Formule E

Nelson Piquet Jr remporte le 1er championnat de Formule Électrique

C’est bruyant avec leur sillement intense, c’est compétitif malgré le moteur électique moins puissant qu’une F1 ou une NASCAR. Quoi qu’il en soit la première saison de Formule E ou si vous préférez Formule Électrique c’est terminée samedi à Londres lors de la 11e et dernière manche du championnat.

C’est le brésilien, Nelson Piquet Jr de l’équipe Nextev TCR/China Racing), fils du légendaire pilote de F1, qui a remporté ce 1er championnat de Formule Électrique.

Parti 16e sur la grille de départ du ePrix dimanche, à la suite de qualifications perturbées par la pluie, Piquet a réussi à terminer 7e de cette épreuve et ce fût assez pour terminé un tout petit point devant le Suisse Sébastien Buemi de l’équipe e.dams-Renault.

Alain Prost à nouveau champion du monde, cette fois comme cofondateur dans l’écurie e.dams-Renault.

Les organisateurs sont satisfaits de la première saison de Formule E, certainement que nombreuses villes voudront une manche du prochain championnat qui devrait débuter quelque parts, tard en Asie l’automne prochain.

Pour en savoir plus sur la Formule E et ses ePrix, consultez le site officiel.

Après les voitures électriques, un championnat de voitures autonomes?

Comme vous savez tous la F1 a innvoyé cette année en lançant un championnat de voiture électrique Fomula E.

Cela est assez populaire et de plus en plus de villes ont demandé de les ajouter comme épreuve au calendrier des années à venir.

L’équipe d’AutoCarbure.com s’est demandé si un championnat de voitures autonomes était à l’horizon?

Après plusieurs recherches, il semble que non pour le moment.

Mais avec des constructeurs avancés en développement de la voiture autonome ou la voiture sans pilote, comme Audi ou Mercedes, on peut déjà rêver.

Rêver d’une épreuve de championnat à Montréal, au circuit Gilles-Villeneuve, de voitures sans pilote qui rouleraient à des vitesses dépassant les 250 km/h afin de compléter 70 tours pour remporter le Grand Prix.

Au lieu de miser des dizaines de millions sur un pilote, les écuries miseraient tout sur le développement de la voiture autonome.

Ce serait un véritable tremplin de recherche & développement pour la voiture autonome et qui sans aucun doute serait transféré rapidement sur les voitures grand public.

Des milliers de gens se déplacent pour voir des robots se tabasser dessus.  Imaginez maintenant se déplacer pour aller voir des courses de voitures autonomes.

I had a dream…