Honda

Top 10 des véhicules les plus vendus au Québec en 2015

Voici le top 10 des véhicules les plus vendus au Québec en 2015.

1- Honda Civic 20 803

2- Ford Série F 18 423

3- Hyundai Elantra 16 965

4- Toyota Corolla 16 078

5- Mazda 3 13 869

6- RAM 12 018

7- Toyota RAV4 10 361

8- Dodge Grand Caravan 9 940

9- GMC Sierra 9 919

10- Nissan Rogue 9 408

Notez que la Ford Série F comprend tous les camions de types F de Ford.  En 6e position cela comprend tous les camions RAM.

En terme d’amélioration en 2015, les ventes du Toyota RAV4 ont gonflées de 21,4%, celle du Nissan Rogue de 37,7% et celle du GMC Sierra de 50,5%.

Exclus du top 10 alors qu’elle était en 6e position en 2014, la Hyundai Accent a vu ses ventes chutées de 16,3% en 2015 pour se classer au 12e rang avec 9 363 unités vendus. Mazda a vu les ventes de la Mazda 3 chutées de 11.2%.

La Toyota Corolla a vu ses ventes chutées légèrement de 5,7%, même chose pour la Hyundai Elantra qui a vu ses ventes baissées de 1,8%.

Au premier rang, la Honda Civic a vu ses ventes augmentées de 3,9% par rapport à 2014.

 

 

78 millions de nouveaux consommateurs potentiels pour les géants de l’automobile américain

L’accord nucléaire récemment signé entre les États-Unis et l’Iran est entrée en vigueur. Cela ouvre la porte aux entreprises américaines qui veulent faire des affaires sur le territoire iranien.

Les portes sont donc ouvertes pour les fabricants automobiles américains américaines avec un potentiel de 78 millions de nouveaux consommateurs.

Ford, GM et FCA (Chrysler) peuvent donc vendre leurs gammes de véhicules à la population iranienne.

Mais attention cet accord pourrait être une tempête dans un verre d’eau pour les sociétés américains car il y a longtemps que les fabricants automobiles chinois, japonais, allemands et français peuvent vendre aux iraniens. Ceux-ci ont donc une longueur d’avance sur leurs compétiteurs américains.

À l’époque où les limousines étaient de facto reliés aux Lincoln du géant Ford, il aurait été plus qu’attrayant pour le géant de Detroit de faire affaires avec l’Iran. Mais là les allemands et les chinois peuvent offrir quelque chose de bien similaire voire parfois même mieux. En parralèle, les modèles Lincoln ne sont plus ce qu’ils étaient la Town Car, la matière première légendaire à fabriquer des limousines, ayant disparue en 2011.

Est-ce que l’ouverture du marché iranien et ces 78 millions de nouveaux consommateurs potentiels pourrait ramener la Town Car? Probablement pas.

En termes de grandes et petites entreprises, le pickup américain pourrait être un gros vendeur en sol iranien.  Encore une fois, les japonais pouvaient y vendre bien avant les américains.  Il y a fort à parier que cela prendra du temps à Ford et son F-150 pour voir ses parts de marchés dominer en Iran.

En ce qui concerne l’électrification des transports, c’est à dire les chances de voir la Chevrolet Volt prendre preneur en Iran est peu probable. Ce pays mise sur l’exportation pétrolière comme principale source de revenu, il y a donc très peu de chance qu’ils établissent sur leur territoire un réseau de bornes électriques pour les recharges des véhicules électriques.

Chose certaine, pas de problème pour les grosses cylindrées américaines en Iran, c’est un pays de pétrole et l’essence est peu dispendieuse pour le peuple iranien.

Achetez une voiture usagée au Québec via le régistre des ventes des biens saisis

Avant le régistre des ventes, un huissier saisissait des biens et devait faire paraître une annonce dans le journal, et des gens pouvaient acheter ces biens aux enchères.

Le processus était trop discret, et peu de gens pouvaient participer à l’enchère du fait qu’ils n’en étaient pas informés.

Voilà  que depuis le 1er janvier 2016, le code civil du Québec oblige les huissiers à inscrire au régistre des ventes tout bien qui sera mis aux enchères.

La consultation de ce registre permet de s’informer sur les ventes sous contrôle de justice et peut-être d’acquérir des biens à un prix avantageux.

Le régistre peu être consulté ici et est administré par le Ministère de la Justice du Québec.

Évidemment une catégorie de bien très prisée aux enchères sont les véhicules diverses dont les automobiles et les camions.

Dans le régistre des ventes, il y a la section véhicules et pièces et au moment d’écrire ces lignes il y avait 15 entrées pour ventes aux enchères dont une 2004 Audi A4, un 2014 Land Rover Range Rover, un 2006 Ford F-150.

On peut même associé un numéro de plaque au véhicule en vente, ce qui ne semble pas très discret, malgré que ce soit que les forces de l’ordre et du gouvernement qui aient accès à l’identification de plaque numérologique.

Donc si vous cherchez un véhicule usagé à bon prix, il serait bon de consulter de temps à autres le régistre des ventes du Ministère de la Justice du Québec.

Écrire à ses clients au nom de Ford, il faut qu’une entreprise de location d’auto ait les reins solides

Alors voici, il y a quelques temps une personne nous a écrit pour nous faire part qu’elle a reçu par la poste une offre d’un rabais de Ford Canada applicable à l’achat d’un véhicule neuf.

Cette offre exclusive est réservée aux clients d’Enterprise.  C’est Enterprise division du Canada qui a posté la promotion au nom de Ford.

Il faut qu’une entreprise de location d’auto ait les reins très solides pour faire une pareille chose.

Car vous comprenez que si le client pofite du dit rabais, il ne sera plus client chez Enterprise car il sera propriétaire d’une auto.  De facto son besoin de louer une voiture s’éteint.

Pour agir de la sorte il faut qu’une entreprise de location d’auto ait les reins solides… ou au contraire qu’elle se gédounise au point de vendre ses clients à Ford. C’est un moyen détourné de contourner la loi qui interdit à une entreprise canadienne de vendre la liste de ses clients à une tierce entreprise. Une telle mesure est passible d’amende considérable au Canada.  Ainsi le département marketing de Ford a été très astucieux.

Certainement que Ford a payé un gros prix pour qu’Enterprise communique l’offre de rabais de 750$ à ses clients.

On ne le saura jamais, mais Ford doit certainement aussi dédommager Enterprise si un client référé par la promotion achète un nouveau véhicule.  Sans quoi Enterprise se priverait de revenus considérables.

Il est donc probable que par exemple, Ford verse à Enterprise 1 500$ pour chaque nouveau véhicule vendu via la promotion du rabais de 750$.  1 500$ c’est l’équivalent de 20 locations de week-end chez Enterprise location d’auto pour une voiture de base avec kilométrage illimité.

Notez que la promotion envoyée au client d’Enterprise s’appliquait seulement aux véhicules suivants de la gamme Ford.  Soit le 2015 Escape, le 2015 F-150 et le 2015 Fusion.

 

 

Ford effectue un rappel de 12 300 camions 2015 F-150

Ford a annoncé un rappel de 12 300 camions 2015 F-150 en Amérique du Nord pour adresser un problème potentiel du volant.

Le fabricant automobile a mentionné qu’aucune accident relative à ce problème ne lui avait été signalé.