières est parfait.  Encore une fois je reviens sur la troisième banquette, je vais passer pour un plaignard, mais ces places sont très difficiles d’accès, c’est un gros point négatif de ce véhicule.

J’attribue au Chevrolet Traverse 2011 une note globale en 50 points de

72% ou 3.6

Chevrolet Traverse 2011