L’attrait de s’acheter un véhicule de luxe à bas prix

2005, 2006, 2007, ce n’est que 10, 9 et 8 ans passée et plusieurs véhicules de luxe se vendent sur des sites Internet à moins de 10 000$.

Plusieurs personnes ont souvent l’idée de s’acheter un véhicule BMW, Lexus, Audi, Infiniti, Cadillac, Porsche, Lincoln, Mercedes mais déchante rapidement après quelques saisons pour plusieurs raisons.

Que vous ayez une Toyota Yaris, une Nissan Versa ou un modèle récent de BMW, un fait demeure avec un véhicule automobile, il y a des frais constants qui s’appliquent qu’importe la marque et l’année du véhicule.

Plusieurs personnes déchantent encore plus rapidement lorsqu’ils reçoivent la facture du concessionnaire pour un changement d’huile ou un entretien

Qu’importe le véhicule, vous devrez songer aux coûts annuels du changement et/ou l’acquisition de pneus d’hiver et/ou d’été.

Pour un véhicule de luxe chaussé de pneus 17 pouces on parle parfois de 1 000$ pour quatre pneus d’hiver et même davantage.

Les coûts en assurances seront également plus élevés que si vous achetez une Nissan Versa ou une Toyota Corolla.

S’acheter du luxe usagé se planifie.  Si vous acheté un véhicule de luxe de 10, 9 ou 8 ans, vous devrez trouver une alternative au concessionnaire qui sont coûteux en taux horaire, on parle parfois de 125$ de l’heure.

Ne perdez jamais de vu aussi que si votre véhicule de luxe usagé a plus de 180 000 km, que sa durée de vie ne sera pas d’un 10, 8 ou 8 ans supplémentaire à moins que vous soyez qu’un chauffeur du dimanche et ne faisiez pas plus de 10 000 km par année.

S’abonner à CAA peut aussi être un allié lorsque vous achetez un tel véhicule.  Certes ils sont souvent très bien conçus mais après 10, 9 ou 8 ans ils n’ont plus leur fiabilité légendaire.

Le bas prix des véhicules de luxe après 10, 9 ou 8 ans est attrayant certes, avant tout songez au plaisir de conduire de tels véhicules mais ne perdez pas de vue les dépenses qui seront nécessaires voire inévitables.

Les fabricants automobile sacrifieraient le pneu de secours par soucis d’économie de carburant

Si vous conduisez une voiture fabriquée il y a moins de cinq ans et que vous planifiez de long trajets aux fêtes cette année, assurez-vous de vérifiez dans le coffre arrière si un pneu de secours y est présent.

C’est par soucis d’économie d’essence que les fabricants automobile sacrifieraient le pneu de secours.

Il vante également le mérite d’avoir plus d’espace dans le coffre arrière lorsqu’il n’y a pas de pneu de secours.

Sur le site Internet de Kia Canada, à leur FAQ on peut y lire ceci. À la question Pourquoi ai-je obtenu une trousse de réparation de pneus plutôt qu’un pneu de secours avec mon nouveau véhicule ?

Kia offre maintenant une trousse de réparation de pneus au lieu d’un pneu de secours traditionnel, à utilisation temporaire, avec certains de ses véhicules les plus récents. Dans l’industrie automobile, une nouvelle tendance consiste à améliorer l’efficacité de carburant en réduisant le poids des véhicules. En plus de réduire le poids du véhicule, cette solution permet d’augmenter l’espace de charge dans le coffre arrière du véhicule. La trousse de réparation de pneus se trouve sous le revêtement du plancher dans le coffre arrière. Veuillez consulter le manuel du propriétaire de votre véhicule pour la façon d’utiliser cette trousse. Si une situation inhabituelle se présente à ce sujet, le service d’assistance routière de Kia pourra vous venir en aide. Kia reconnaît le fait que certains clients peuvent préférer avoir un pneu de secours compact traditionnel dans leur véhicule. On peut se procurer, en tant qu’accessoire, un pneu de secours compact (qui comprend un cric de démontage du pneu) pour certains modèles Kia. Pour de l’information sur la façon d’acheter des pièces et accessoires authentiques Kia, veuillez contacter le concessionnaire Kia de votre localité pour le prix et la disponibilité de ce pneu de secours.

Selon un rapport de l’AAA, l’équivalent américain du CAA, de plus en plus véhicules neufs sortent du concessionnaires sans le pneu de secours.  Toujours selon le même rapport, les trousses de réparation de pneus, des pneus qui s’auto-gonflent sur une distance limitée ou l’assistance routière gratuite ont remplacé le pneu de secours sur 29 millions de véhicules vendus depuis 10 ans aux États-Unis.

En 2015, toujours aux États-Unis, 36% des modèles de l’année vendus venaient sans roue de secours contrairement à seulement 5% en 2006.

Les fabricants ont calculé qu’en moyenne un kit de roue de secours dans le coffre arrière pèse 50 livres.  Il arrive souvent que durant toute la vie du véhicule, cette roue n’est jamais utilisée.

Or, toujours aux États-Unis, l’AAA a mentionné qu’elle n’a pas vu diminuer le nombre d’appels pour remplacement de pneus endommagés sur la route malgré que les fabricants équipent les voitures neuves soit de trousse de réparation de pneus ou de pneu auto-gonflants sur une distance limitée.

En d’autres mots, une trousse de réparation de pneus peut vous aidez dans le cas d’une crevaison mais elle vous sera d’aucune utilité dans le cas d’un pneu éclaté.

Notez que chez Amazon.com (américain) vous pouvez acheter un kit de roue de secours pour moins de 200 dollars américains pour plusieurs modèles de véhicules.

 

Économie d’essence si réelle sans pneu de secours?

Qu’en est-il maintenant de la contribution de l’économie d’essence en l’absence d’un kit de roues de secours pesant 50 livres dans votre coffre arrière?

Prenons le cas de la 2016 Kia Soul LX équippé d’une boîte manuelle.  On parle ici d’un poids de 2714 livres.  Donc si elle avait un kit de roue de secours, elle peserait 2764 livres.  On parle ici d’une augmentation de son poids de 1,8%.

Pour une voiture dont la cote de consommation est de 7,8l/9,9l  et en supposant que toute augmentation du poids augmente en proportion la consommation d’essence.  Cela représenterait une économie de 140 ml d’essence au 100 kilomètres.  Donc à tout les 1 000 kilomètres vous sauveriez 1,4 litres d’essence.  Sur 20 000 kilomètres que vous parcouriez en une année, l’économie serait donc d’environ 30$.  On parle vraiment ici d’économie de bout de chandelle.  Encore pire comme économie si on prend un modèle de véhicule plus pesant qu’une Kia Soul.

En conclusion, de ne pas livrer un kit de roue de secours dans le coffre arrière d’une voiture neuve, c’est davantage une économie en coûts pour le fabricant automobile que pour vous ou une façon de monnayer celui-ci pour le fabricant qui se fera un plaisir de vous en vendre un.

 

 

 

Les pires routes du Québec, édition 2015, selon CAA-Québec

CAA-Québec a sondé les québécois pendant quatre semaine via un site qu’elle a mis sur pieds, pireroutes-caaquebec.com, et elle a cumulé les résultats pour produire un top 12 des pires routes du Québec.

Aujourd’hui l’organisme dévoilait son top 12 que voici.

1- le chemin de la Traverse, Lac-Beauport et Sainte-Brigitte-de-Laval
2- le boulevard Laure, à Sept-Îles
3- le chemin du Lac-Bécancour, à Thetford Mines
4- le chemin Kilmar, à Grenville-sur-la-Rouge
5- la route 389 non pavée, à Fermont
6- le 8e Rang à Saint-Nérée-de-Bellechasse
7- le boulevard Henri-Bourassa, à Québec
8- le chemin de la Rivière-Châteauguay, à Ormstown
9- la rue du Panache, à Orford
10- l’avenue Papineau, à Montréal
11- la rue de la Savane, à Montréal
12- la route 105, à Chelsea.

Il n’est pas étonnant de voir si peu de routes montréalaises dans le classement, car c’est connu que beaucoup de montréalais n’ont pas de voitures, sont très rarement membres ou ne connaissent pas le CAA et voyage dans leur ville en transport en commun.

L’avenue Papineau à Montréal est dû classement car nombreux banlieusards l’emprunte pour le retour à la maison afin de franchir le pont Jacques-Cartier.  Son état est pitoyable.  Dans le Nord de la ville de nombreux Lavalois l’empruntent également pour accéder à l’autoroute 19.