logo Jay Leno's garage

Jay Leno a eu toute une frousse lors d’un crash au Irwandale Speedway

Vendredi, le populaire ex-animateur Jay Leno a eu toute une frousse lors d’un crash sur le circuit Irwandale Speedway en Californie.

Alors qu’il prenait place comme passager à bord d’un Barracuda ayant un moteur HEMI d’une puissance de 2 500 HP, le véhicule a fait quelques tonneaux après avoir fait un wheelie.

L’animateur, éternel amoureux des voitures, s’en tire avec toute une frousse mais heureusement rien de cassé.

Voyez le crash en vidéo. Il a lieu a 3 minutes 11 secondes. Ce se produisait dans le cadre du tournage d’un épisode de  la série Jay Leno’s Garage.

Heureusement le Barracuda s’en sort aussi pas si mal.

Bye bye Tesla Motors

Tesla a le VEND dans les voiles

L’entreprise continue à faire des pertes mais ses ventes augmentent.  Elle a même annoncé hier que les détails sur son Model 3 (Three) seront disponibles tel que prévu en mars 2016.

Ainsi, au dernier trimestre, l’entreprise californienne a livré 11 603 véhicules .  Au prochain trimestre elle prévoit en livré entre 17 000 et 19 000 pour atteindre une production annuelle située entre 50 000 et 52 000 véhicules.

Avec son Model 3 à $35 000 qu’elle va livrer à partir de 2017, Tesla Motors, atteindra des sommets, mais elle ne peut pas débuter sa fabrication avant que sa «giga-usine» soit prête.

Tesla a ainsi affirmé que la construction de sa «giga-usine» dans le Nevada pour y produire des batteries électriques était en avance sur les échéances et que la production devrait y débuter à la fin 2016.

N’en déplaise à ses détracteurs, Tesla a le VEND dans les voiles.

Tesla

Tesla Model S déclassée par le Consumer Reports

La voiture qui ne reçoit pratiquement que des éloges depuis son arrivée sur le marché a été fortement critiquée par le Consumer Reports qui, il y a quelques mois, lui donnait la meilleure note jamais attribuée à une voiture.

À la grande surprise de tous hier, Tesla Model S, n’est plus une voiture recommandée par Consumer Reports.  La populaire publication américaine a retiré aujourd’hui sa recommandation d’achat à la Tesla Model S, moins de deux mois après que la voiture électrique ait obtenu une note plus que parfaite de 103 sur 100.

Les raisons? La fiabilité de la Tesla Model S est mis en cause et ce après avoir sondé 1 400 propriétaires de la voiture.

Plusieurs problèmes ont été soulevés mais notez que la majorité des problèmes sont couverts par la garantie de Tesla, donc remplacée à coûts nuls par le fabricant.

Les problèmes les plus importants répertoriés sont:

  • la batterie qui ne rechargeait plus
  • le moteur électrique qui devait être remplacé
  • défauts au niveau de la carrosserie qui émettait plusieurs bruits de caisse
  • des poignées qui ne veulent pas sortir de la portière
  • ont également été soulevés.

Cette nouvelle qui a pris les actionnaires de Tesla par surprise a eu l’effet de faire chuter en bourse l’action du fabricant automobile californien.

Mais il ne faut pas perdre de vue aussi que la marque est très compétionnée depuis le début de l’année par un court du pétrole très bas.

Moins l’essence est dispendieuse, surtout aux États-Unis où dans plusieurs états il est possible de faire le plein sous les $2 le gallon (69 cents canadiens le litre), moins les acheteurs potentiels de nouvelles voitures vont se tourner vers des modèles électricques.

Pour Elon Musk, inventeur de la Tesla, il s’agit d’une rare mauvaise nouvelle entourant la marque.

Vu sa légendaire rigueur, il y a fort à parier que les ajustements nécessaires seront apportées afin de retomber dans les bonnes grâces du Consumer Reports ou même du Guide de l’Auto web qui lui donnait une note de 90% pour le modèle 2016.

Mais y a pas de quoi trop s’alarmer pour les actionnaires de Tesla, par exemple, le guide de l’auto donnait une note d’à peine 78% pour le modèle 2014, 77% pour le modèle 2013 et rien n’a empêché la marque de prospérer.

Tesla va faire encore beaucoup jaser et ses modèles faire tourner encore bien des têtes.

Jack Beckman est l’homme le plus rapide sur la planète en Funny Car

Hier soir au Sonoma Raceway à Sonoma en Californie, le pilote Jack Beckman est devenu le plus rapide sur la planète en Funny Car en établissant un nouveau record mondial de 3,921 secondes et une vitesse de pointe de 323,43 mph le tout devant Matt Hagan ancien détenteur de ce record.

Bravo Fast Jack!

Voici le vidéo du record.

 

La saison 2015 de la NHRA lancée à Ponoma

C’est ce jeudi 5 février à Ponoma que la saison 2015 de la NHRA série Mello Yellow Drag Racing est lancée.  Est-ce que Tony Schumacher saura défendre son titre en Top Fuel, Matt Hagan son titre en Funny Car et  Erica Enders-Stevens en Prostock?

Une autre saison palpitante s’annonce ce jeudi.

 

 

Bye bye Tesla Motors

Tesla maintenant ouvert à Montréal

C’est près de l’ancien hippodrome de Montréal que Tesla Motors a établi sa salle de montre à Montréal.

L’emplacement se trouve au 5350 rue Ferrier, tout près de l’Orange Gibeau Julep, lieu sacré de rencontres de maniacs de l’automobile.

Le gouvernement du Québec avait son représentant sur les lieux lors de l’ouverture en la personne du ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations.  Il a parlé de l’implication de son gouvernement à travailler fort pour l’électrification des transports au Québec.

Pour Tesla cela pourrait donner un coup pouce, elle qui a vendu 20 000 véhicules de part le monde en 2013 et qui espère en vendre 35 000 cette année.

Maintenant est-ce que la chute des prix de l’essence à la pompe en Amérique du Nord affectera ses ventes au détriment des grosses cylindrées?  Pour l’instant on ne le sait pas, mais l’action de la société californienne a perdu 19% en bourse depuis trois mois.

AutoCarbure.com tiens a salué la venue de Tesla Motors à Montréal et lui souhaite bon succès!

 

Plaques comiques: une californienne au Québec

C’est quand même rare qu’on peut observer une voiture en provenance de la Californie au Québec.  Ce n’est pas comique mais quand même rare.

Voilà la photo d’une plaque californienne au Québec.  Vue à Montréal.

 

 

bye bye Tesla Motors

Tesla Motors toujours dans le rouge mais prépare le terrain pour la III

Tesla Motors annoncé avoir essuyé une perte nette de 74,7 millions de dollars américains au troisième trimestre de 2014.  Les pertes ont ainsi donc presque doublées par rapport à la même période de l’année précédente.

Tesla affirme qu’elle augmentera cette année ses ventes de véhicules de 50% avec une projection de 35 000 modèles S livrés.  L’entreprise prévoit maintenir cette cadence pour 2015 et 2016.

Aussi, la nouvelle usine d’assemblage de batteries «Gigafactory», dont la construction devrait être terminée en 2017, appuiera l’augmentation importante de la production du manufacturier californien.

Le pdg de Tesla Motors, Elon Musk, prévoit augmenter grandenent son flux de trésorerie de manière importante avec le modèle X.  Le problème? Ce modèle est une fois de plus reporté, cette-fois ci à l’automone 2015.  Selon la haute-direction de Tesla, les capitaux engrangés serviront à soutenir la production du premier véhicule Tesla «grand public»,  baptisé la Tesla III.  Cette berline compacte, évidemment entièrement électrique, prévue pour 2017, serait proposée avec une facture oscillant près des 40 000$, soit beaucoup plus abordable que le modèle S.

Actuellement sous les 75$ américains, un baril de pétrole sous les 60$ pour une période prolongée pourrait faire très mal à Tesla, puisqu’à ce prix le gallon d’essence aux États-Unis pourrait se détailler sous les $2.50.  Ce qui ne donne pas au consommateur le goût de payer 40 000$ pour une voiture électrique alors qu’une berline de qualité équivalente propulsée d’un moteur à essence se détaillera à 15 000$ de moins, ce qui pourrait faire son affaire et lever le nez sur une Tesla.

Avec 15 000$ dans ses poches, le consommateur pourra se promener très longtemps à $2.50 le gallon d’essence.