Formule E

Villeneuve termine 11e au ePrix de Malaysie

À la m-course, au ePrix de Malaysie, Jacques Villeneuve avait réussi à monter en 10e position, lui qui était 12e sur la ligne de départ.

Mais un arrêt coûteux lors de l’arrêt obligatoire pour changer de voiture l’a relégué en 16e position bousillant ainsi tout son travail effectué lors de la première portion de la course.

C’est Lucas Di Grassi qui a remporté le ePrix de Malaysie, Villeneuve termine 11e, lui qui a pu profiter d’un bon nombre d’avaries chez ses compétiteurs. Pour Villeneuve c’est une amélioration par rapport au ePrix précédent tenu à Beijing.

Stéphane Sarrazin, le coéquipier de Jacques Villeneuve dans l’équipe Venturi, termine au 4e rang.

Tout ce beau monde de la Formule E reprend la compétition le 19 décembre lors de la tenu du ePrix de Punta del Este en Uruguay.

 

Formule E

La Formule E à Montréal, une question de temps

Selon un média québécois, les dirigeants de la Formule E seront en ville la semaine prochaine.

La Formule E à Montréal, c’est une question de temps.

Petit frère du grand circuit de la Formule 1, les dirigeants convoitent le Circuit Gilles-Villeneuve pour présenter leur ePrix montréalais et connaissent bien les installations de la ville et ce qu’elle peut offrir à toute la caravane de la Formule E en termes d’installations hôtelières, de restaurants. de divertissements et de rayonnement.

Mais le maire Denis Coderre, qui s’entête à rarement se mêler de ses affaires, tenterait de convaincre les dirigeants d’avoir un circuit urbain à Montréal pour la Formule E vu son caractère écologique.

À voir l’état des rues de Montréal, chez AutoCarbure.com on se demande comment cela serait possible et sécuritaire pour les pilotes et aussi les spectateurs d’accueillir une course en milieu urbain.  Aussi, combien cela coûterait-il aux montréalais de construire un aménagement pour les puits de ravitaillement et toutes les installation requises pour recevoir un ePrix en milieu urbain?

Ne serait-il pas mieux pour Montréal d’investir des sommes d’argent pour entretenir le circuit Gilles-Villeneuve et de continuer d’y présenter la Formule 1 et d’y accueillir la Formule E et d’attirer d’autres types de courses tel que le championnat Tudor ou encore une étape de la Verizon Indycar Series plutôt que de dépenser des millions sur des installations urbaines vouées à la présentation d’un seul événement.

Selon plusieurs sources, Montréal pourrait présenter le première étape du calendrier 2016 de la Formule E.

Espérons que le maire de Montréal saura être raisonnable mais surtout logique afin que tous les amateurs de sports motorisés puissent assister au ePrix de Montréal dans des conditions optimales.

Certes les voitures de la Formule E sont moins bruyantes que celles de la Formule 1 mais tout de même elles sont agaçantes avec le bruit strident émis par les moteurs électriques.

 

Formule E

Nelson Piquet Jr remporte le 1er championnat de Formule Électrique

C’est bruyant avec leur sillement intense, c’est compétitif malgré le moteur électique moins puissant qu’une F1 ou une NASCAR. Quoi qu’il en soit la première saison de Formule E ou si vous préférez Formule Électrique c’est terminée samedi à Londres lors de la 11e et dernière manche du championnat.

C’est le brésilien, Nelson Piquet Jr de l’équipe Nextev TCR/China Racing), fils du légendaire pilote de F1, qui a remporté ce 1er championnat de Formule Électrique.

Parti 16e sur la grille de départ du ePrix dimanche, à la suite de qualifications perturbées par la pluie, Piquet a réussi à terminer 7e de cette épreuve et ce fût assez pour terminé un tout petit point devant le Suisse Sébastien Buemi de l’équipe e.dams-Renault.

Alain Prost à nouveau champion du monde, cette fois comme cofondateur dans l’écurie e.dams-Renault.

Les organisateurs sont satisfaits de la première saison de Formule E, certainement que nombreuses villes voudront une manche du prochain championnat qui devrait débuter quelque parts, tard en Asie l’automne prochain.

Pour en savoir plus sur la Formule E et ses ePrix, consultez le site officiel.