2013 Cadillac ATS Sedan

2013 Cadillac ATS Sedan notre trouvaille de la semaine du 1 mai 2017

Un 2013 Cadillac ATS Sedan a été trouvé sur le populaire site d’annonces classées Kijiji, le véhicule est en vente sur la Rive-Nord de Montréal par un marchand de véhicules d’occasions certifiés Chevrolet, Buick, GMC et Cadillac. Grenier Occasion Chevrolet Buick GMC au 1275 Carré Masson à Terrebonne.

Le Caddie a une transmission automatique et est à traction avant. Il indique 33 566 kilomètres au compteur ce qui est pas mal pour un véhicule n’ayant que quatre ans.

Le véhicule est garantie jusqu’au 30 avril 2019 ou jusqu’à ce qu’il affiche 110 000 kilomètres au compteur.

Il inclut des sièges en cuir, un système de son BOSE avec radio AM/FM satellite, un écran tactile de 8 pouces et à commandes vocales. Des commandes audio au volant, des sièges chauffants et un régulateur de vitesse. Il possède aussi une caméra de recul et un toît ouvrant.

Le Cadillac, 4 portes, est doté d’un moteur 2.5 litres déployant 202 chevaux et 191 livres-pied de couple.

Le revendeur demande 18 995$.

C’était notre trouvaille de la semaine du 1er mai 2017.

2012 BMW X1

2012 BMW X1 28i notre trouvaille de la semaine du 24 octobre 2016

Une 2012 BMW X1 28i est notre trouvaille de la semaine du 24 octobre. Le véhicule a été trouvé sur le site Internet d’annonces classées Kijiji.

Moteur et consommation

Moteur turbo de 4 cylindres de 2.0 l
Consommation ville L/100 km : 10.2
Consommation autooute: L/100 km: 6.5

 

Autres caractéristiques

L’odomètre indique 87 260 km.

L’intérieur de ce 4×4 est noir et la couleur de la carosserie est argent.

Neuf c’est un véhicule d’environ 38 500$.

 

Le véhicule est en vente par un concessionnaire d’autos usagées à Montréal. Le prix demandé est de 16 950$ soit environ 44% du prix d’origine.

 

2006 Chrysler PT Cruiser

2006 Chrysler PT Cruiser Touring notre trouvaille de la semaine du 29 août 2016

Déniché sur le populaire site d’annonces classées LesPacs.com, cette 2006 Chrysler PT Cruiser Touring est notre trouvaille de la semaine du 29 août 2016.

Le véhicule est en vente à Repentigny dans Lanaudière.

Il est de couleur gris, avec intérieur gris, il est doté d’une transmission automatique et affiche 143 145 kilomètres au compteur.

Le véhicule, à traction avant, a un moteur 4 cylindres de 2.4 litres.

Il est très propre tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Le vendeur demande 2 300$.

N’est-ce pas là une occasion d’acheter pour restaurer un véhicule d’il y a 10 ans?

C’est pour petit budget. Imaginez si vous prenez disons 5 ans pour le restaurez, une fois terminé, vous aurez un véhicule de 15 ans d’âge et qui sera alors sublime.

 

2012 Fiat 500 Sport

2012 Fiat 500 Sport, notre trouvaille de la semaine du 8 août 2016

Une 2012 Fiat 500 Sport, idéale pour les déplacements à deux ou seul avec peu de bagages.

C’est notre trouvaille de la semaine du 8 août 2016.

Nous avons trouvé le véhicule en vente sur le site Internet d’annonces classées Kijiji.

Le vendeur, Valleyfield Nissan, situé en Montérégie, demande 8 201$.

Le véhicule n’a que 35 869 kilomètres au compteur.

Il est de couleur blanc avec une transmission automatique et des roues motrices avant.

Le moteur est un 4 cylindres qui est très économique.

Le vendeur offre le financement facile et rapide de même que la 2e et 3e chance au crédit.

Le vendeur est membre de l’Alliance Auto Groupe.

 

 

1927 Bugatti Veyron

1927 Bugatti Veyron, notre trouvaille de la semaine du 13 juin 2016

Cette semaine du 13 juin 2016, une 1927 Bugatti Veyron, est notre trouvaille.

C’est en fait un kit car, une réplique de la 1927 Bugatti Veyron et en excellente condition.

Le véhicule a été trouvé sur le très populaire site Internet AutoHebdo.net.

Notre trouvaille de la semaine est un véhicule à deux portes, il est de couleur rouge, n’a que 5 000 miles au compteur. Vraiment il est magnifique.

Sa transmission est manuelle à 4 vitesses.

La mécanique est doté d’un moteur Volkswagen de 4 cylindres datant de 1969.

Le véhicule se trouve à Salaberry-de-Valleyfield, le propriétaire demande 23 500$.

 

Logo Volvo

Le futur des véhicules Volvo

Le futur des véhicules Volvo s’est dessiné mercredi dernier alors que l’entreprise a conservé son momentu, en dévoilant deux nouveaux concepts de son architecture CMA.

Volvo roule bien depuis le dévoilement de ses véhicules de la série 90. Le S90, le V90 et le XC90 ont été bien reçu par les acheteurs et a remis le fabricant sur la route des profits à son premier trimestre de 2016.

L’entreprise a donc dévoilé mercredi deux version du Concept 40. Le 40.1 qui sera le XC40 crossover et le 40.2 qui a sera le S40 ou/ V40.

Les deux concepts, 40.1 et 40.2 seraient les modèles 2018 chez Volvo. Les modèles dévoilés ont la nouvelle marque de commerce de Volvo soit les lumières avant DEL en forme du marteau de Thor. Pour le reste, les lignes ennuyeuses des deux Volvo sont très carrées. C’est après tout ce qui a caractérisé Volvo depuis des décennies.

Le concept 4.1 sera équipé de pneus Pirelli P Zero 255/45R20 alors que le 40.2 sera équipé des 255/35R20.

La série 40 chez Volvo arrive avec la toute nouvelle plateforme CMA pour Compact Modular Architecture, une plateforme co-développé avec le fabricant automobile chinois Geely, la maison mère de Volvo.

Cette plateforme donnera des choix mixés intéressants chez Volvo en terme de moteurs.  3 et quatre cylindres et aussi du diesel. La version 3 cylindres turbo développera 180 hp.  Le moteur le plus intriguant est la version 2.0 quatre cylindres turbo qui est à la base le même moteur qui équipe la série 90 et capable de développé 316 hp.

Cette plateforme annonce également une nouvelle boîte automatique à 7 vitesses ainsi qu’un moteur hybride Twin Engine T5 capable de développé au total 250 hp.

Déception de ce côté car en roulant uniquement sur le moteur électrique, les véhicules de la série 40 auront une autonomie de seulement 50 kilomètres. Heureusement que le véhicule est doté d’un moteur hybride. Éventuellement les ingénieurs de la plateforme CMA vise un moteur 100% électrique d’une autonomie de 350 kilomètres.

Le future des véhicules Volvo passe par l’électrique. Volvo a de l’ambition de ce côté, vers 2025 elle veut 1 million de ses véhicules propulsés par un moteur électrique roulant sur le globe.

Les modèles de la série 40, seront lancés sur le marché en 2017 (pour des modèles annoncés 2018) et en 2019 suivra les variantes électriques des modèles.

Une petite vidéo sur le futur des véhicules Volvo.

 

 

Essai

Essai 2015 Honda Civic Si

Chez Honda, un véhicule fait la convoitise de plusieurs adeptes d’accélération.  La Honda Civic Si. Un véhicule avant taxes de toute sorte en vente au prix de 26 850$.

L’équipe d’AutoCarbure a eu la chance d’essayer le modèle berline de la 2015 Honda Civic Si.

« Pour ceux qui ont la passion de la conduite » dit le slogan chez Honda. Un peu surfait comme slogan.

Le véhicule est équipe d’un moteur i-VTEC de 2,4 litres, 4 cylindres et DACT offrant une puissance motrice de 205 chevaux et un couple de 174 lb-pi.  Sincèrement pour le couple, pas de quoi écrire à sa mère. Le 2015 Hyundai Veloster fait mieux à ce chapître avec un couple de 195 lb-pi et un moteur légèrement moins puissant de 4 chevaux et de seulement 1.6 litre. On s’attendrait à davantage de performance pour un moteur de 2.4 litres.

Pour le confort dans une 2015 Honda Civic Si on repassera. C’est fait sport, avec des sièges sport, une suspension sportive, on est confortable mais pas très confortable.

La suspension c’est quelque peu « tape cul» mais ça répond bien aux défauts de la chaussée.

Quand le véhicule accélère, on a l’impression que le devant nous tire et on ne sait pas trop si l’arrière va suivre. On a souvent l’impression que le moteur s’emballe au niveau sonore pour pas grand chose en retour de au niveau de la puissance. On aurait aussi aimé que l’option quatre roues motrices soit disponible sur la Civic Si, peut-être qu’ainsi on aurait pas l’impression que l’arrière ne suivrait pas.

Tant du côté passager que du côté conducteur, il y a de la place pour les jambes et la tête. C’est pas trop restreint comme habitacle. On ne peut pas en dire autant à l’arrière, où l’espace pour les jambes est assez pour des enfants, un peu serré pour des adultes. Il est difficile d’accéder aux sièges arrières.  À l’avant, quand on quitte le véhicule, c’est difficile de sortir. En comparaison, la Hyundai Veloster offre une sortie plus facile de l’habitacle avant.

Honda offre sa Civic Si munie que d’une transmission manuelle. C’est dommage. De nos jours la transmission manuelle n’a plus l’écart de performance qu’elle avait jadis sur les transmissions automatiques. On aurait aimé que le véhicule soit disponible avec la transmission automatique comme chez Hyundai et son Veloster.

Ainsi, sa transmission manuelle à 6 rapports semble insuffisante pour la puissance que le moteur devrait offrir. On semble arrivé trop rapidement au 6e rapport, à 95 km/h il n’y a plus de rapport, on aurait aimé un 7e et même un 8e rapport.

Les changements de vitesse s’effectue malgré tout en douceur, ça ne cogne pas trop, l’embrayage répond bien et n’est pas trop capricieux.

On a aimé le changement manuelle de vitesse en ville, ainsi on a meilleur contrôle sur la boîte à basse vitesse. Une transmission automatique aurait été préférable pour l’essai mais ça n’existe pas.

Côté rangement, c’est dans le standard tant dans l’habitacle que dans le coffre. La Honda Civic Si offre un coffre-arrière assez spacieux.

Point de vues cadrans mis à votre disposition dans le tableau de bord, l’indicateur de vitesse est à revoir, pour une voiture sport on aurait aimé un indicateur de vitesse à cadran et non numérique.  Les flèches de couleurs au-dessus du le tableau de bord sont quelque peu achalantes, surtout de soir.

La finition intérieure du véhicule tant qu’extérieure est bien. L’intérieur avec ses sièges sports est correct. Il faut aimer. On se questionne également sur l’utilité de l’aileron arrière sinon que c’est de la pure décoration.

La possibilité de désactivé les freins ABS serait aussi souhaitable pour avoir plus de plaisir.

L’ajustement des rétroviseurs est bien.  Sur la Honda Civic Si les ingénieurs ont incorporé la caméra  à l’écran pour les changements de voie à droite. Une aide que l’on juge inutile et qui heureusement se désactive.

L’habitacle offre une belle insonorisation mais les ingénieurs de Honda aurait pu faire mieux. Comme les modèles d’antan de la Civic, on entend beaucoup le bruit du moteur et le roulement aux pieds.

L’aérodynamise du véhicule est bien et ses réactions aux vents latéraux sont à améliorer.

Le système de son nous a quelque peu déçu. On s’attendait à mieux mais on est content de l’incorporation de la radio satellite.

Bonne consommation d’essence, sur la route, ce qui déçoit c’est l’obligation de mettre de l’essence super qui fait gonfler la facture de la consommation d’essence de 20%.

Le modèle essayé n’avait pas 4 000km au compteur et l’essai s’est déroulée de jour, de soir, sous la pluie, sous le soleil, un peu de neige, très tard à l’automne 2015.

On sait que Honda devrait présenter un tout autre Si pour 2016, AutoCarbure suivra le dossier.

L’équipe d’AutoCarbure.com attribue la note globale en 50 points à la 2015 Honda Civic Si de

74% ou 3.7

À moins que les quatre portes vous soient nécessaires, nous vous recommandons la Hyundai Veloster à la place de la Honda Civic Si que nous croyons être un véhicule destiné à l’individu qui peut être père de famille mais qui peut aussi facilement installé bébé dans son siège derrière.Voici le modèle essayé en quelques clichés et plus bas la publicité amusante du véhicule par le fabricant.

 

 

Essai 2016 Fiat 500X Sport

Comme dans la publicité, imaginez une Fiat 500 avec du Viagra… vous obtenez une Fiat 500X. Un modèle créer par le constructeur italien pour rivaliser avec la Cooper S.

Si vous avez déjà conduit une Fiat 500, la 2016 Fiat 500X c’est autre chose, en fait, quelques similitudes mais vous passez au niveau supérieur.  Plus de confort pour les sièges avants et une ceinture de sécurité ajustable sur la hauteur.  Pour derrière, il y a bien deux portes mais les places sont restreintes.  Pas assez d’espace pour les jambes si le conducteur et le passager de devant font plus de 5’11”.

Fiat veut rivaliser avec la Cooper S pour ce modèle mais elle n’a pas mis suffisament de chevaux sous le capot.  180 chevaux vs 189 pour la Cooper S Clubman.

Son moteur 4 cylindres en ligne Tigershark MultiAir de 2.4 litres ne déploit pas assez de force.  Un moteur de 200 chevaux aurait été le bienvenue.  C’est le même moteur qui peut équiper la Dodge Dart et certains modèles de Jeep. Son livre-couple de 175 n’est pas assez puissant en comparaison au 207 livres-pied de couple chez la Cooper S Clubman.

Sa transmission automatique de 9 vitesses est agressive. Mais un peu trop en ville.  La boîte est constamment en train de changer les rapports à basse vitesse. Tellement qu’il n’est pas rare d’observer qu’à 38 km/h vous êtes déjà en 4e vitesse.  Le changement de vitesse entre la première et la seconde est loin de s’effectuer en douceur.

On a aimé le changement manuelle de vitesse en ville, ainsi on a meilleur contrôle sur la boîte à basse vitesse.

Côté rangement, la Fiat 500x est pas mal.  Un coffre-arrière assez spacieux mais ne rêvez pas, votre sac de golf et votre chariot suffiront, un second… il faudra abaisser les banquettes arrières. À l’avant il y a deux coffres à gant côté passager et des portes-gobelets un peu trop serrés entre les deux sièges avant.

Pour la conduite il y a le mode sport qui est rigolo. Rigolo parce qu’un contrôle sur les forces G appliquées au véhicules s’affichent.  Dans l’inutile, Fiat s’est surpassée.

Point de vues cadrans mis à votre disposition dans le tableau de bord, l’indicateur de vitesse est à revoir.  Les chiffres sont trop près les uns des autres et il est complètement à gauche alors qu’on aurait aimé le voir en plein centre.

Quelques embêtements, si vous déposez un sac légèrement pesant sur le siège du passager avant, un indicateur rouge s’affichera de tant à autre dans le cadran gauche du tableau de bord pour indiquer que le coussin gonflable côté passager n’est pas activé.

Côté suspension rien à dire.  Les ingénieurs de Fiat a fait un bon travail.

La finition intérieure du véhicule tant qu’extérieure est raffinée.

L’ajustement des rétroviseurs est bien mais celui de droite semble trop rapproché.

L’habitacle offre une belle insonorisation mais les ingénieurs de Fiat aurait pu faire mieux.

L’aérodynamise du véhicule est bien et ses réactions aux vents latéraux sont excellentes.

Il est difficile de changer les options d’affichage dans le cadran principal du tableau de bord.

De plus le système de son, pourrait être de meilleur qualité.

La radio satellite a également un problème de réception qu’on a pas observé sur d’autres essais de véhicules.  Roulez sur un boulevard urbain et la radio de perdre son signale une seconde de temps en temps et ce sans passer sous viaducs ou ponts.

Comme c’est un modèle 2016, on a pas pu observer qu’elle était la valeur de revente pour ce véhicule.

Bonne consommation d’essence, 7.9l sur la route et 11 en ville selon le fabricant.  C’est pas mal ce à quoi on a eu droit.

Le modèle essayé n’avait pas 9 000km au compteur et l’essai s’est déroulée de jour, de soir, sous la pluie et sous le soleil, cet automne sur 550km.

Quand la température descend sous les 3 degrés celcius, il y a un indicateur jugé inutile par l’équipe d’AutoCarbure.com qui indique qu’il y a possibilité que la route soit glissante.  Par beau temps, cet indicateur est d’un ridicule déconcertant.

L’équipe d’AutoCarbure.com attribue la note globale en 50 points à la 2016 Fiat 500x Sport de

79% ou 4

Une meilleure note aurait été attribué si le moteur aurait été plus puissant et la boîte automatique avec des changements moins saccadés à basse vitesse. Mais malheureusement la puissance du moteur a fait en sorte que notre plaisir à conduire n’a pas été celui espéré.

Voici le modèle essayé en quelques clichés et plus bas la publicité amusante du véhicule par le fabricant.

 

2009 Mazda CX-7, notre trouvaille de la semaine du 21 septembre 2015

2009 Mazda CX-7 GT turbo AWD, un SUV très intéressant et abordable est en vente sur Kijiji par son propriétaire à Terrebonne.

Le véhicule, blanc, est doté d’un moteur 4 cylindres de 2,4 litres et affiche seulement que 118 000 kilomètres au compteur.  Ce qui est peu pour un véhicules de six ans.

C’est notre trouvaille de la semaine du 21 septembre 2015.

 

 

Salon de l’auto international de Montréal: Alfa Romeo 4C 2015

Aux dires de plusieurs personnes qui ont visité le Salon de l’Auto international de Montréal, la plus belle voiture présente est la Alfa Romeo 4C 2015.

Le slogan d’Alfa Romeo pour cette voiture est La beauté au service de l’aérodynamisme. Y a pas meilleur slogan qui aurait pu coller à la peau de cette voiture.

Le bolide rouge, deux portes, se détaille à 81 099$.  Une merveille.

Il est doté d’une transmission manuelle à six vitesses, propulsion et d’un moteur 4 cylindres déployant 237 chevaux et générant 258 livres de couple et le constructeur met l’emphase sur le fait que 80% des livres couples sont livrables à 1 700 tours minutes.

Une belle voiture, toute le charme de l’Italie!

Sous le gîron de Fiat depuis 1986, les ingénieurs d’Alfa Romeo peuvent être fiers de leur 4C 2015 qui ne laisse personne indéfférent.

La voici ici en quelques photos (cliquez sur la photo pour un agrandissement):

alfa-romeo-4c-02 alfa-romeo-4c-03 alfa-romeo-4c-04 alfa-romeo-4c-05 alfa-romeo-4c-06 alfa-romeo-4c-07 alfa-romeo-4c-08