Le Palladium Autopark de Kanata en banlieue d’Ottawa

Êtes-vous déjà allé au Palladium Autopark à Kanata en banlieue d’Ottawa que d’autres appellemt l’Autopark Private?

C’est la mecque des concessionnaires automobiles dans la région de la capitale canadienne. Ce billet ne se veut pas une infopub pour l’endroit mais plutôt de vous faire découvrir un endroit où plusieurs concessionnaires sont géographiquement faciles d’accès, c’est assez unique au Canada comme endroit.

Le Palladium AutoPark est situé non loin du domicile des Senateurs d’Ottawa, le Canadian Tire centre et aussi non loin des Tanger Outlets d’Ottawa. Donc pendant que madame magasine des vêtements, monsieur peut magasiner une nouvelle voiture ou l’inverse.

Le Palladium Autopark est un immense rond-point, le Palladium Drive, sur lequel plusieurs concessionnaires automobiles ont pîgnon sur rue.

Hyundai, Toyota, Mazda, Chevrolet, Buick,  GMC, Dodge, RAM, Chrysler, Fiat, Jeep, Honda et Volkswagen sont des marques qui s’y retrouvent, le long de la Transcanadienne, très facile d’accès.

Il est possible de s’y procurer un véhicule neuf autant qu’un véhicule d’occasion.

Consultez leur site Internet pour plus de détails.

 

 

L’industrie des fabricants automobile 2016 expliquée

En 2016, dans le monde automobile il y a une panoplie de fabricants automobile, mais plusieurs sont regroupés au sein du même groupe.

Voici un article explicant l’industrie des fabricants automobile en 2016.

Sur la panoplie de fabricants repertoriés dans le monde, seulement six sont indépendants soit la légendaire Aston Martin, Mazda, Subaru, Mitsubishi Motors, Tesla Motors et McLaren.  Pour Tesla c’est nouveau de quelques semestres alors que Toyota et Daimler se sont retirés de l’actionnariat en vendant leurs actions respectives.

Volkswagen

Premier groupe mondial automobile avec sous son gîron Volkswagen, Audi, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Porsche, Seat et Skoda.  Le siège social du groupe Volkswagen est à Wolsburg en Allemagne.  Autre important siège au sein du groupe, celui de Porsche à Stuggart, aussi en Allemagne.

 

Toyota

Le constructeur japonais Toyota est le second groupe mondial automobile. Outre sa marque phare, l’entreprise possède également sa gamme de voitures de luxe, Lexus, le fabricant Scion, Ranz et Daihatsu. Toyota possède également le fabricant de camions commerciaux Hino qui n’apparaît pas dans le graphique plus bas. Son siège social est situé au Japon dans la ville de Aichi longtemps connu sous le sobriquet Toyota City.

 

General Motors

C’est le numéro des fabricants automobile aux États-Unis et jadis le premier groupe mondial.  Mais depuis l’abandon de quelques divisions en 2008-2009 (Hummer, Saturn, Pontiac…), GM n’est plus ce qu’elle était. Elle possède tout de même les marques Chevrolet, Cadillac, Buick, GMC, Holden, Vauxhall et Opel. Le siège social de General Motors est à Detroit, Michigan.

 

Ford Company

Viens ensuite le second fabricant automobile en importance aux États-unis, Ford.  Ford demeure puissant au niveau des pick-up et malheureusement elle a perdu du poids au niveau des voitures de luxe alors que rien ne semble plus allé chez sa division Lincoln avec laquelle on ne reconnaît plus la marque depuis l’abandon de la prestigieuse Town Car.  Ford possède évidemment la marque Ford, Lincoln et Troller.  Elle a déjà été davantage plus grande alors que jadis elle possédait les marques Volvo, Jaguar, Land Rover et Aston Martin jusqu’en 2007.  Ford a aussi son siège social au Michigan, à Dearborn.

Renault Nissan

Le regroupement français-nippon Renault-Nissan en fait une géante entreprise avec sous son gîron les marques Renault, Nissan, Infiniti, Dacia, Datsun, Renault Samsung et Lada, oui vous avez bien lu, Lada. Le siège social de l’entreprise est en France à Boulogne-Billancourt. C’est évidemment le premier constructeur français et le second au japon.

Hyundai Motor Group

C’est le premier et le plus grand constructeur de la Corée du Sud. Son siège social est établi à Séoul. Le groupe comprend les marques Hyundai, Kia et la toute récente Genesis qui regroupe des voitures de luxe pour Hyundai.

Daimler

Le groupe Daimler comprend les divisions Mercedes-Benz. AMG et Smart. C’est le second fabricant automobile allemand en ordre d’importance, loin derrière Volkswagen.  Le siège social de Daimler est aussi à Stuttgart en Allemagne.

FCA (Fiat Chrysler Automobiles)

C’est le premier fabricant automobile italien et il comprend le troisième fabricant automobile des États-Unis. Elle a annoncé à l’automne que tranquillement que sa division Ferrari, récemment quotée en bourse, finira par être indépendante du groupe. La direction du groupe n’a pas été claire sur la cible dans le temps que le tout se réaliserait.  FCA comprend les divisions Fiat, Chrysler, RAM, Dodge, Jeep, Magnetti Marelli, Abarth, Mopar, SRT, Ferrari, Maserati, Lancia et Alfa Romeo. De quoi faire rêver tout amoureux de marques italiennes haut de gamme. Le siège social du groupe estétonnement  situé à Londres en Angleterre.

Honda

Honda est le troisième constructeur automobile japonais. Le groupe très connu au Canada comprend les marques Honda et la division Acura. Le groupe Honda comprend aussi une importante division de fabrication de motocyclette, de VTT et toute une gamme de produits mini moteurs incluant tondeuses et souffleuses jusqu’au moteur hors-bord.

BMW

C’est un peu le Chrysler allemand alors qu’il est aussi le troisième constructeur allemand, loin derrière Volkswagen et Daimler.  BMW a son siège social en Allemagne, à Munich.  BMW comprend aussi les divisions MINI et Rolls Royce. Elle aussi est connue dans le monde pour ses motocyclettes, utilisées par plusieurs corps policiers.

Suzuki

Suzuki qui a quitté le Québec en fermant tout son réseau de concessionnaires est aussi connu pour ses motocyclettes. Le groupe a aussi sa division Maruti Suzuki. Son siège social est au japon à Hamamatsu.

 

PSA Peugeot Citroën

Second groupe français de fabrication automobile, il a son siège social en France à Paris. Il comprend les marques Peugeot, Citroën et DS.

Tata Motors

Premier groupe indien de fabrication automobile, elle s’est fait beaucoup connaître dans la première décennie des années 2000 avec l’acquisition des groupes Land Rover et Jaguar, qu’elle détient toujours. Le groupe possède aussi la marque Tata Daewoo. Son siège social est situé à Mumbai en Inde.

Geely

Geely est le premier fabricant automobile chinois et de toute évidence le plus connu avec son acquisition de Volvo il y a quelques années. Geely gagne en importance sur l’échiquer des ventes automobiles mondiales années après années. Son siège social est situé à

 

Isuzu Motors

Disparu des écrans radars pour plusieurs depuis qu’elle a été larguée par GM, Isuzu est presque totalement indépendant alors que Mitsubishi détient un maigre 5,7% de l’actionnariat. Isuzu est perçu comme le roi du diesel dans certains pays comme l’Indonésie. Encore aujourd’hui plusieurs fabricants automobile utilise les moteurs diesel de Isuzu dans l’assemblage de leurs modèles. Isuzu a son siège social au Japon.

Il y a d’autres petits joueurs parmi les fabricants automobiles dont l’anglaise Lotus qui serait possiblement rachetée bientôt par Renault Nissan qui désirerait obtenir sa division F1 pour se réinscrire à ce précieux championnat de courses automobiles. Il y a d’autres fabricants automobile qui passent sous le radar car ils ne sont pas encore en mode production tel que les Elio Motors et Dubuc Motors. Toute une gamme de producteurs automobiles chinois passent actuellement sous le radar car ils ne sont connus qu’en Chine ou à Cuba si vous avez voyagez dans le pays là-bas à bord d’autobus du fabricant Yutong. Chery est aussi très connu en Chine de même que SAIC Motors qui produit déjà des véhicules pour GM en Chine. Il y a d’autres indépendants mais très petits comme Fisker Automotive créé en 2007 ou Pagani Automobili en 1992.

Le monde automobile est en constant changements, qui sait de quoi aura l’air le portrait mondial des fabricants automobile en 2020?

Voici un graphique, légèrement incomplet, qui résume bien le monde des fabricants automobile en 2016.  Graphique provenant du site Dailyinfographics.eu

car_industry_explained-2016

Voitures de Varadero, Cuba

Varadero, Cuba, c’est le soleil, la chaleur, beaucoup de chaleur et bien sûrs les voitures.  Pas aussi impressionnant qu’à La Havane mais tout de même assez impressionnant.  Marcher à Varadero, c’est un arrêt dans le temps, tout juste avant 1960.

Il faut comprendre qu’à Cuba, tout véhicules américains post révolution n’est pas présent sur l’île. En fait, quelques riches en ont, elles sont rares et la masse de la population n’a que des voitures pré-1959 iy des voitures hors continents plus récentes.

Il y a beaucoup de véhicules des années 2000 mais ils ne sont pas originaires des États-Unis mais plutôt de la Corée du Sud, de la Chine et de la France.

Sinon il y a également beaucoup de véhicules des années 70, la plupart proviennent de Russie, ex grand allié communiste de Cuba.

La grande majorité des véhicules à Cuba roulent au diesel. À Cuba l’essence est rare, quasi inexistante. Sur l’île tout est pratiquement importé quand il s’agit d’énergie requis pour l’automobile.

Tesla est loin d’être en mesure de s’établir ici. Mais l’ouverture politique américaine envers Cuba risque de changer la donne au courant de la prochaine décennie.  C’est la raison du voyage.  Voir Cuba avant son américanisation. Voir Cuba, avant que les collectionneurs américains sautent sur les voitures d’époque, omniprésentes sur l’île, et qu’elles soient ainsi remplacées par des barouettes des temps modernes.

Les voitures de Varadero sont quand mêmes très bien conservées malgré l’âge du temps et les cubains usent d’imagination pour les rafistoler car les pièces automobiles américaines sont denrées rares à Cuba.

Oubliez les voitures de luxe. Le luxe à Cuba, c’est une denrée rare.  Mais les gens sont si accueillants.

Ainsi l’équipe d’AutoCarbure.com vous présente quelques clichés de voitures vues à Varadero, Cuba.

Vous y verrez des véhicules de toutes les époques.  Des Lada, Citroën, Toyota, Peugeot, Geely, Fiat, Kia, Ford, Oldsmobile, Chevrolet, Hyundai et Jeep.

Toutes ces voitures de Varadero ce n’est rien de ce qui ressemble du quotidien québécois voire même américain, mais qui est présent dans la vie de tous les jours à Cuba.

 

Essai 2016 Fiat 500X Sport

Comme dans la publicité, imaginez une Fiat 500 avec du Viagra… vous obtenez une Fiat 500X. Un modèle créer par le constructeur italien pour rivaliser avec la Cooper S.

Si vous avez déjà conduit une Fiat 500, la 2016 Fiat 500X c’est autre chose, en fait, quelques similitudes mais vous passez au niveau supérieur.  Plus de confort pour les sièges avants et une ceinture de sécurité ajustable sur la hauteur.  Pour derrière, il y a bien deux portes mais les places sont restreintes.  Pas assez d’espace pour les jambes si le conducteur et le passager de devant font plus de 5’11”.

Fiat veut rivaliser avec la Cooper S pour ce modèle mais elle n’a pas mis suffisament de chevaux sous le capot.  180 chevaux vs 189 pour la Cooper S Clubman.

Son moteur 4 cylindres en ligne Tigershark MultiAir de 2.4 litres ne déploit pas assez de force.  Un moteur de 200 chevaux aurait été le bienvenue.  C’est le même moteur qui peut équiper la Dodge Dart et certains modèles de Jeep. Son livre-couple de 175 n’est pas assez puissant en comparaison au 207 livres-pied de couple chez la Cooper S Clubman.

Sa transmission automatique de 9 vitesses est agressive. Mais un peu trop en ville.  La boîte est constamment en train de changer les rapports à basse vitesse. Tellement qu’il n’est pas rare d’observer qu’à 38 km/h vous êtes déjà en 4e vitesse.  Le changement de vitesse entre la première et la seconde est loin de s’effectuer en douceur.

On a aimé le changement manuelle de vitesse en ville, ainsi on a meilleur contrôle sur la boîte à basse vitesse.

Côté rangement, la Fiat 500x est pas mal.  Un coffre-arrière assez spacieux mais ne rêvez pas, votre sac de golf et votre chariot suffiront, un second… il faudra abaisser les banquettes arrières. À l’avant il y a deux coffres à gant côté passager et des portes-gobelets un peu trop serrés entre les deux sièges avant.

Pour la conduite il y a le mode sport qui est rigolo. Rigolo parce qu’un contrôle sur les forces G appliquées au véhicules s’affichent.  Dans l’inutile, Fiat s’est surpassée.

Point de vues cadrans mis à votre disposition dans le tableau de bord, l’indicateur de vitesse est à revoir.  Les chiffres sont trop près les uns des autres et il est complètement à gauche alors qu’on aurait aimé le voir en plein centre.

Quelques embêtements, si vous déposez un sac légèrement pesant sur le siège du passager avant, un indicateur rouge s’affichera de tant à autre dans le cadran gauche du tableau de bord pour indiquer que le coussin gonflable côté passager n’est pas activé.

Côté suspension rien à dire.  Les ingénieurs de Fiat a fait un bon travail.

La finition intérieure du véhicule tant qu’extérieure est raffinée.

L’ajustement des rétroviseurs est bien mais celui de droite semble trop rapproché.

L’habitacle offre une belle insonorisation mais les ingénieurs de Fiat aurait pu faire mieux.

L’aérodynamise du véhicule est bien et ses réactions aux vents latéraux sont excellentes.

Il est difficile de changer les options d’affichage dans le cadran principal du tableau de bord.

De plus le système de son, pourrait être de meilleur qualité.

La radio satellite a également un problème de réception qu’on a pas observé sur d’autres essais de véhicules.  Roulez sur un boulevard urbain et la radio de perdre son signale une seconde de temps en temps et ce sans passer sous viaducs ou ponts.

Comme c’est un modèle 2016, on a pas pu observer qu’elle était la valeur de revente pour ce véhicule.

Bonne consommation d’essence, 7.9l sur la route et 11 en ville selon le fabricant.  C’est pas mal ce à quoi on a eu droit.

Le modèle essayé n’avait pas 9 000km au compteur et l’essai s’est déroulée de jour, de soir, sous la pluie et sous le soleil, cet automne sur 550km.

Quand la température descend sous les 3 degrés celcius, il y a un indicateur jugé inutile par l’équipe d’AutoCarbure.com qui indique qu’il y a possibilité que la route soit glissante.  Par beau temps, cet indicateur est d’un ridicule déconcertant.

L’équipe d’AutoCarbure.com attribue la note globale en 50 points à la 2016 Fiat 500x Sport de

79% ou 4

Une meilleure note aurait été attribué si le moteur aurait été plus puissant et la boîte automatique avec des changements moins saccadés à basse vitesse. Mais malheureusement la puissance du moteur a fait en sorte que notre plaisir à conduire n’a pas été celui espéré.

Voici le modèle essayé en quelques clichés et plus bas la publicité amusante du véhicule par le fabricant.

 

Une Fiat de 37 ans, notre trouvaille de la semaine du 7 décembre 2015

Sur Kijiji, l’équipe d’AutoCarbure.com a déniché une 1978 Fiat x19.  Une Fiat de 37 ans.  Elle a besoin d’amour à l’intérieur.

Que 65 000 kilomètres au compteur, de couleur noire.

C’est un coupé deux portes avec roues motrices arrières et muni d’une transmission manuelle.

Le vendeur est à Hawkesbury, Ontario et demande 4 000$ pour son véhicule.

Le véhicule n’a jamais sortie l’hiver et a toujours été entreposé dans un garage chauffé.

Aux dires du propriétaires le véhicule est évalué à 5 500$.

Aucune rouille.

C’est une belle pièce de collection qui vous est offert là.  Toujours est-il qu’il faut apprécier ces vieilles voitures italiennes qui demandent parfois beaucoup d’attention.

Ferrari

Dès la semaine prochaine, Ferrari sera en bourse

C’est probablement le 20 octobre prochain que Ferrari sera en bourse aux États-Unis.

Actuelle division de FCA (Fiat Chrysler Automobile), Ferrari se transigera sous le symbole RACE.

Ferrari est actuellement détenue à hauteur de 90% par FCA, tandis que le solde (10%) est la propriété de Piero Ferrari, fils d’Enzo Ferrari, le fondateur de la marque.

La maison mère de Ferrari larguerait environ 9% du capital, soit 17,17 millions d’actions, pour ainsi récolter près de 900 millions.

Compte tenu que la fourchette de prix des actions se situerait entre 48 et 52$, cela donnerait une évaluation de près de 10 milliards à la prestigieuse marque italienne.

Que comptera faire FCA avec le reste des 81% des actions détenues?

Aucun intention claire n’a encore été signifiée.

Rencontre inattendue d’un Bad Boy à Varadero, Cuba

L’équipe d’AutoCarbure.com s’est récemment rendu à Cuba, on y reviendra dans plusieurs articles.

Entre autre parmis plusieurs, une rencontre inattendue a été faite.  Celle d’un Bad Boy et sa Fiat jaune, en plein centre-ville de Varadero.

 

 

Ferrari

Ferrari sera en bourse à New York

Le constructeur automobile italien Ferrari, actuellement en filiale de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), a formellement déposé à la SEC, une demande en vue d’une entrée en bourse aux États-Unis au NYSE (New York Stock Exchange) a indiqué FCA dans un communiqué.

La séparation et l’entrée en bourse de Ferrari avaient été annoncées en octobre dernier par FCA. Depuis, Ferrari a été transformée en une nouvelle société qui a pour nom, New Business Netherlands NV, lors de son entrée en bourse, elle rebaptisée Ferrari NV.  Pourquoi les Pays-Bas, FCA ne le dit pas.

Dans son communiqué sur l’entrée en bourse de Ferrari, on ne sait rien sur la fourchette de prix des actions qui seront émises ni le nombre d’actions.  On sait parcontre que FCA cèderait près de 10% des actions ordinaires de Ferrari, le reste serait distribué aux actionnaires actuels.

Selon les experts, l’entrée en bourse de Ferrari devrait rapporter quelques milliards de dollars américains à FCA qui détient actuellement 90% de Ferrari.  Cette opération qui sera un «spin-off» pour Ferrari, consiste à donner aux actionnaires actuels de FCA des actions de Ferrari.   Cette opération permettrait à FCA de renflouer sa colosalle dette de près de 37 milliards de dollars américains.

Ferrari produit environ 7 000 véhicules par année et aurait un chiffre d’affaire situé aux alentours de 4 milliards de dollars américains.

Pour Ferrari, de devenir autonome, cela aura pour effet d’améliorer l’image de marque de l’entreprise qui sera autonome et non plus sous le gîron du groupe Fiat Chrysler.

FCA pourrait aussi avoir d’autres plan, dont celui de se départir d’Alfa Romeo et de Maserati de la même façon que Ferrari.

C’est à l’automne prochain, que Ferrari sera en bourse au NYSE.

Selon le succès de Ferrari en bourse, est-ce que Volkswagen sera tenté de se départir de Lamborghini de la même façon?

Fiat Chrysler Automobiles

Fiat Chrysler rappelle plus d’un demi-million de camionnettes aux États-Unis

Le constructeur automobile Fiat Chrysler (FCA) a annoncé samedi qu’elle rappelait plus d’un demi-million de ses camionnettes aux États-Unis.  Les capteurs de choc sont fautifs.

Par communiqué publié sur le site du département américain des Transports (United States Department of Transportation ou USDOT) le constructeur a affirmé que le matériel défectueux pourrait actionner les coussins gonflables à tout moment – ce qui pourrait augmenter les risques d’accidents et de blessures.

Salon de l’auto international de Montréal: Alfa Romeo 4C 2015

Aux dires de plusieurs personnes qui ont visité le Salon de l’Auto international de Montréal, la plus belle voiture présente est la Alfa Romeo 4C 2015.

Le slogan d’Alfa Romeo pour cette voiture est La beauté au service de l’aérodynamisme. Y a pas meilleur slogan qui aurait pu coller à la peau de cette voiture.

Le bolide rouge, deux portes, se détaille à 81 099$.  Une merveille.

Il est doté d’une transmission manuelle à six vitesses, propulsion et d’un moteur 4 cylindres déployant 237 chevaux et générant 258 livres de couple et le constructeur met l’emphase sur le fait que 80% des livres couples sont livrables à 1 700 tours minutes.

Une belle voiture, toute le charme de l’Italie!

Sous le gîron de Fiat depuis 1986, les ingénieurs d’Alfa Romeo peuvent être fiers de leur 4C 2015 qui ne laisse personne indéfférent.

La voici ici en quelques photos (cliquez sur la photo pour un agrandissement):

alfa-romeo-4c-02 alfa-romeo-4c-03 alfa-romeo-4c-04 alfa-romeo-4c-05 alfa-romeo-4c-06 alfa-romeo-4c-07 alfa-romeo-4c-08