Message aux américains, ne tuez pas les Coco taxis de Cuba

Les Coco taxis de Cuba.  Scooters à coquille jaune rappelant la forme d’une noix de coco. D’où leur nom.

Au moment d’écrire ces lignes, le président des États-Unis, Air Force One avec à son bord Barack Obama, atterrissait à La Havane, Cuba.

C’est la première fois en 90 ans qu’un président américain se rend à Cuba.

Sans aucun doute pour intensifier la relation récente qui a repris entre les deux pays au niveau diplômatique.

Déjà hier on apprenait que la chaîne d’hôtels américaines Starwood allait ouvrir en 2016 deux hôtels à Cuba.

Si jamais les États-Unis levait l’embargo contre Cuba, des centaines d’entreprise américains vont envahir l’île.

AutoCarbure.com a un message aux américains. Ne tuez pas les Cocos taxis de Cuba.

Ce qui fait le charme de Cuba, que vous soyez à Varedero, La Havane, Mantanzas ou ailleurs sur l’île ce sont les vieux véhicules américains et les Coco taxis.

Les Cocos taxis cubains ont des frères, certains les appellent les tuk-tuk. Ils s’appellent «bajaj» en Tanzanie et en Éthiopie, «toktok» en Égypte, «raksha» au Soudan, «keke-marwa» au Nigeria,  «kekeh» au Libéria.

Pourquoi ce message de ne pas tuer les Coco taxis? Parce qu’avec l’arrivée des américains à Cuba, bon nombre de voitures américains plus récentes vont débarquer à Cuba.

Après l’arrivée des américains, on y verra davantage des véhichles de cinq ans et moins déferlés dans les rues du pays. Des Ford, des Chevrolet, des Chrysler, des Cadillac, des Dodge, des Lincoln, des pick-up Ford, RAM, Chevrolet et des véhicules Jeep.

Il serait possible que dans une décennie on envoie aux oubliettes les véhicules d’autrefois qui roulent présentement à Cuba.

Donc ne tuer pas les Coco taxis de Cuba, c’est ce qui fera le futur charme touristique de cette destination soleil.

Ce serait bien qu’ils conservent les belles d’autrefois comme véhicules taxis, mais étant donné le piteux état de plusieurs d’entre eux, il y a fort à parier que pour bon nombre de cubains il sera plus facile de se procurer un véhicule des années 2000 que de commander des pièces des États-Unis afin de réparer leurs véhicules.

 

Salon de l’auto de Sherbrooke 2016

Salon de l’auto de Sherbrooke 2016 ou si vous préférez, salon automobile de Sherbrooke.

Tenez vous prêt pour le plus grand événement automobile à Sherbrooke nous dit le site web de l’événement. C’est le premier salon automobile à se tenir au Centre des Foires de Sherbrooke.

Les dates ne peuvent pas mieux être choisies, tout juste après le salon de Montréal… en plein week-end du Super Bowl. Donc les vrais amateurs d’automobiles se rendront à l’événement.

L’événement est organisé par les concessionnaires automobiles de la région de Sherbrooke. Seront présentes les marques RAM, Subaru, Hyundai, Ford, Chrysler, Volvo, Toyota, Volkswagen, Jeep, Lincoln, Scion, GMC, Honda, Cadillac, Chevrolet, Dodge, BMW, Buick, Audi, Lexus et Porsche.

Seront absents et n’ont pas été annoncées comme participants au salon, les marques Mercedes-Benz, Land Rover de même que MINI et Fiat.

Il aurait aussi été intéressant, que malgré  le petit marché de la région de Sherbrooke que Tesla Motors soit présente.

L’entrée est gratuite pour les moins de 12 ans et le stationnement est gratuit.

Le Dodge Challenger ne sera pas le dernier muscle car

Il y a lieu parfois de s’interroger sur l’intelligence des journalistes.  Dans ce cas-ci, récemment, dans un journal beaucoup lu, l’auteur d’un article titrait celui-ci en se demandant si le Dodge Challenger sera le dernier des muscle car.

Si on regarde le Québec on pourrait croire que oui car partout en Amérique du Nord, le prix de l’essence diminue à la pompe, sauf au Québec où il a diminué d’environ 15% alors que le prix du baril de pétrole s’est effondrée de plus de 60% en 12 mois.

On connaît la recette québécoise, le gouvernement impose un prix plancher via la Régie de l’Énergie en s’assurant ainsi d’un minimum de taxes sur chaque litre d’essence vendu.

Mais le Québec pour les muscle car américaines, c’est un bien petit marché.

Au moment d’écrire ces lignes, pas très loin, au New Hampshire, le prix du gallon d’essence est à $2.33 américains le gallon.  L’équivalent en canadien de 82 cents le litre.

Vous comprendrez qu’à 82 cents le litre, roulez en gros V8 c’est aussi coûteux que de rouler en Honda Civic au Québec.

Donc non la Dodge Challenger ne sera pas la dernière des muscle car.

L’équipe d’AutoCarbure.com pense même qu’avec le temps on pourrait voir renaître la division Pontiac chez GM et voir apparaître tout plein de muscle cars tel qu’un retour de la Firebird, de la GTO ou même la LeMans et la Nova avec un format se rapprochant des années 70.  Il pourrait même être possible que Chrysler réanime sa division Plymouth et pourquoi pas Ford ramener ses grosses Lincoln, qui ne sont pas des muscle cars mais dont plusieurs s’ennuie de leur luxe rutilant. Imaginez si Ford ramenait sa Torino toute musclée ou une Thunderbird

Même Hummer pourrait revenir si l’essence se maintenait sous les 2.50$ le gallon.

Non la Dodge Challenger ne sera pas le dernier des muscle car, il pourrait même en apparaître tout plein au courant des prochaines années avec des moteurs encore plus puissant que le Hellcat.

Detroit n’a pas fini d’en donner à ceux qui veulent du muscle.  Ils sont nombreux, il faut sortir de son bureau de journaliste du centre-ville de Montréal pour comprendre qu’aux expositions de voitures, des milliers d’amateurs se déplacent pour voir des muscle cars d’hier et d’aujourd’hui.

Ford rappel 423 000 véhicules en Amérique du Nord

Ford va procéder au rappel de quelque 422 814 véhicules en Amérique du Nord, a annoncé le constructeur ce mercredi.

Cette mesure a été prise en répercussion à une défaillance dans l’alimentation électrique de la servo direction. Elle intervient après quatre incidents mineurs qui n’ont pas engendré de blessure.

Sont visés par le rappel les 2011 à 2013 Ford Taurus, Flex, Lincoln MKS et MKT.

Également les 2011 à 2012 Ford Fusion, Lincoln MKZ et quelques Mercury Milan sont visés par le rappel.

Donc, Ford rappel 423 000 véhicules qui s’ajoutent sur les millions déjà rappelés pour des coussins gonflables.

 

Lincoln Continental va renaître

Lincoln Continental va renaître.  Ford va ressusciter le modèle le plus haut de gamme de son histoire afin de renforcer son image de marque aux États-Unis, en Chine et au Canada.

Lincoln Canada a dévoilé ce lundi sur son site, un prototype de la future berline Lincoln Continental en marge du Salon automobile de New York qui s’ouvre vendredi et qui se poursuivra jusqu’au 12 avril.

Ford avait retiré le nom Continental du marché en 2002 mais celui-ci a conservé un certain attrait en Chine, où les Continental étaient prisées par les dirigeants politiques et les célébrités.

La Chine est aujourd’hui le premier marché mondial des berlines haut de gamme.

La relance de la Continental s’inscrit dans le cadre des efforts engagés par Ford pour relancer la marque Lincoln, un énorme plan d’investissement de 2,5 milliards de dollars américains. Aux États-Unis, la marque Lincoln est aujourd’hui loin derrière les Audi, BMW, Cadillac, Lexus et Mercedes.

Est-ce que Ford va aussi relancer bientôt son plus célèbre modèle de limousine et taxi, la Lincoln Town Car abandonné en 2011?

Revenons à la Continental annoncée pour 2016, rien n’a été confirmé au moment d’écrire ces lignes, il semble que le véhicule sera dotée d’un moteur V6 de 3.0 litres, Ecoboost développant aux alentours de 440 chevaux avec une transmission automatiqur de 6 vitesses.

Rencontres inattendues: Lincoln Navigator L

Le Lincoln Navigator est l’un des plus beaux SUV disponibles sur le marché.  Le Lincoln Navigator L l’est encore plus.  Il est beau et imposant.

AutoCarbure.com a fait la rencontre de ce SUV il y a deux semaines à Montréal.  On a pas pu voir le luxe de ce véhicule, mais sans aucun doute qu’il doit être bien pourvu de ce côté car il était plaqué comme taxi.

Le Lincoln Navigator L se détaille neuf à partir de 65 860$ plus les taxes de ventes.  Pour un modèle 2015, on parle de plus de 78 110$ plus les taxes de ventss ce qui en fait un véhicule près de 90 000$.

Admirez! Dommage qu’on ne voit pas l’intérieur avec les beaux sièges en cuir.

001 002 003 004

Rencontres inattendues: un beau suv Lincoln MKX bleu

C’est dommage que Lincoln n’offre plus cette couleur tant du côté canadien qu’américain.

Après avoir vu le beau SUV bleuté dans une rue du Nord de Montréal, j’ai fais mes recherches.  On ne voit plus chez Lincoln cette couleur depuis 2011.

Tellement dommage. Le véhicule est magnifique et de cette couleur il est tout simplement plus beau.  Bravo Ford d’avoir offert un Lincoln MKX bleu aux amateurs de véhicules colorés.

lincoln-mks-bleu-002