Écrire à ses clients au nom de Ford, il faut qu’une entreprise de location d’auto ait les reins solides

Alors voici, il y a quelques temps une personne nous a écrit pour nous faire part qu’elle a reçu par la poste une offre d’un rabais de Ford Canada applicable à l’achat d’un véhicule neuf.

Cette offre exclusive est réservée aux clients d’Enterprise.  C’est Enterprise division du Canada qui a posté la promotion au nom de Ford.

Il faut qu’une entreprise de location d’auto ait les reins très solides pour faire une pareille chose.

Car vous comprenez que si le client pofite du dit rabais, il ne sera plus client chez Enterprise car il sera propriétaire d’une auto.  De facto son besoin de louer une voiture s’éteint.

Pour agir de la sorte il faut qu’une entreprise de location d’auto ait les reins solides… ou au contraire qu’elle se gédounise au point de vendre ses clients à Ford. C’est un moyen détourné de contourner la loi qui interdit à une entreprise canadienne de vendre la liste de ses clients à une tierce entreprise. Une telle mesure est passible d’amende considérable au Canada.  Ainsi le département marketing de Ford a été très astucieux.

Certainement que Ford a payé un gros prix pour qu’Enterprise communique l’offre de rabais de 750$ à ses clients.

On ne le saura jamais, mais Ford doit certainement aussi dédommager Enterprise si un client référé par la promotion achète un nouveau véhicule.  Sans quoi Enterprise se priverait de revenus considérables.

Il est donc probable que par exemple, Ford verse à Enterprise 1 500$ pour chaque nouveau véhicule vendu via la promotion du rabais de 750$.  1 500$ c’est l’équivalent de 20 locations de week-end chez Enterprise location d’auto pour une voiture de base avec kilométrage illimité.

Notez que la promotion envoyée au client d’Enterprise s’appliquait seulement aux véhicules suivants de la gamme Ford.  Soit le 2015 Escape, le 2015 F-150 et le 2015 Fusion.

 

 

Ford effectue un rappel de 12 300 camions 2015 F-150

Ford a annoncé un rappel de 12 300 camions 2015 F-150 en Amérique du Nord pour adresser un problème potentiel du volant.

Le fabricant automobile a mentionné qu’aucune accident relative à ce problème ne lui avait été signalé.