1970 Cadillac DeVille, notre trouvaille de la semaine du 8 février 2016

Trouvée sur Kijiji, cette 1970 Cadillac DeVille décapotable, avec toit électrique est notre trouvaille de la semaine du 8 février 2016.

Le véhicule, à propulsion, est doté d’un moteur V8 de 472 pouces cubes (7,7 litres) déployant 375 chevaux et sa vitesse de pointe est de 127 mph.

Très propre, le véhicule à deux portes est en vente à Terebonne, le prix demandé est de 14 999$.

C’est une très belle voiture, luxueuse de couleur gold, avec l’intérieur blanc et elle n’a que 90 000 kilomètres au compteur.

La 1970 Cadillac DeVille est une voiture longue mesurant 129,5 pouces de long et assez pesant avec ses 4660 livres.

 

Salon de l’auto de Sherbrooke 2016

Salon de l’auto de Sherbrooke 2016 ou si vous préférez, salon automobile de Sherbrooke.

Tenez vous prêt pour le plus grand événement automobile à Sherbrooke nous dit le site web de l’événement. C’est le premier salon automobile à se tenir au Centre des Foires de Sherbrooke.

Les dates ne peuvent pas mieux être choisies, tout juste après le salon de Montréal… en plein week-end du Super Bowl. Donc les vrais amateurs d’automobiles se rendront à l’événement.

L’événement est organisé par les concessionnaires automobiles de la région de Sherbrooke. Seront présentes les marques RAM, Subaru, Hyundai, Ford, Chrysler, Volvo, Toyota, Volkswagen, Jeep, Lincoln, Scion, GMC, Honda, Cadillac, Chevrolet, Dodge, BMW, Buick, Audi, Lexus et Porsche.

Seront absents et n’ont pas été annoncées comme participants au salon, les marques Mercedes-Benz, Land Rover de même que MINI et Fiat.

Il aurait aussi été intéressant, que malgré  le petit marché de la région de Sherbrooke que Tesla Motors soit présente.

L’entrée est gratuite pour les moins de 12 ans et le stationnement est gratuit.

encan Barrett-Jackson Mohegan Sun

Encan Barrett-Jackson Scottsdale 2016

L’encan de 2016 à Scottsdale de Barrett-Jackson en est un des plus prestigieux de l’année.  Scottsdale, Arizona, c’est le fief de Barrett-Jackson.

Pour voir l’ensemble des lots offerts à cet encan, consulter le site de Barrett-Jackson.Vous pouvez aussi commander

Au Québec, si vous ne pouvez vour rendre sur place, vous pourrez suivre l’encan sur Velocity.

Plus de 500 lots seront offerts à cet encan.  À surveiller les lots suivants:

  • 1585  – 1969 Pontiac GTO The Judge re-creation
  • 1561 – 1957 Studebaker Golden Hawk
  • 1477 – 2016 Ford Mustang GT Custom Coupe – 500 hp
  • 1464 – 1952 Cadillac Custom Topless Roadster
  • 1457 – 1969 Shelby GT500 Fastback
  • 1450 – 1959 DeSoto Firedome Convertible
  • 1433 – 2005 Ferrari 612 Scaglietti F-1
  • 1416.1 – 1962 Indy McGee/Carmen Roadster Race Car
  • 1409 – 1935 Auburn 851 Cabriolet
  • 1399 – 1925 Renault 40CV Tourer
General Motors

Séries de rappels chez GM

Séries de rappels chez GM.  Pas moins de six rappels à des fins de sécurité ont été émis par le fabricant automobile américain General Motors pour divers problèmes touchant des modèles de 2010 à 2015, vendus au Canada.

Tout d’abord un problème de boulon, dans les sièges avant, a jusqu’ici, causé un accident et fait trois blessés selon GM. Pour éviter tout autre incident, 29 555 véhicules 2011 et 2012 Chevrolet Camaro, Chevrolet Equinox et GMC Terrain de 2010 à 2012, les modèles Buick Regal et Buick LaCrosse 2011 et 2012 et les Cadillac SRX 2010 à 2012  aux États-Unis équipés d’un siège du conducteur ou du passager avant à réglage électrique sont visés par ce rappel.

Ensuite, GM souhaite aussi inspecter 11 420 véhicules afin de vérifier si certaines soudures ont bien été effectuées lors de la fabrication.  Il semble que la panne d’une soudeuse au laser aurait pu causer des soudures incomplètes. Les modèles concernés sont les 2014 Caprice et SS, les camions Silverado 2014 et 2015, les Cadillac ATS 2013 et 2014, les Cadillac CTS et Cadillac ELR 2014, les modèles Buick Encore 2014 et 2015 et les camions GMC Sierra 2014 et 2015.

Le module de commande doit être reprogrammé pour des problèmes qui touchent les feux clignotants des véhicules Buick Regal 2011 à 2013 et Chevrolet Malibu de 2013. Ce sont 6 809 voitures qui sont concernées.

Un accident attribuable à la direction assistée d’un modèle 2014 Chevrolet Impala le rappel de 1 977 véhicules.

Finalement des voitures Chevrolet Spark 2014 et 2015 fabriquées en de Corée du Sud sont rappelées parce qu’un boulon du bras de suspension intérieur a été serré de manière inadéquate.

Également, les modèles suivants sont rappellés par risque d’incendie lié à une fiute d’huile : Pontiac Grand Prix 1997-2004, Chevrolet Impala 2000-2004 , Chevrolet Lumina 1998-1999, Chevrolet Monte Carlo 1998-2004, Oldsmobile Intrigue 1998-1999 ainsi que Buick Regal 1997-2004.  Plus de 1,4 millions de véhicules sont visés.

AutoCarbure.com - automobile au Québec

AutoCritique le blog d’opinions d’AutoCarbure.com: Électrification des taxis à Montréal, mais à quel prix?

Première chronique du blog d’AutoCarbure.com qu’on a nommé AutoCritique. Un blog d’opinions reliés au monde de l’auto.

Ce matin dans un article de la section Affaires de La Presse, l’ex-dragon, Alexandre Taillefer via son entreprise, veut électrifier les taxis à Montréal et ça débutera l’an prochain avec 50 voitures électriques et sur le lot quelques luxueuses dont des Tesla.

Ce que M. Taillefer veut faire est bien, son lobbying de vouloir électrifier les taxis semble par contre moins clair.

Derrière des intentions vertes de vouloir que les taxis polluent moins semble se cacher quelque chose d’autres.

Mais quoi?

Allez savoir!

Avec Uber-X, la compétition avec l’industrie du taxi traditionnelle est merveilleuse. Les prix baissent.

Mais évidemment une course de 5km avec une Tesla électrique, ne va pas être le même prix qu’une courte en Toyota Camry d’un Uber-X ou de Taxi Hochelaga.

C’est là que ce n’est pas clair.

Ce qui est clair par contre c’est que la règlementation sur les taxis dans la métropole est vétuste.  Et ça, M. Taillefer semble être en accord avec cette règlementation qui exige de débourser plus de 200 000$ pour obtenir un permis de taxi.

Où c’est moins clair c’est comment l’entreprise pourra être rentable.  50 permis à 200 000$ ça fait 10 millions de dollars.  Ajouter à cela l’achat de 50 véhicules électriques dont 10 Tesla, la facture grimpe facilement à 13 millions.

Comment espérer rendre une entreprise de taxis électriques rentables avec des investissements initiaux d’au moins 13 millions?  En supposant qu’un taxi roule 20 heures par jour en moyenne à un rendement de 25$ de l’heure. Je dis 20 heures car il est impossible qu’un taxi électrique roule 24/24 pour la simple raison qu’il a besoin de recharge et de nettoyage.

Je calcule également 25$ de l’heure car on s’entend que de 4h à 6h du matin, si un taxi obtient une course ça tiendra du miracle.

Donc à 20h par jour, ce n’est que 600$ par jour par taxi qui rentrera moins les dépenses d’employés, de marketing, d’entretien des véhicules.  Au niveau employé, supposons un prix minimal de 12$ de l’heure, on parle immédiatement d’un coût de 240$ par jour. On parle donc de 480$ par jour et par taxi de profits bruts au maximum. Il faut ajouter aussi les coûts d’entretien des véhicules, de l’immatriculation et bien sûr des coûts pour la faire rouler.

Donc vous comprendrez qu’on parle d’un revenu annuel maximum par taxi de 219 000$ pour les fins de calculs arrondissont cela à 215 000$.

Supposons qu’après 150 000km vous devez remplacer le véhicule de taxi. On ne peut donc coller à un taxi qu’une durée de vie de 2 ans maximale. À 50 000km par année par taxi, on parle d’une distance moyenne quotidienne et raisonnable par taxi de 136km.
Il faut donc amortir le coûts des véhicules sur trois ans.  Or, une Tesla Model S transformée en véhicule de taxi avec les taxes de ventes coûte au bas mot 120 000$.  Donc 40 000$ par année en coûts d’achat uniquement.

Le revenu annuel maximum d’un taxi est de 215 000$.  Les coûts annuels pour un chauffeur 20h par jour sont de 87 000$ et le coût d’achat d’une Tesla amorti sur trois ans est de 40 000$.  Il reste environ 90 000$ par taxi. 90 000$ duquel vous devez déduire les coûts d’assurances, les coûts d’entretien de la mécanique du véhicule, l’immatriculation, les coûts esthétiques du véhicule.  On parle facilement ici de 15 000$ par année.

Il reste donc 75 000$ par année par taxi moins les frais en marketing et de bureau.  On peut facilement établir que les profits nets par Tesla s’établiront annuellement à 50 000$ par année.

Supposons que le coût du permis de 200 000$ est amorti sur 10 ans, on parle ici de profit annuel par taxi Tesla de 30 000$.

Ce qui est très peu compte-tenu qu’il faut racheter une Tesla Model X aux 3 ans.

Pour arriver à ses fins et faire du profits, c’est là qu’entre donc en jeu la valse des subventions.  Subventions pour rouler vert.  Subventions à l’achat etc… etc…

C’est là le danger pour le consommateur. Ces subventions proviennent de leurs poches.

La facture va donc être refilée au payeur de taxe.

Or… dans un monde où le baril de pétrole se situe sous les $50, il ne faut pas songer à l’électrification des transports, car le coût n’en vaut pas la chandelle.

Ce que M. Taillefer veut faire avec son service de taxi, avec chauffeur en uniforme, courtois et bien mis, c’est une très bonne idée. Où ça l’est moins c’est de vouloir bâtir un réseau de taxis électriques sur le dos des contribuables et de supporter la règlementation sur le taxi qui exige de débourser 200 000$ par permis.

Un beau Cadillac à 65 000$ ferait amplement l’affaire pour un taxi. C’est luxueux, fiable et peu coûteux à opérer.

Ha bien sûr, à 1,20$ le litre d’essence.

Bien voilà, il est là le problème.

Les gouvernements sont trop voraces.

Pendant que M. Taillefer bâtira son empire électrique, les consommateurs dans le reste du Québec, devront absorber un litre d’essence à la hausse pour payer les subventions alors que partout en amérique du Nord, le prix de l’essence à la pompe est sous l’équivalent du 80 sous le litre.

Est-il justifier de payer 50% supplémentaire en coût d’essence pour avoir un réseau de taxis électriques?

Est-il justifier de débourser le double en coût d’achat d’un véhicule électrique?

Actuellement à 100 000$ pour une Tesla Model X, vous pourriez obtenir l’équivalante en confort chez Cadillac pour 55 000$ incluant les taxes. Mettrez-vous 45 000$ d’essence?

Non!

Souvent les gens comparent une Tesla Model S à un Dodge Charger R/T doté d’un v8 HEMI quand viens le temps de comparer la consommation d’essence.

On peu aussi comparer avec la valeur nutritive d’une salade à une poutine.

Mais ça demeure illogique comme comparaison.

Les voitures à essence d’aujourd’hui sont beaucoup moins polluantes qu’il y a 10 ou 20 ans et consomme beaucoup moins avec pourtant des véhicules plus pesant qu’autrefois.  Il faut cesser de sortir l’épouvante et nous jouer la chanson voiture électrique.

Arrêter pour charger sa voiture électrique, disons-le, c’est chiant!  Ce n’est pas efficace. La technologie s’améliore de ce côté mais attendons.

Une voiture à essence, 5 minutes à la station-service et vous pourrez rouler si ça vous chante encore 500km sans vous arrêtez.

Il faut vendre l’efficacité des moteurs à essence d’aujourd’hui.  Certes les moteurs électriques sont novateurs mais ils sont coûteux et peu rentables.

De plus pourquoi vouloir bâtir un empire de taxis électriques sur le dos des contribuables avec un refrain qui plait aux verts?  Pour faire comme les Bombardier, Quebecor, Jean Coutu, qui eux aussi ont bénéficier de généreuses subventions, de crédits d’impôts, bred des largesses de l’État?

La solution au Québec c’est de réduire les coûts de permis des taxis.  De diminuer la règlementation qui profite aux plus riches, voire à ceux qui veulent manipuler le système.

Moins de règlementation égalera moins de coûts pour exploiter une entreprise de taxis et moins de coûts requis sur en taxes sur l’essence.

S’il y a moins de coûts, il y aura davantage de compétitions, et s’il y a davantage de compétitions, le consommateur sera gagnant.

Actuellement ce que M. Taillefer veut faire, c’est de bâtir un empire de taxis sur le dos des contribuables et qui ne fera pas diminuer les prix mais à long terme que les augmenter.  Qui sera gagnant à part lui? Personne!

Vive le modèle Uber-X qui lui a un seul but.  Mieux service le consommateur avec de bons prix.

Cadillac rose

Où étiez-vous le 16 août 1977?

Il y a de ces événements que plusieurs se rappellent où ils étaient ce jour là quand ça s’est produit.

La mort d’Elvis est l’un de ces événements que la plupart des amateurs d’automobiles d’époque se souviennent.

Où étiez-vous le 16 août 1977, date de la mort d’Elvis Presley.

Presley était une légende, encore aujourd’hui 38 ans après sa mort, le personnage fascine.  Il en fascine plusieurs par les voitures qu’il a possédé.

Que ce soit sa 1960 Mark V lmousine vendue à Barrett-Jackson en 2006 ou sa 1967 Cadillac Coupe De Ville vendue à Barrett-Jackson Las Vegas en 2014.

Sur la photo plus haut, une Cadillac rose prise en photo au Granby International 2015.

RIP Elvis Presley.

 

Beaucoup de belles à l’Exposition Autos Sport et Anciennes de Thetford Mines 2015

Dimanche, l’équipe d’AutoCarbure.com était présent à l’Exposition Autos Sport et Anciennes de Thetford Mines, Québec, 2015 qui se déroulait les 20 et 21 juin dans le centre-ville de l’endroit.

C’était un après-midi magnifique, un ciel menaçant parfois mais pas une goutte de pluie n’est tombée.

Plusieurs belles voitures d’autrefois étaient présentes sur les lieux.

Voici l’exposition en quelques photos.

 

1978 Mini Austin

1978 Mini Austin

1978-mini-austin-1

1973 Cadillac Fleetwood

1973 Cadillac Fleetwood

1973-cadillac-fleetwood-3 1973-cadillac-fleetwood-2 1973-cadillac-fleetwood-1

1972 Opel GT

1972 Opel GT

1972-opel-gt-3 1972-opel-gt-2 1972-opel-gt-1

1971 Cadillac Ambulance

1971 Cadillac Ambulance

1971-cadillac-ambulance-1

1970 Ford Mustang Mach1

1970 Ford Mustang Mach1

1970-ford-mustang-mach1-4 1970-ford-mustang-mach1-3 1970-ford-mustang-mach1-1

 

1969 Volkswagen Westfalia

1969 Volkswagen Westfalia

1969-volkswagen-westfalia-2

1969-11969-2

 

1968 Pontiac Firebird

1968 Pontiac Firebird

1968-pontiac-firebird-31968-pontiac-firebird-2

1968-meteor-moncalm-2 1968-meteor-moncalm-1

1968 Dodge Polara

1968 Dodge Polara

1968-dodge-polara-3 1968-dodge-polara-2

1968 Cadillac

1968 Cadillac

1966 Plymouth Flury

1966 Plymouth Flury

 

1966 Ford Galaxie

1966 Ford Galaxie

1966-ford-galaxie-1 1965-valiant-21966-plymouth-fury 1966-ford-galaxie-6 1966-ford-galaxie-5 1966-ford-galaxie-4 1966-ford-galaxie-3

1965 Valiant

1965 Valiant

1961-chrysler-imperial-5

1961 Chrysler Imperial

1961-chrysler-imperial-4 1961-chrysler-imperial-3 1961-chrysler-imperial-2 1961-chrysler-imperial-1

1962-chevrolet-nova-3

1962 Chevrolet Nova

1962-chevrolet-nova-2 1962-chevrolet-nova-1

1962-chevrolet-impala-3

1962 Chevrolet Impala

1962-chevrolet-impala-2 1962-chevrolet-impala-1

1961 Cadillac DeVille

1961 Cadillac DeVille

1961-cadillac-deville-5 1961-cadillac-deville-4 1961-cadillac-deville-3 1961-cadillac-deville-2 1961-cadillac-deville-1

1960 Mercury Monarch

1960 Mercury Monarch

1960-mercury-monarch-richelieu-3 1960-mercury-monarch-richelieu-2 1960-mercury-monarch-richelieu-11960-mercury-monarch-richelieu-5

1960 Chevrolet Impala

1960 Chevrolet Impala

1960-chevrolet-impala-1 1960-chevrolet-impala-5 1960-chevrolet-impala-4 1960-chevrolet-impala-3

1957 Desoto

1957 Desoto

1957-desoto-7 1957-desoto-6 1957-desoto-51957-desoto-9 1957-desoto-4 1957-desoto-3 1957-desoto-2 1957-desoto-1

1953 Meteor Mainline

1953 Meteor Mainline

1953-meteor-mainline-2

 

1949 Mercury pickup

1949 Mercury pickup

1949-mercury-21949-mercury-3

1941 Plymouth Road King

1941 Plymouth Road King

1941-plymouth-road-king-1

1941 Packard

1941 Packard

1941-packard-4 1941-packard-3 1941-packard-21941-ford-pickup-1

1938 Ford Deluxe

1938 Ford Deluxe

1938 Ford Deluxe

Fairweather fan des Canadiens de Montréal!

À Montréal à chaque printemps que le tricolor fait les séries, on peut observer un bon nombre de fans dit fairweather fan des Canadiens qui affichent un ou deux drapeaux de l’équipe à leur véhicule.

Mais dès que la défaite arrive ou que l’équipe tire 3-0 dans une série voilà que le fair weather fan range ou range presque les drapeaux.

Qu’est-ce qu’un fairweather fan?  C’est un fan d’une équipe sportive qui démontre qui est fan, seulement lorsque l’équipe va bien.

On en compte un grand lot à Montréal.

En voici un bel exemple ici sur un Cadillac Escalade.  Les drapeaux aux fenêtres avants au début des séries.  Placés à l’arrière au lendemain de la 3e victoire du Lightning, portant la série 3-0.

fairweather-fan-debut-series fairweather-fan-30

 

En 2016, Cadillac passe la plupart de ses modèles en deux lettres et un chiffre

À l’exception de son SUV Escalade, en 2016 Cadillac passe tous les noms ses modèles en nomenclatures deux lettres et un chiffre.

Une nomenclature similaire aux producteurs germaniques BMW et Audi.

Le premier modèle annoncé par Cadillac est la CT6. Ce modèle aura la lourde tâche de se frotter aux BMW serie 7, la Audi A8 et les Mercedes classe S.

La semaine dernière à l’encan Barrett-Jackson à Palm Beach, une 2016 Cadillac CT6 s’est vendu 200 000 dollars américains pour des oeuvres de charité.