Formule E

Villeneuve termine 11e au ePrix de Malaysie

À la m-course, au ePrix de Malaysie, Jacques Villeneuve avait réussi à monter en 10e position, lui qui était 12e sur la ligne de départ.

Mais un arrêt coûteux lors de l’arrêt obligatoire pour changer de voiture l’a relégué en 16e position bousillant ainsi tout son travail effectué lors de la première portion de la course.

C’est Lucas Di Grassi qui a remporté le ePrix de Malaysie, Villeneuve termine 11e, lui qui a pu profiter d’un bon nombre d’avaries chez ses compétiteurs. Pour Villeneuve c’est une amélioration par rapport au ePrix précédent tenu à Beijing.

Stéphane Sarrazin, le coéquipier de Jacques Villeneuve dans l’équipe Venturi, termine au 4e rang.

Tout ce beau monde de la Formule E reprend la compétition le 19 décembre lors de la tenu du ePrix de Punta del Este en Uruguay.

 

Rafistolés: Kia Sportage

AutoCarbure.com a lancé sa section véhicules rafistolés, où vous pourrez y voir différents véhicules qu’on pourrait qualifier «work in progress» comme le Kia Sportage ici ou encore des véhicules qu’on se demandent comment ils peuvent encore tenir la route.

Ce Kia Sportage a été vu à Montréal.  Dommage de gaspillé autant un véhicule avec une peinture mât.

Nissan Leaf, voiture du future ou de la préhistoire automobile version électrique?

Rencontre inattendue d’une Nissan Leaf toute blanche

Les voitures électriques ça ne courent pas encore les rues en 2015, surtout en période où le prix de l’essence est en baisse, aux alentours de 1,05$ le litre un peu partout au Québec.

Rencontrée ici une Nissan Leaf à Montréal.

Vraiment petit véhicule, très similaire à une Versa Note, mais pratique avec un beau look.

Tout de même un véhicule qui se vend à partir de 31 998$ neuf chez le concessionnaire. On parle au bas mot ici d’un véhicule coûtant plus de 36 000$.

Pourquoi payez le double d’une Nissan Versa Note, alors que vous pourriez vous pourriez mettre 16 000$ d’essence et vous promenez avant d’acquérir une Nissan Leaf à 36 000$?  Pour le Zero Emission garantie par Nissan?  Il faut vraiment avoir la fibre verte.

 

nissan-leaf-zero-emission nissan-leaf-02

 

 

Des haltes texto mais pourquoi le wi-fi?

Lorsque le ministre des Transports du Québec, Robert Poëti, a annoncé l’implantation de haltes texto au Québec, l’équipe d’AutoCarbure.com s’est réjouie.  Il y a des années que l’on observait aux États-Unis des zones pour texter le long des autoroutes.

Mais une question est apparue.  Pourquoi offrir le wi-fi gratuitement?

Les restaurants McDonald’s de tout le Québec offrent le wi-fi gratuitement, le gouvernement veut-il les compétitionner?  Beaucoup de leurs restaurants sont déjà  établis le long des autoroutes du Québec.

On se questionne sur la pertinence de dépenser encore en 2015 des deniers publics pour offrir un service que des entreprises privées offrent?

De plus, est-ce réellement la mission d’un gouvernement d’offrir des aires de détente avec wi-fi le long des autoroutes?

Bien sûr texter au volant c’est dangereux.  Mais est-ce que les gens vont texter moins s’ils savent qu’ils peuvent arrêter à un endroit pour le faire?

Probablement pas plus que maintenant car il y a déjà des endroits pour le faire.  Envoyer des textos est déjà inclus dans la plupart des forfaits cellulaires disponibles, pas besoin d’un borne wi-fi pour cela.  Les panneaux vont-ils faire patienter les gens jusqu’à la prochaine halte texto avant d’envoyer leur réponse?

Bien sûr que non!  Il y a déjà des panneaux indiquant des aires de repos.

Donc à part de dépenser des dizaines de milliers de dollars en panneau et en coûts Internet pour offrir la borne wi-fi, l’équipe d’AutoCarbure.com se questionne sur la pertinence d’une telle annonce.

Où est le gain pour les automobilistes payeurs de taxes dans tout cela?

Sur un autre ordre d’idées, taponner sur son GPS ou envoyer un texto, qu’est-ce qui est le plus dangereux au volant?

Essai 2016 Dodge Journey SXT

Imaginez un Dodge Caravan plus petit et sans portes coulissantes. Voilà, vous obtenez un Dodge Journey.

L’équipe d’AutoCarbure.com a mis à l’essai un 2016 Dodge Journey SXT.

Le Dodge Journey est un véhicule multisegment assemblée au Mexique à l’usine Toluca.

C’est le confort, rien à dire de ce côté à part que le siège du conducteur est un peu mou.

La puissance du moteur, le légendaire Pentastar V6 de 3.6 litres. Peu gourmand, les résultants sont épatants après un essai de 1 200 kilomètres parcourus sur une répartition de 20, 30, 50 c’est à dire, 20% de ville, 30% de chemins de campagne et 50% d’autoroute.

Le moteur nous a toujours bien servi avec ses 283 cheveux et son couple de 260 lb-pi. Quand c’est le temps de rentrer sur l’autoroute, l’accélération est au rendez-vous, tout comme le moment d’un dépassement.

La suspension est très bonne, voire remarquable.

Le véhicule offre aussi une bonne tenue de route.

Côté du nombres de passagers que le véhicule permet, là c’est un problème. La troisième banquette a certainement été conçue pour les nains.  Une personne mesurant 5 pieds et plus qui s’assoit là sera inconfortable. Aucune place pour les jambes.

Avec la troisième banquette installée, il y a trop peu de place dans le coffre arrière. À peine de la place pour une valise et deux sacs d’épicerie. Vous ne partez pas sur la Côte Est américaine avec 6 personnes et leurs bagages en Dodge Journey, c’est impossible.

Sinon, la finition est bien, tant du côté intérieur qu’extérieur du véhicule. On ne nage pas dans le luxe mais c’est bien.

Au niveau de la conduite, rien a reproché au Dodge Journey.  Les changements de rapport de la transmission automatique se font en douceur.

S’aurait été bien d’avoir une caméra pour reculer, c’est tout de même un véhicule assez long.

Autre point négatif du véhicule, son aérodynamisme est pas mal carré, donc vous aurez deviné, il est pas mal imposant lors de grands vents ce qui fait qu’on sent beaucoup les vents latéraux sur la route.

Il y a de petits points achalants avec le Dodge Journey. Tout d’abord l’insonorisation est déficiente du côté du conducteur.  On entend beaucoup les bruits extérieurs. Espérons que Dodge va corriger cela dans les années à venir.

Aussi, il y a la fenêtre électrique lorqu’on l’abaisse.  Vraiment, pourquoi s’en va t’elle jusqu’en bas automatiquement?  Pas très pratique.  Ce serait pratique si cette option était optionnelle.

Au niveau de l’ajustement du chauffage ou de la climatisation, ça se fait assez bien mais il est difficile de maintenir la bonne température.  Ça devient toujours trop froid ou trop chaud.

Sinon, le Dodge Journey dans son ensemble est un bon véhicule et il est plaisant de s’y promener à bord pour de longues distances.

Malheureusement l’équipe d’AutoCarbure.com avait pris des photos du Dodge Journey mais la carte sur laquelle elles ont été prises a connu des problèmes. Donc nous devons prendre la photo du site de Dodge.ca.

La note globale en 50 points attribuée au 2016 Dodge Journey SXT est

76% ou 3.8

 

Bye bye Tesla Motors

Tesla a le VEND dans les voiles

L’entreprise continue à faire des pertes mais ses ventes augmentent.  Elle a même annoncé hier que les détails sur son Model 3 (Three) seront disponibles tel que prévu en mars 2016.

Ainsi, au dernier trimestre, l’entreprise californienne a livré 11 603 véhicules .  Au prochain trimestre elle prévoit en livré entre 17 000 et 19 000 pour atteindre une production annuelle située entre 50 000 et 52 000 véhicules.

Avec son Model 3 à $35 000 qu’elle va livrer à partir de 2017, Tesla Motors, atteindra des sommets, mais elle ne peut pas débuter sa fabrication avant que sa «giga-usine» soit prête.

Tesla a ainsi affirmé que la construction de sa «giga-usine» dans le Nevada pour y produire des batteries électriques était en avance sur les échéances et que la production devrait y débuter à la fin 2016.

N’en déplaise à ses détracteurs, Tesla a le VEND dans les voiles.

Takata

Coussins gonflables: Takata écope d’une amende de 200 millions aux États-Unis

Depuis plusieurs mois, Takata est au coeur d’un vaste scandale international en raison de certains de ses coussins gonflables qui explosent même en cas de collision mineure, projetant alors des fragments de métal et de plastique sur le conducteur ou le passager.

Ainsi, le fabricant japonais de coussins gonflables, a écopé d’une amende civile record de 200 millions de dollars aux États-Unis, dont 130 millions avec sursis, pour ses échecs dans le scandale des coussins gonflables défectueux à l’origine d’au moins huit morts dans le monde dont 7 aux États-Unis.

C’est le secrétaire américain aux Transports, Anthony Foxx qui en a fait l’annonce.

Takata devra donc s’acquitter d’une pénalité de 70 millions de dollars américains immédiatement et de 130 millions de dollars supplémentaires s’il ne respecte pas ses engagements.

Aux termes de cet accord qui porte sur les cinq prochaines années, Takata devra notamment effectuer la réparation de quelque 23 millions de coussins gonflables équipant les 19 millions de véhicules visés aux États-Unis.

Canada’s Man Cave à Ottawa

L’équipe d’AutoCarbure.com s’est rendue récemment à Ottawa, Ontario, plus précisemment à Kanata, au Canada’s Man Cave, un magasin où on trouve de tout pour l’homme qui veut embellir son coin de paradis dans sa demeure.

Le magasin situé était au Tanger Outlets dont l’adresse est le 855 Campeau Drive à Kanata.

On y trouve de tout.  Enseigne néon, tabouret, faux ours géant, posters, dragters, trains et voitures miniatures et même nombreux Blu-Ray et DVD, plusieurs traitant du monde automobile.

C’est ce qui intéresse AutoCarbure.com le monde automobile, voici quelques photos d’items en vente à cet endroit.

 

1935-dusenberg-miniature camions-miniatures corvette-miniature dragster-miniature miniature-1957-chevy-bel-air ours-canadas-man-cave top-fuel-miniature train-miniature