Sur les autoroutes, la conduite dans la voie de gauche est un problème plus criant à combattre au Québec.

Récemment la Sûreté du Québec annonçait qu’elle allait pénaliser les conducteurs qui suivent de trop près. Effectivement c’est dangereux. et une bonne chose à pénaliser.  Mais l’équipe d’AutoCarbure.com juge qu’il y a un problème plus criant à combattre sur les autoroutes du Québec.

La conduite inutile dans la voie de gauche sur les autoroutes.

En Ontario ils ont réglé ce problème il y a longtemps. Si vous avez déjà pris la 401 vers Toronto ou la 417 vers Ottawa vous êtes au courant de la façon simple à laquelle les autorités ontariennes ont réglé ce problème.  Même dans les états américains limitrophes au Canada ils ont réglé le problème des lambineux dans la voie de gauche sur les autoroutes.

Identification du problème

Vous n’êtes pas sans savoir quel est le problème de cette conduite qui s’éternise dans la voie de gauche sur les autoroutes du Québec, que vous circuliez sur la 40, la 30, la 20 ou la 10 où c’est plus criant.  La même situation est observée sur la 132, la 116 et beaucoup de routes provinciales qui sont à quatre voies aux abords des grands centres urbains.  Ça cause des bouchons monstres.  Les gens roulent à gauche à une vitesse parfois inférieur à 100 km/h ou même inférieure à ceux qui circulent dans la voie de droite, ce qui rend totalement impossible tout dépassement.

Vous pouvez compter des dizaines de minutes de perte de temps à cause de ces situations facheuses où un ou des véhicules roulent dans la voie de gauche à une vitesse inférieure à celle du flot de trafic dans la voie de droite.

La solution simple

En Ontario et aux États-Unis ils ont réglé le problème tout simplement en plaçant des pancartes le long des autoroutes qui mentionnent «Slower traffic keep right» ou encore « Left lane for passing only». Traduction pour ceux qui leur Anglais est déficient, « Circulation lente gaerdez votre droite » et « Voie de gauche pour dépasser seulement ». Les State troopers américains et l’OPP ontarienne sont sans pitié si vous n’appliquez pas cela.

Pas de baladeurs du dimanche dans la voie de gauche, sinon on vous colle une contravention. Même chose si vous circulez dans la voie de gauche à une vitesse inférieure a flot du trafic dans la voie de droite.

Au Québec

On ignore ce que les autorités attendent pour mettre pareille mesure en place au Québec.  Déjà que les autoroutes 10, 20 et 40 ne fournissent pas au flot de trafic les week-ends, si la circulation ne peut s’effectuer dans une logique, bienalors  compter de 25 à 40% plus de temps pour vous rendrez à Québec, Drummondville ou Sherbrooke durant les jours de week-end à partir de Montréal et l’inverse est tout autant vrai.

De plus le fait de devoir freiner à plusieurs reprises à gauche qu’il vous est impossible de dépasser par la voie de gauche, augmente votre consommation d’essence donc du même coup la quatité de CO2 que votre véhicule relâche dans l’atmosphère de la belle province québécoise.  Ainsi, dans une province qui se dit très verte, il serait temps que le gouvernement y voit et applique des mesures simples et efficaces.

La méthode ontarienne et américaine est peu coûteuse à instaurer et très efficace.  Rendez-vous à Ottawa, Toronto, Boston, Portsmouth ou Albany et jamais votre circulation ne sera perturbée par des lambineux dans la voie de gauche.

Qu’attend le gouvernement du Québec pour rendre nos autoroutes plus efficaces?

Vocarbulaire: SKYACTIV de Mazda

Qu’est-ce que le fameux SKYACTIV dont Mazda a tant parlé dans ses publicités télés?

Détrompez-vous, cela n’a rien à voir avec une activation quelconque en provenance du ciel comme peut laisser croire le nom.

La technologie SKYACTIV s’associe à quatre points.  Le moteur, les boîtes de vitesses, la carosserie et le châssis.

Le moteur

Au niveau du moteur ça se nomme le SKYACTIV-G (ou D si c’est un moteur diesel).

Le moteur est ainsi conçu plus léger et permet une économie d’essence judicieuse.  Le taux de compression des pistons dans les cylindres a été élevé (13:1) pour tirer davantage d’énergie du carburant.  Ces pistons ont été redessinés par les ingénieurs de Mazda qui leur ont donné une forme bombée.

Le moteur SKYACTIV-G améliore l’efficacité de la pompe à huile  et de la pompe à eau, en plus de diminuer le frottement des pistons, les bielles et le vilebrequin.

Une autre des innovations du moteur SKYACTIV-G, est le collecteur d’échappement spécial 4-2-1 qui permet d’atteindre un taux de compression très élevé.

La transmission

La transmission se nomme SKYACTIV-Drive (MT si c’est une transmission manuelle).  Celle-ci tient compte de la vitesse à laquelle le conducteur appuie sur la pédale.  Lorsqu’il enfonce la pédale lentement, la transmission ne change pas de rapport tant que le conducteur n’a pas utilisé tout le couple qui est à sa disposition. Lorsque la pédale est enfoncée rapidement, la transmission rétrograde plus tôt afin d’augmenter plus vite le couple à la disposition du conducteur.

La boîte manuelle SKYACTIV-MT à six rapports est plus petite, plus légère et plus robuste que tout ce qui a été construit jusqu’ici par Mazda et le tout pour réduire la consommation de carburant.

La transmission SKYACTIV-Drive offre un meilleur rendement énergétique que la transmission automatique antérieure offerte chez Mazda.  Elle associe la vitesse de réaction d’une boîte manuelle à la douceur d’une automatique.

La carosserie

Mazda a choisi de l’acier à très haute résistance pour la carosserie et elle a soudé ensemble deux métaux totalement différents, comme de l’acier et de l’aluminium en  en optimisant la forme et les caractéristiques de jonction de l’outil rotatif et en utilisant de l’acier galvanisé d’un côté.

Le châssis

Sous SKYACTIV le châssis se nomme SKYACTIV-Chassis.  Ainsi, les systèmes de direction et de suspension du châssis atteignent en même temps deux objectifs qui semblent à première vue contradictoires : le véhicule est agile à basse vitesse et stable à haute vitesse.

Donc en soi SKYACTIV n’est rien de plus qu’une marque de commerce qui désigne une panoplie d’innovations sur une voiture Mazda.

 

Les fabricants automobile sacrifieraient le pneu de secours par soucis d’économie de carburant

Si vous conduisez une voiture fabriquée il y a moins de cinq ans et que vous planifiez de long trajets aux fêtes cette année, assurez-vous de vérifiez dans le coffre arrière si un pneu de secours y est présent.

C’est par soucis d’économie d’essence que les fabricants automobile sacrifieraient le pneu de secours.

Il vante également le mérite d’avoir plus d’espace dans le coffre arrière lorsqu’il n’y a pas de pneu de secours.

Sur le site Internet de Kia Canada, à leur FAQ on peut y lire ceci. À la question Pourquoi ai-je obtenu une trousse de réparation de pneus plutôt qu’un pneu de secours avec mon nouveau véhicule ?

Kia offre maintenant une trousse de réparation de pneus au lieu d’un pneu de secours traditionnel, à utilisation temporaire, avec certains de ses véhicules les plus récents. Dans l’industrie automobile, une nouvelle tendance consiste à améliorer l’efficacité de carburant en réduisant le poids des véhicules. En plus de réduire le poids du véhicule, cette solution permet d’augmenter l’espace de charge dans le coffre arrière du véhicule. La trousse de réparation de pneus se trouve sous le revêtement du plancher dans le coffre arrière. Veuillez consulter le manuel du propriétaire de votre véhicule pour la façon d’utiliser cette trousse. Si une situation inhabituelle se présente à ce sujet, le service d’assistance routière de Kia pourra vous venir en aide. Kia reconnaît le fait que certains clients peuvent préférer avoir un pneu de secours compact traditionnel dans leur véhicule. On peut se procurer, en tant qu’accessoire, un pneu de secours compact (qui comprend un cric de démontage du pneu) pour certains modèles Kia. Pour de l’information sur la façon d’acheter des pièces et accessoires authentiques Kia, veuillez contacter le concessionnaire Kia de votre localité pour le prix et la disponibilité de ce pneu de secours.

Selon un rapport de l’AAA, l’équivalent américain du CAA, de plus en plus véhicules neufs sortent du concessionnaires sans le pneu de secours.  Toujours selon le même rapport, les trousses de réparation de pneus, des pneus qui s’auto-gonflent sur une distance limitée ou l’assistance routière gratuite ont remplacé le pneu de secours sur 29 millions de véhicules vendus depuis 10 ans aux États-Unis.

En 2015, toujours aux États-Unis, 36% des modèles de l’année vendus venaient sans roue de secours contrairement à seulement 5% en 2006.

Les fabricants ont calculé qu’en moyenne un kit de roue de secours dans le coffre arrière pèse 50 livres.  Il arrive souvent que durant toute la vie du véhicule, cette roue n’est jamais utilisée.

Or, toujours aux États-Unis, l’AAA a mentionné qu’elle n’a pas vu diminuer le nombre d’appels pour remplacement de pneus endommagés sur la route malgré que les fabricants équipent les voitures neuves soit de trousse de réparation de pneus ou de pneu auto-gonflants sur une distance limitée.

En d’autres mots, une trousse de réparation de pneus peut vous aidez dans le cas d’une crevaison mais elle vous sera d’aucune utilité dans le cas d’un pneu éclaté.

Notez que chez Amazon.com (américain) vous pouvez acheter un kit de roue de secours pour moins de 200 dollars américains pour plusieurs modèles de véhicules.

 

Économie d’essence si réelle sans pneu de secours?

Qu’en est-il maintenant de la contribution de l’économie d’essence en l’absence d’un kit de roues de secours pesant 50 livres dans votre coffre arrière?

Prenons le cas de la 2016 Kia Soul LX équippé d’une boîte manuelle.  On parle ici d’un poids de 2714 livres.  Donc si elle avait un kit de roue de secours, elle peserait 2764 livres.  On parle ici d’une augmentation de son poids de 1,8%.

Pour une voiture dont la cote de consommation est de 7,8l/9,9l  et en supposant que toute augmentation du poids augmente en proportion la consommation d’essence.  Cela représenterait une économie de 140 ml d’essence au 100 kilomètres.  Donc à tout les 1 000 kilomètres vous sauveriez 1,4 litres d’essence.  Sur 20 000 kilomètres que vous parcouriez en une année, l’économie serait donc d’environ 30$.  On parle vraiment ici d’économie de bout de chandelle.  Encore pire comme économie si on prend un modèle de véhicule plus pesant qu’une Kia Soul.

En conclusion, de ne pas livrer un kit de roue de secours dans le coffre arrière d’une voiture neuve, c’est davantage une économie en coûts pour le fabricant automobile que pour vous ou une façon de monnayer celui-ci pour le fabricant qui se fera un plaisir de vous en vendre un.

 

 

 

Rencontre inattendue d’un véhicule de travaux routiers

Cet été, par une occasion totalement inattendue, a été rencontré un véhicule de travaux routiers.

Ce n’est pas un véhicule que l’on voit souvent circuler sur nos routes mais plutôt circuler sur des routes en construction.  Il est très utile pour refaire des entrées ou travailler de grandes surfaces.

Le véhicule a été rencontré à Montréal près du Centre Claude-Robillard.

Le véhicule de marque VÖGELE est de fabrication allemande, il est utilisé pour des travaux de pavage.

Pour en connaître davantage sur les produits de la marque, rendez-vous sur leur site Internet (en Anglais).

Qu’est-ce qui ressemble plus à un devant de Jaguar qu’une Kia Amanti?

La voiture Kia Amanti, vous connaissez?

C’est un véhicule, catégorie de luxe, que le constructeur automobile Sud-coréen Kia a produit de 2002 à 2011.

Elle a le look d’un ancien modèle de Mercedes mais surtout un devant au look d’une Jaguar (voir photo).

Le modèle Amanti a été remplacée depuis par la Kia Cadenza qui n’a plus aucun rapport avec le look d’une Jaguar.

Dans d’autres pays que le Canada, le modèle Kia Amanti était aussi connu sous le nom Kia Opirus.

Le diction est «À beau mentir qui vient de loin».  Chez Kia on dirait que le diction débute par «Amanti…» (lire A mentit) vu qu’ils ont tenté d’imiter le devant d’une Jaguar.

Rapidement, dès qu’on voit rouler cette voiture sur la route, le premier réflexe est de la prendre pour une Jaguar.  Évidemment on est à des milliers de dollars de cela avec une Kia Amanti et chaque dix secondes supplémentaires qu’on prend à l’observer nous fait de plus en plus déchanter car elle n’a tout simplement rien d’une Jaguar… enfin presque rien.

D’autres, paraît-il, la confondent avec une Mercedes de par ses lumières au look de certains modèles du constructeur automobile allemand.  Encore une fois, chaque dix secondes supplémentaires pris à l’observer de plus près nous fait encore déchanter.

 

Logo Genesis, division haut de gamme de Hyundai

Hyundai lance sa division haut de gamme Genesis

Genesis, nouvelle division haute de gamme a été lancée par Hyundai.  L’annonce en a été fait aujourd’hui en Corée du Sud par le vice-président du conseil d’administration de Hyundai, Chung Eui-Sun.

Les spécialistes du milieu automobile ne sont pas surpris de cette nouvelle.  Après l’achat en 1998 de Kia Motors par Hyundai, il était préssenti que le constructeur sud-coréen lancerait une division haut de gamme.

Mais Hyundai l’a fait de façon intelligente.

En 1999, Hyundai lance un modèle de luxe, au-dessus de sa Sonata qui était jusque là son plus gros modèle.  Ce nouveau modèle a des allures de Mercedes et se vend à fort prix, il se nomme Equus.  Hyundai pousse même l’audace jusqu’à offrir en option un moteur V8 de Mitsubishi.  Ainsi Hyundai a tâté le terrain avec du luxe à sa gamme de véhicules.

Hyundai réussit.

De nos jour un Hyundai Equus se vend à partir de 63 000$.  Un prix assez dispendieux pour du Hyundai qui nous a habitué avec de la qualité à bon prix.

En 2008 elle a lancé un modèle intermédiaire entre la Sonata et la Equus de luxe, au-dessus de sa Sonata qui était jusque là son plus gros modèle. Ce nouveau modèle était une Genesis, un modèle coupé.  Ainsi Hyundai a tâté le terrain pour un coupé sport plus haut de gamme encore que sa Sonata.

Hyundai réussit à nouveau.

Mais voilà que Hyundai a changé le logo flanqué sur ses Genesis il y a quelques années.  On n’y voit plus le logo Hyundai mais le logo Genesis, le même qui servira à sa marque haut de gamme lancée aujourd’hui.

Encore une fois elle a réussi et en faisant tourner les têtes sur ces modèles et les gens se sont questionnés sur ce logo.

La marque Genesis passe donc en Genesis 2.0 en étant le nom d’une division haut de gamme de véhicules.

Ainsi, comme premier modèle offert dans la gamme Genesis, en 2017, on retrouvera l’actuelle Genesis qui sera rebaptisé G80.

Puis un second modèle sera offert, ce sera un Equus amélioré qui sera rebaptisé G90.

Une troisième berline est prévue pour 2017 et se nommera G70.

Tous les véhicules de la gamme Genesis seront à propulsion.

D’ici 2020, la gamme Genesis devrait offrir six modèles.

Cette gamme Genesis sera offerte via les concessionnaires Hyundai, il en coûte trop cher pour établir un réseau de concessionnaires distincts.  Des spécialistes estiment qu’il en a coûté 5 milliards de dollars américains à Toyota pour établir sa marque Lexus.

Hyundai semble avoir appris de ses compétiteurs et elle était rendue là avec cette nouvelle dimension qu’est sa gamme Genesis.

Spotted Plomberie V.I.P.

On voit beaucoup de camion Ford avec une boîte chez beaucoup d’entrepreneurs.  Comme c’est le cas ici avec Plomberie V.I.P. aperçu à Montréal.  C’est presqu’aussi efficace qu’un Mercedes Sprinter et plus économique.

 

 

2004 Hyundai Sonata à moins de 2 000$, notre trouvaille de la semaine du 9 novembre 2015

Vous cherchez un véhicule à moins de 2 000$?

AutoCarbure.com en a déniché un pour vous, c’est notre trouvaille de la semaine du 9 novembre 2015.

Un particulier a mis en vente sur Kijiji son 2004 Hyundai Sonata GLX à 1 999$.

Propriétaire unique, jamais accidenté, quelques spots de rouille, en gros c’est la description du véhicule.

C’est le modèle GLX  de la 2014 Hyundai Sonata, donc tout équipé avec ceci:

– Sièges en cuir
– Toit ouvrant
– Sièges chauffants
– Système de son haut de gamme
– Démarreur à distance
– Système de chauffage et climatisation automatique
– Appliqué de simili-bois sur le tableau de bord et les portes
– Ainsi que tous les autres équipements standard

Le véhicule est un 4 portes, de couleur bleu et affiche 176 627 km au compteur.

Le vendeur est situé à Montréal-Nord.

Pris en sandwich

Vu à Montréal, est-ce une mauvaise blague ou vraiment cette voiture se retrouve pris en sandwich entre deux voitures qui ont été parkées trop près?

Essai 2015 Hyundai Elentra GL

Imaginez une Hyundai Accent gonflé mais pas trop pour pas qu’elle ait l’air d’une Sonata et vous obtenez une Hyundai Elentra.

L’éternel milieu entre la Hyundai Accent et la Hyundai Sonata.

Dans les années passées la marche était haute entre une Accent et une Sonata, de nos jours, point de vue look, ce ne sont que de petits pas à franchir.

L’équipe d’AutoCarbure.com a mis à l’essai un 2015 Hyundai Elentra GL.

La Hyundai Elantra est confortable, rien à dire de ce côté, même que les places arrières sont faciles d’accès.

L’espace de rangement dans son coffre-arrière est généreux.

La puissance du moteur est correcte sans plus.  Le véhicule est dotée d’un moteur 4 cylindres de 1,8 litres développant 148 chevaux.

Bien chargé avec quatre adultes, le moteur est juste assez puissant sans plus.

Sa consommation d’essence correct pour les 260 kilomètres parcourus réparti sur  20, 20, 60 c’est à dire, 20% de ville, 20% de chemins de campagne et 60% d’autoroute.

La suspension laisse à désirer, particulière à l’arrière.  Lors de cahotement de la chaussée on a l’impression que l’arrière dandine.

La même chose a été observée sur une autre Hyundai Elentra essayé quelques semaines après notre essai.

Sinon, pour le rester, le véhicule offre une bonne tenue de route et une bonne réaction aux vents latéraux.

L’habitacle offre une belle insonorisation.

Sinon, la finition intérieure est bien, côté extérieur également.  On aime le désign et l’aérodynamisme que présente le véhicule.

Point de vue conduite, on dirait que le nouvelle palme de la conduite pépère revient maintenant à la Hyundai Elentra dans cette catégorie qui a longtemps été dominée par Toyota Corolla.

L’Elentra est une bonne voiture, on ne se casse pas la tête mais le plaisir à conduire n’y est pas.  Mais on a rien de bien grand à reprocher à la voiture.

La valeur de revente du véhicule est très bonne.  On trouve le véhicule peu abordable avec son prix de 22 000$ pour le modèle essayé (taxes incluses).   En fait on ne voit pas l’intermédiaire entre l’Accent et la Sonata. Rien ne justifie l’existence de l’Elantra.

L’équipe d’AutoCarbure.com attribuée la note globale en 50 points à la 2015 Hyundai Elentra GL de

78% ou 3.9