1er décembre, uniforme plus voyant pour les signaleurs de chantiers routiers du Québec

En ce 1er décembre 2014, les signaleurs de chantiers routiers du Québec portent dorénavant un uniforme plus voyant donc plus sécuritaire.

Grâce à ce vêtement, les signaleurs seront habillés de couleurs réfléchissantes (jaune) de la tête aux pieds Auparavant, ils avaient l’obligation de ne porter qu’un dossard.

Le but de cet uniforme est de rendre les signaleurs plus voyants et d’espérer que les automobilistes obéiront davantage à leurs consignes.

Il s’est passé près de deux ans entre l’annonce du ministère des Transport du Québec (MTQ) et que les signaleurs portent enfin le nouvel uniforme.

C’est suite à la pression qu’a exercé l’Association des travailleurs en signalisation routière du Québec sur le MTQ que ce dernier a enfin pris les grands moyens pour rendre les signaleurs routiers plus visibles sur les chantiers.

Avec le nouvel uniforme, AutoCarbure.com trouve que les signaleurs ont enfin perdu leur look de brigadier scolaire et seront ainsi, espérons-le, plus vus des automobilistes québécois sur les routes du Québec.

 

Montréal: sécuritaire l’autoroute métropolitaine?

Je passe souvent sous l’autoroute métropolitaine, la fameuse 40, et bien souvent dessus aussi dans les deux sens.

C’est un peu vétuste come autoroute mais ça fait la job.

Certes parfois j’ai l’impression que l’autoroute était le projet de stage d’un ingénieur mais bon repassons.

J’ai eu la chance de prendre quelques clichés sous l’autoroute et je ne suis pas ingénieur mais je me pose de sérieuses questions si l’autoroute est sécuritaire ou non.

On voit du béton désagrégé, de la rouille sur des armatures… et un échafaud qui est là depuis très longtemps.  J’ignore s’il y a un danger quelconque mais il y a quelques temps l’Industrielle-Alliance exploitait un stationnement sous l’autoroute et voilà que celui-ci est fermé.

Quelle en est la cause? Je ne sais pas.  Je crois que le MTQ doit lever la vérité sur l’état de l’autoroute métropolitaine à Montréal.

Ces clichés ont été pris sur la rue Fabre, donc le petit tronçon reliant les deux Crémazie.

sm002 sm003 sm004 sm005 sm006 sm007 sm008 sm009 sm010 sm011 sm012 sm013