logo AutoCanada tiré de son rapport annuel 2015

AutoCanada achète un groupe de concessionnaires de Chicago

AutoCanada Inc. a accepté d’acheter neuf des dix magasins du Grossinger Auto Group de Chicago, établissant ainsi sa présence sur le lucratif marché de détail automobile américain.

La transaction, dont la clôture est prévue le 9 avril prochain, ajoutera à AutoCanada environ 523 millions de dollars canadiens (400 millions de dollars américains) en revenus annuels et constitue l’une des plus importantes acquisitions d’un groupe international de concessionnaires américains. Les termes de la transaction n’ont pas été divulgués.

« C’est une étape décisive pour AutoCanada puisque cette acquisition américaine élargit notre portée géographique et notre diversification des marques en ajoutant une combinaison de concessionnaires nationaux, importateurs et de luxe à notre portefeuille », a déclaré jeudi le PDG d’AutoCanada, Steven Landry. Il a ajouté « C’est exactement le type d’acquisition qui contribuera à accélérer notre croissance et qui contribue immédiatement à nos bénéfices et qui apporte de nouvelles relations OEM précieuses. »

AutoCanada, basée à Edmonton, exploite 54 concessionnaires au Canada, selon son site Internet. L’entreprise a déclaré des revenus annuels de plus de 3 milliards de dollars canadiens (2,3 milliards de dollars américains) l’an dernier et est le seul groupe de concessionnaires publics au Canada.

L’acquisition donne à AutoCanada ses premières concessions Toyota, Honda, Lincoln et Volvo, ce qui, selon Landry, est essentiel à l’objectif de la société de diversifier ses offres de produits et son empreinte géographique.

M. Landry a indiqué qu’AutoCanada poursuivra ses acquisitions au Canada et aux États-Unis au cours des prochains mois.

Il a aussi déclaré que la société prévoyait de conserver à leurs postes les directeurs des concessions acquisent dans les environs de Chicago et de faire en sorte que des Américains dirigent les opérations.

Expansion et croissance

 

Les dirigeants d’AutoCanada ont déclaré qu’ils avaient des objectifs d’expansion pour les cinq prochaines années, notamment un meilleur équilibre entre les marques et une présence plus forte d’un océan à l’autre au Canada.

Lors d’une conférence téléphonique tenue en mars à l’intention des investisseurs, le chef de la direction d’AutoCanada, Steven Landry, a déclaré que l’entreprise cherchait à s’étendre sur de nouveaux marchés, qualifiant son pipeline d’acquisition de « très solide ».

Quand un analyste lui a demandé si « cinq ou six » acquisitions étaient possibles en 2018, Landry a répondu « absolument », en partie à cause de la solidité financière de l’entreprise.

AutoCanada a déclaré un bénéfice net de 17,1 millions de dollars canadiens (13,3 millions de dollars américains) au quatrième trimestre de 2017, un gain de 24 pour cent par rapport à l’exercice précédent. Les revenus ont augmenté de 17% pour atteindre 733 millions de dollars canadiens (570 millions de dollars américains), tandis que les ventes des magasins comparables ont bondi de 11%.

M. Landry a déclaré que la compagnie cherchait à continuer d’étendre sa présence à l’extérieur de son fief traditionnel de l’Ouest canadien, tout en ajoutant à son portefeuille de marques de luxe et d’Asie.

Qui est Grossinger?

Grossinger est une entreprise de 90 ans fondée par Sam Grossinger en 1928. Elle est devenue l’un des plus grands groupes automobiles des états-Unis, composé de 10 concessionnaires et classé au 95e rang parmi les 150 plus grands groupes de concessionnaires américains selon les plus récentes données, de 2015..

AutoCanada achète ainsi neuf concessionnaires représentant 12 marques: Audi, Cadillac, Chevrolet, Honda, Hyundai, Kia, Lincoln, Mercedes Benz, Subaru, Toyota, Volkswagen et Volvo.

Trois de ces magasins se trouvent à Chicago, trois dans la banlieue de Chicago, Lincolnwood, Illinois, deux à Palatine, Illinois, et un magasin à Normal, Illinois.

Le magasin Buick GMC Cadillac de Grossinger à Lincolnwood, Illinois, a été vendu séparément à Zeigler Automotive Group à Kalamazoo, Michigan. Il s’appellera désormais Zeigler Buick GMC Cadillac Lincolnwood.

C’est pour des raison de succession que la famille Grossinger a choisi de vendre.

Le phénomène d’investisseurs étrangers dans le commerce de détail automobile américain n’est pas nouveau.

Dans les années 1990, la société chinoise DCH avait déjà commencé à acheter des concessions aux États-Unis. DCH signifie Dah Chong Hong, ce qui signifie « grande entreprise prospère » en mandarin.

De même, le groupe de concessionnaires britanniques Pendragon qui possède des concessionnaires principalement au Royaume-Uni, mais aussi en Allemagne et au Sud de la Californie avec des marques tels que Aston Martin, Land Rover et Jaguar.

L’année dernière, Pon Holdings BV, société de transport et de mobilité et distributeur de marques de luxe aux Pays-Bas, a investi dans IndiGO Auto Group basé à Houston. IndiGO Auto Group a 10 concessionnaires à Houston, St. Louis et Palm Springs et Rancho Mirage, en Californie. Le groupe vend 11 marques de luxe: Audi, Porsche, Jaguar, Land Rover, Rolls-Royce, Bentley, Aston Martin, Maserati, BMW, McLaren et Lamborghini.

Il existe au travers les États-Unis plus de 36 000 concessionnaires automobiles.

Selon son site Internet AutoCanada possède 6 concessionnaires au Québec, principalement à Montréal, sur la Rive-Sud de la métropole ainsi que sur sur la Rive-Nord. En Ontario l’entreprise possède 8 concessionnaires.

Bentley décapotable

Une Bentley décapotable rencontrée par hasard

Par un vendredi soir à Laval, dans un stationnement d’un centre commercial, il est rare d’y faire la rencontre inattendue d’une Bentley décapotable.

Cette magnifique (on ignore l’année) Bentley Continental GT V8 S possède un moteur v8 de 4 litres double turbo d’une puissance maximale de 521 chevaux et d’une vitesse de pointe de 308 km/h. Elle peut faire le 0-100 km/h en 4.5 secondes.

Le derrière de la voiture n’est pas ce qui est de plus recherché comme désign mais l’avant est vraiment sublime.

Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de cotoyer un véhicule de 350 000$ dans un stationnement de centre commercial. Il faut alors prendre le temps de l’admirer et AutoCarbure est fier de vous partagez ces quelques clichés.

Pour plus de détails sur le véhicule consulter le site Internet de Bentley Montréal.

 

 

Honda

Les marques de voitures les plus googlées en 2016

Quelles ont été les marques de voitures les plus googlées en 2016?

On a récemment obtenu la réponse. Merci à Google, aux tablettes ainsi qu’aux téléphones intelligents de permettre la recherche rapide d’une question sur une voiture. Par exemple, quel était la force du moteur d’une 1968 Chevrolet Chevelle SS 396? Comment appele-t-on la couleur légendaire rouge orangée du 1969 Pontiac GTO. Quelle était la longueur d’un 1963 Dodge Dart?

On va sur Google et on obtient la réponse. Bon il n’y a pas que Google comme moteur de recherche de disponible mais c’est tout de même le plus connu et surtout le plus utilisé.

Google a donc révélé ses résultats de fin d’année quant aux recherches les plus populaires sur son moteur de recherche et les marques de voitures les plus googlées en 2016 sont:

1- Honda
2- Mercedes-Benz
3- Tesla
4- Lamborghini
5- Volvo
6- Ford
7- Jaguar
8- Bentley
9- Maserati
10- Rolls-Royce

Pour des amateurs de voitures comme nous chez AutoCarbure, on s’est demandé pourquoi Honda est premier et non Tesla? Où est Chevrolet dans la liste ou encore pourquoi Jaguar est si haut?

Honda est la marque de voiture qui vend le plus de petite voiture au Canada, voilà ce qui explique probablement la première position.  Jaguar, Bentley et Maserati ont tous lancé un SUV en 2016.

Pourquoi Chevrolet, Ford, Dodge, RAM, Toyota, Kia, Hyundai et BMW n’y figurent pas? C’est un mystère qu’on ne peut expliquer sinon que par une moins grande popularité de ces marques.

On a pu observer via Google Trends que pour 2017, Toyota devrait faire meilleure figure mais c’est probablement à cause du conflit avec le président élu Donald Trump au sujet de la nouvelle usine de Toyota au Mexique et non à cause de nouveaux véhicules lancés par ma marque nippone.

Malgré qu’il soit moins utilisé, il serait intéressant que Microsoft dévoile les résultats de recherche de son moteur Bing pour 2016.

 

1989 Bentley Mulsanne, notre trouvaile de la semaine du 26 octobre 2015

A Vaudreuil-Dorion, un propriétaire vend sa 1989 Bentley Mulsanne via Kijiji.

Cette voiture est notre trouvaille de la semaine du 26 octobre 2015.

Elle est noire, avec intérieur beige et siège en cuir, de plus elle n’a que a 110 000 km au compteur.

La Bentley Mulsanne conjuge luxe et confort.

Elle est dotée d’un moteur est un v8 en aluminium de 6.75 litre.

Ce n’est pas une voiture exceptionnelle mais sa production demeure annuellement limitée.

On ignore si le modèle vendu ici est une Mulsanne, une Mulsanne Turbo ou une Mulsanne S.

Quoi qu’il en soit respectivement selon le modèle, 533, 516 et 970 exemplaires ont été produits de 1980 à 1992.

Son propriétaire en demande que 9 500$.

 

L’Autorama édition 2015 en quelques photos

L’équipe d’AutoCarbure.com vous présente sa visite de l’Autorama, édition 2015, en quelques photos.

L’Autorama se tenait au Stade Olympique du 1er au 4 octobre 2015 à Montréal.

Beaucoup de beaux véhicules, plusieurs exotiques, des véhicules modifiées et des véhicules rares.  C’était vaste et agréable à visiter comme exposition. Facile d’accès par le métro Pie-IX.

Parmi les véhicules pour n’énumérer que quelques uns, un magnifique Chrysler 300 des années 50, une Bugatti Veyron, le véhicule de Retour vers le Futur, des Pontiac GTO, une Ford GT, des Hot Rod, une 2009 Bentley et son moteur w12, une Nash Metropolitan, le véhicule Nascar d’Andrew Ranger même des pompes à essence Texaco d’époque.

Bravo aux organisateurs!

Voici les quelques photos de l’Autorama édition 2015 pour vous chers amateurs automobiles du Québec.

1939-hot-rod 1957-nash-metropolitan 1958-chrysler-imperial 1967-pontiac-gto-convertible 1968-el-camino-rose 1969-pontiac-gto-convertible 1970-dodge-dart 2009-Bentley-w12 2013-dodge-challenger-sxt-plus 2015-dodge-challenger-mopar autorama-montreal-2015-01 autorama-montreal-2015-02 belle-peinture bugatti-veyron-1 bugatti-veyron-2 bugatti-veyron-3 bugatti-veyron-4 buick camaro-racing camion camion-peinture chevrolet-impala chevrolet-risky-business chevrolet-ss-1 chevrolet-ss-2 chrysler-300 cobra-427-s-c corvette-sublime-peinture delorean-retour-vers-le-futur fisker ford-gt formula-drift-canada general-lee hot-rod michel-dupont-s-g-racing mopar-nascar-andrew-ranger-27 polaris-slingshot pompe-essence-texaco

Scandale Volkswagen, la fabricant automobile allemand pourrait ne plus jamais être le même

Qu’en est-il du scandale Volkswagen?  Ce n’est pas compliqué, ça touche 11 millions de véhicules de par le monde. Ainsi, lorsque des tests antipollution étaient effectués sur le véhicule voiture, l’ordinateur de bord décelait que des tests étaient en cours de processus et envoyait de fausses données.

Sans cette tricherie, la réalité est tout autre.  Les véhicules Volkswagen testés seraient jusqu’à quatre fois plus polluant que ce que le fabricant indique.

La Golf, la Jetta, le Beetle et la Passat avec moteur diesel sont visées et fabriquées de 2009 à 2015.

Le tout pourrait se corriger.  De quelle façon? Les détails ne sont pas clairs là-dessus.

Ce qui est cair parcontre c’est que cela va coûter une véritable fortune à Volkswagen.

Si par exemple ça coûte à Volkswagen 1 000$ par véhicule pour le rendre conforme, la facture grimpera à 11 milliards. Si cela en coûte 3 000$ par véhicule, la facture grimpera à 33 milliards.

C’est beaucoup d’argent à sortir des poches d’une entreprise, qui pourrait être forcée de mettre un genou par terre, autrement dit de se recapitaliser ou de se restructurer, i.e., vendre des divisions.

On sait que Volkswagen est déjà le plus grand fabricant automobile au monde. Mais si rapidement elle devra sortir jusqu’à 33 milliards de ses poches, sans compter les poursuites de gouvernements, des concessionnaires, de propriétaires de véhicules ou d’actionnaires auxquelles elle pourrait faire face.  C’est peut-être jusqu’à 50 milliards que le groupe Volkswagen devra avancer sur deux à trois an sen coûts diverses (mécanique, avocats, amendes, dommages et intérêts), le temps que la justice s’applique.

Pour y arriver elle devra peut-être se départir d’une division importante tel que Porsche, Bentley, Bugatti, Skoda, Lamborghini ou même capitaliser sa division de luxe Audi.

Histoire à suivre, très peu intéressante tant pour les propriétaires de véhicules Volkswagen, des actionnaires ou les fans de la marque.

Mais à suivre surtout, à savoir si Volkswagen est le seul fabricant automobile à avoir ainsi triché et si cette tricherie ne couvre que ses modèles Volkswagen ou si cela touche d’autres modèles de d’autres de ses divisions.

Guide de l’Auto 2016, 50e anniversaire

guide-auto-2016-coffretDans toutes les bonnes librairies et chez les Amazon de ce monde depuis le 10 août, le Guide de l’Auto 2016 est disponible.  Cette année il y a deux éditions.  L’édition habituelle d’une toujours aussi grande qualité, en vente à la plupart des endroits 34,95$ (Chez Amazon 26,97$, certains Pharmaprux 24,95$) et aussi une édition coffret 50e anniversaire à 59,95$ (Chez Amazon à 44,97$) qui comprend un livre 50 ans de passion.

Le Guide de l’Auto c’est la bible automnale de tous les amateurs de chars.

Un ouvrage bien fait par des pros de l’automobile avec en tête les légendaires Jacques Duval  et Denis Duquet qui au fil du temps on su s’entourer de spécialistes hors pairs.

Du même coup, son petit compétiteur qui gagne en popularité, l’Annuel de l’Automobile, édition 2016, sera disponible le 21 août prochain pour un prix similaire.

Revenons au guide en soit.  670 pages de bonheur.  Parfois on se demande pourquoi ils ont donné une telle cote à une voiture par exemple à la Bentley Mulsannne, le guide ne donne qu’une note de 63%. Au Buick LaCrosse une note de 66%.  Ce sont pourtant d’excellents véhicules.  AutoCarbure.com n’a pas eu la chance d’essayer la Bentley Mulsanne mais quant à la Buick LaCrosse l’équipe l’a essayé a deux reprises et l’a beaucoup aimé avec une note de 80%.

Aux autres notes, le côté trop personnel semble entrée dans la cote car aucun véhicules Buick ne dépasse la note de 75%.  Chez Cadillac, aucune cote arrive à 80%.  Chez Lincoln, aucune cote arrive à 80% aussi.  C’est a se demandé si les critiques ont une dent contre les voitures de luxe américaine.  Chez Maserati, probablemet dans les véhicules les mieux construits au monde, le Guide accorde une cote de 64% au Granturismo, 68% à la Quatroporte et à la Ghibli.  Mais le Guide donne une cote de 84% à la Mazda 3 et 83% à la Mazda 6 et 83% à la Honda Fit.Comment une Honda Fit (83%) peut être une meilleure voiture dans l’ensemble qu’une Infiniti Q70 à 67%?  Mystère!

Le mystère persiste quand le Guide n’attribue qu’une cote de 64% au Dodge Dart , de 62% au Dodge Journey mais une généreuse note de 80% au Ford Fiesta!!!

Au moins il y a constance logique quand on arrive à la Mitsubishi Mirage avec une généreuse cote de 55% de la part de l’équipe du Guide.  Mais de donnez une note de 75% au Mitsubishi Outlander et 68% à une Maserati, ça demeure très ambigu comme processus d’évaluation.

Aucune façon de vérifier si le Guide a une influence sur les ventes automobiles au Québec, mais à lire les cotes attribuées aux différents modèles Porsche (tous supérieures à 80%) et à Toyota (tous en bas de 76% certaines en bas de 70%) il y a yeux de parier que les ventes de Porsche vont augmenter au Québec et celles de Toyota diminuées avec des cotes de 70% à la Corolla, de 72% à la Venza et de 70% à la Yaris. Finalement l’équipe d’AutoCarbure ne se souvient pas d’avoir vu une cote si basse pour un modèle Volvo, 59%, à la S80.

Bonne lecture!

 

Le groupe Volkswagen premier constructeur automobile au monde

C’est maintenant fait, le groupe Volkswagen premier constructeur automobile au monde, est maintenant son titre.

Longtemps cette bataille a été entre Toyota et GM mais depuis la crise de 2008 aux États-Unis, GM c’est réduit considérablement en taille, donnant de facto le trône à Toyota.

Mais voilà que jusqu’ici en 2015, Volkswagen a vendu 5,04 millions de véhicules ce qui lui permet de maigrement détrôner Toyota à ce chapître par un maigre 20 000 véhicules à l’échelle mondiale.

Au fil des années Volkswagen est devenu un géant, un monstre à plusieurs têtes et avec 572 000 employés de par le monde.

Le groupe Volkswagen comprend les divisions suivantes:

  • Volkswagen
  • Audi
  • Porsche
  • Skoda
  • Bentley
  • Bugatti
  • Lamborghini
  • SEAT
  • Suzuki (19,9%)

 

 

Un moteur v12 chez Volkswagen

Le constructeur automobile allemand Volkswagen a annoncé son nouveau moteur à essence v12 de 600 chevaux, de 6 litres, baptisé W12TSI, lors du récent Symposium automobile de Vienne en Autriche,

On imagine bien ce moteur v12 sous le capot du futur VUS Bentley Bentayga, ou encore dans la Mulsanne ou la Continental ou même dans l’Audi A8 ou même dans le prochain modèle de Lamborghini, maintenant sous le gîron du groupe Volkswagen.

Ce moteur v12 chez Volkswagen sera capable de développer 665 livres de couple et ainsi faire le 0-100 km/h en moins de 4 secondes et atteindre une vitesse maximale de 300 km/h.