FFZero1 de Faraday Future

Faraday Future lance à Las Vegas sa FFZero1 alias « Tesla Killer »

L’entreprise californienne Faraday Future lançait mardi au Consumer Electronics Show de Las Vegas sa voiture électrique FFZero1 que certains ont surnommé la « Tesla Killer ».

Selon Faraday Future le look de la FFZero1 est le croisement entre une Corvette et une Batmobile.

La voiture est capable d’une puissance équivalente à un moteur de 1000 hp le tout produit avec un moteur électrique.

La FFZero1 est aussi capable de boucler le zéro à 100 km/h en 3 secondes.  Côté désign, sa carrosserie innovatrice permet de laisser passer l’air afin de refroidir les batteries.

Un peu excentrique, le siège du conducteur est sculpté comme un cockpit de voiture de course. La voiture est aussi munie d’un casque pour alimenter le pilote en oxygène et en eau.

Richard Kim en charge du désign chez Faraday Future, mentionne que la voiture deviendra intelligente pour se souvenir des préférences du conducteur côté température, style de conduite et position du siège du conducteur.

L’entreprise Faraday Future, située à Gardena, Californie, en dehors de Los Angeles, est cautionnée financièrement par celui qu’on surnomme le « Steve Jobs » chinois, le milliardaire Jia Yueting.  On le compare à Steve Jobs car lui aussi porte le col roulé foncé lors de ses présentations publiques.

Récemment Faraday Future a annoncé la construction d’une usine de 1 milliard à Las Vegas.

Faraday Future, une start-up d’environ 500 employés a puisé certains talents chez Tesla Motors et BMW et tire son nom d’un brillant scientifique du nom de Michael Faraday qui a fait une série de découvertes au début des années 1800 qui sont à la base du moteur électrique moderne.

Quant à M. Yueting il n’a pas commenté l’annonce de la FFZero1 à Las Vegas mais sur son blogue, en mandarin, il a écrit « Nous allons construire la meilleure automobile pour contrer les problèmes de pollution de l’air en Chine ainsi que les problèmes de congestion. »

La FFZero1 est un prototype qui ne verra sans doute jamais le jour dans sa forme actuelle mais la voiture issue de ce prototype devrait entrer sur le marché dans deux ans, en 2018.  Tesla Motors aura dont le temps de ce réajuster en vue de la sortie de la « Tesla killer ».

En 2015, les voitures électriques ont représenté seulement que 1% des ventes de véhicules neufs dans le monde.

Sur les autoroutes, la conduite dans la voie de gauche est un problème plus criant à combattre au Québec.

Récemment la Sûreté du Québec annonçait qu’elle allait pénaliser les conducteurs qui suivent de trop près. Effectivement c’est dangereux. et une bonne chose à pénaliser.  Mais l’équipe d’AutoCarbure.com juge qu’il y a un problème plus criant à combattre sur les autoroutes du Québec.

La conduite inutile dans la voie de gauche sur les autoroutes.

En Ontario ils ont réglé ce problème il y a longtemps. Si vous avez déjà pris la 401 vers Toronto ou la 417 vers Ottawa vous êtes au courant de la façon simple à laquelle les autorités ontariennes ont réglé ce problème.  Même dans les états américains limitrophes au Canada ils ont réglé le problème des lambineux dans la voie de gauche sur les autoroutes.

Identification du problème

Vous n’êtes pas sans savoir quel est le problème de cette conduite qui s’éternise dans la voie de gauche sur les autoroutes du Québec, que vous circuliez sur la 40, la 30, la 20 ou la 10 où c’est plus criant.  La même situation est observée sur la 132, la 116 et beaucoup de routes provinciales qui sont à quatre voies aux abords des grands centres urbains.  Ça cause des bouchons monstres.  Les gens roulent à gauche à une vitesse parfois inférieur à 100 km/h ou même inférieure à ceux qui circulent dans la voie de droite, ce qui rend totalement impossible tout dépassement.

Vous pouvez compter des dizaines de minutes de perte de temps à cause de ces situations facheuses où un ou des véhicules roulent dans la voie de gauche à une vitesse inférieure à celle du flot de trafic dans la voie de droite.

La solution simple

En Ontario et aux États-Unis ils ont réglé le problème tout simplement en plaçant des pancartes le long des autoroutes qui mentionnent «Slower traffic keep right» ou encore « Left lane for passing only». Traduction pour ceux qui leur Anglais est déficient, « Circulation lente gaerdez votre droite » et « Voie de gauche pour dépasser seulement ». Les State troopers américains et l’OPP ontarienne sont sans pitié si vous n’appliquez pas cela.

Pas de baladeurs du dimanche dans la voie de gauche, sinon on vous colle une contravention. Même chose si vous circulez dans la voie de gauche à une vitesse inférieure a flot du trafic dans la voie de droite.

Au Québec

On ignore ce que les autorités attendent pour mettre pareille mesure en place au Québec.  Déjà que les autoroutes 10, 20 et 40 ne fournissent pas au flot de trafic les week-ends, si la circulation ne peut s’effectuer dans une logique, bienalors  compter de 25 à 40% plus de temps pour vous rendrez à Québec, Drummondville ou Sherbrooke durant les jours de week-end à partir de Montréal et l’inverse est tout autant vrai.

De plus le fait de devoir freiner à plusieurs reprises à gauche qu’il vous est impossible de dépasser par la voie de gauche, augmente votre consommation d’essence donc du même coup la quatité de CO2 que votre véhicule relâche dans l’atmosphère de la belle province québécoise.  Ainsi, dans une province qui se dit très verte, il serait temps que le gouvernement y voit et applique des mesures simples et efficaces.

La méthode ontarienne et américaine est peu coûteuse à instaurer et très efficace.  Rendez-vous à Ottawa, Toronto, Boston, Portsmouth ou Albany et jamais votre circulation ne sera perturbée par des lambineux dans la voie de gauche.

Qu’attend le gouvernement du Québec pour rendre nos autoroutes plus efficaces?

Montréal: le pont de la 25 et le prolongement de l’autoroute 30 ont-ils réglé le problème de congestion sur l’autoroute métropolitaine?

Lorsqu’il a lancé les travaux du pont de la 25 en partenariat public-privé (ppp), le gouvernement du Québec avait annoncé que ce projet une fois réalisé désengorgerait l’autoroute métropolitaine à Montréal, la portion entre les deux “15” sur les heures de pointes.  Ainsi pour se rendre à Laval à partir de la Rive-Sud de Montréal, selon le gouvernement, les remorques emprunteraient le pont de la 25 à partir du tunnel Louis-H. Lafontaine au lieu de l’autoroute 15 à partir de l’autoroute métropolitaine.

Même chose lorsqu’il ont lancé le projet de prolongement de l’autoroute 30, le gouvernement avait annoncé que cela désengorgerait l’autoroute métropolitaine Ouest.

Or, ces deux projets ont été réalisés, et ce, depuis bientôt deux ans.

Quelle est la situation actuelle sur l’autoroute métropolitaine à Montréal aux heures de pointes?

Jamais autant de camions ont été vus sur l’autoroute métropolitaine qui doit assumer des bouchons monstres et ce parfois même hors des heures de pointe.

Un cauchemar que les automobilistes se passeraient bien et ce même après plusieurs centaines de millions puiser à même leurs poches dans un but bien précis de régler un problème mais celui-ci persiste.

Maintenant, qu’a à offrit le Ministère du Transport du Québec comme solutions, autres que d’afficher sur les panneaux de la métropolitaine «Circulation fluide» alors que ça ne l’est pas?

 

 

Tour de l’île de Montréal 2015, congestion automobile à prévoir

C’est le week-end prochain à Montréal, du 29 au 31 mai qu’à lieu les événements entourant le Tour de l’île de Montréal 2015.

Comme à chaque édition, de la congestion automobile à prévoir le dimanche, édition du grand tour, dûe aux nombreux barrages qui permettront aux vélos de circuler librement.

Le vendredi c’est le tour de nuit qui hantera la circulation automobile à Montréal.

Via son site Internet, Vélo Québec rend disponibles des cartes montrant les parcours du Tour la Nuit du vendredi 29 mai et du Tour de l’île du dimanche 31 mai.

Tour de nuit 2015

Tour de l’île de Montréal – parcours 28 ou 50km

Tour de l’île de Montréal – parcours 65km

Ce sera sans aucun doute le week-end de l’année avec la plus grande congestion automobile à Montréal.  Le Tour de l’ïle de Montréal et les nombreux travaux n’aidant pas.

En toutes circonstances, automobilistes et cyclistes partagez bien la route!