Les pires routes du Québec, édition 2015, selon CAA-Québec

CAA-Québec a sondé les québécois pendant quatre semaine via un site qu’elle a mis sur pieds, pireroutes-caaquebec.com, et elle a cumulé les résultats pour produire un top 12 des pires routes du Québec.

Aujourd’hui l’organisme dévoilait son top 12 que voici.

1- le chemin de la Traverse, Lac-Beauport et Sainte-Brigitte-de-Laval
2- le boulevard Laure, à Sept-Îles
3- le chemin du Lac-Bécancour, à Thetford Mines
4- le chemin Kilmar, à Grenville-sur-la-Rouge
5- la route 389 non pavée, à Fermont
6- le 8e Rang à Saint-Nérée-de-Bellechasse
7- le boulevard Henri-Bourassa, à Québec
8- le chemin de la Rivière-Châteauguay, à Ormstown
9- la rue du Panache, à Orford
10- l’avenue Papineau, à Montréal
11- la rue de la Savane, à Montréal
12- la route 105, à Chelsea.

Il n’est pas étonnant de voir si peu de routes montréalaises dans le classement, car c’est connu que beaucoup de montréalais n’ont pas de voitures, sont très rarement membres ou ne connaissent pas le CAA et voyage dans leur ville en transport en commun.

L’avenue Papineau à Montréal est dû classement car nombreux banlieusards l’emprunte pour le retour à la maison afin de franchir le pont Jacques-Cartier.  Son état est pitoyable.  Dans le Nord de la ville de nombreux Lavalois l’empruntent également pour accéder à l’autoroute 19.